Nous suivre

Tour de France 2022

Tour de France 2022 – Parcours et profil de la 18ème étape

Emilien Descampiaux

Publié le

Tour de France 2022 - Parcours et profil de la 18ème étape
Photo Icon Sport

TOUR DE FRANCE 2022La 18ème étape sera le dernier rendez-vous montagnard de cette édition entre Lourdes et Hautacam. Sur 143,2 kilomètres, trois cols pyrénéens seront au programme dans la seconde moitié d’étape. Parcours et profil.

Parcours de la 18ème étape du Tour de France 2022

D’abord, les coureurs partiront de la Place Monseigneur Laurence de Lourdes à 13h30. Une boucle sera faite au sud de Lourdes pendant 9 kilomètres avec un faux-plat montant vers Ségus, long de 5 kilomètres pour débuter. Ensuite, ils prendront la direction de l’ouest en longeant la rivière la Gave de Pau pendant près de 15 kilomètres sur des routes plates jusqu’à Lestelle-Bétharram.

Puis, après avoir tourné à gauche, les concurrents prendront la direction d’Asson, Louvie-Juzon et Laruns avec le sprint intermédiaire sur l’Avenue de la Gare sur un faux-plat montant.

Ensuite, il va falloir grimper le Col de l’Aubisque (16,4 km à 7,1 %, classé en première catégorie). Ce versant ouest débutera après avoir franchi la rivière du Gave d’Ossau. Dans les quatre premiers kilomètres jusqu’aux Eaux-Bonnes, la pente est proche de 5 % de moyenne. Cependant, à la sortie des Eaux-Bonnes, on trouve un court passage assez raide avant un kilomètre à 4 % de moyenne. Un autre passage raide se présentera deux kilomètres plus loin après la station thermale, avec une rampe à 13 %. Une partie bien plus dure se déroulera entre les pare-avalanches et Gourette, où on trouve des pentes à 10 %. Arrivé à Gourette, il restera 4,5 kilomètres pour atteindre le sommet sur une route avec des pourcentages à près de 8,5 %. Au sommet, on aura une longue de descente sur Ferrières. Mais, cette descente sera entrecoupée par la courte ascension du Col du Soulor.

Par la suite, les coureurs grimperont le Col de Spandelles (10,3 km à 8,3 %), qui sera gravi pour la première fois sur le Tour. Ce col de première catégorie sera difficile tout au long de son ascension avec des rampes entre 6 et 10 %, avec trois passages bien plus abruptes après un kilomètre de montée, au milieu du col et à 2,5 kilomètres du sommet. Ces partie proposeront des pentes à plus de 10 % sur de nombreux mètres.

Hautacam en juge de paix

Après une courte portion vallée de Argelès-Gazost à Ayros-Arbouix dans le Parc national des Pyrénées, place à la montée finale vers Hautacam (13,6 km à 7,8 %). Cette ascension sera irrégulière en alternant des replats suivis de raidards supérieurs à 10 %, jusqu’à 13 %, obligeant les cyclistes à jouer avec le dérailleur. Le kilomètre juste avant d’arriver au hameau de Souin affichera 10 % de moyenne avant de rencontrer deux kilomètres un peu moins difficiles à 6 %, entre Souin et la petite cascade juste avant Artalens. La pente deviendra à nouveau irrégulière jusqu’à Artalens avec des pourcentages proches de 9 et 10 %, dont une portion difficile à la sortie du hameau de Saint-André, avant un court replat à 5 km du sommet.

La dernière véritable difficulté est un kilomètre à 9 % qui débute à 3 kilomètres de l’arrivée, avec un lacet raide sur l’épingle de la ferme de l’Arrioutou à environ deux kilomètres du sommet. Les changements de déclivité s’amenuiseront dans les cinq derniers kilomètres au milieu des alpages, avec des routes plus sinueuses sur les 2 derniers kilomètres. Le dernier km affiche une moyenne de 7 % avant de parvenir sur une large plate-forme servant d’arrivée. Ce sera la sixième arrivée dans la station des Pyrénées sur la Grande Boucle après les victoires de Vincenzo Nibali (2014), Juan José Cobo (2008), Javier Otxoa (2000), Bjarne Riis (1996) et Luc Leblanc (1994).

La carte du parcours de la 18ème étape du Tour de France 2022

La carte du parcours de la 18ème étape du Tour de France 2022

Le parcours de la 18ème étape du Tour de France 2022

Profil 18ème étape Tour de France 2022

Profil 18ème étape Tour de France 2022 – Via ASO

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une