Nous suivre

Tour de France 2022

Tour de France 2022 – Parcours et profil de la 17ème étape

Emilien Descampiaux

Publié le

Tour de France 2022 - Parcours et profil de la 17ème étape
Photo Icon Sport

TOUR DE FRANCE 2022La 17ème étape reliera Saint-Gaudens et Peyragudes sur 129,7 kilomètres, avec quatre ascensions en deuxième partie d’étape. Parcours et profil.

Le parcours de la 17ème étape du Tour de France 2022

D’abord, les coureurs partiront de la Rue des Compagnons du Tour de France à Saint-Gaudens à 13h15. Ils iront vers l’est sur des routes droites et plates pendant 10 kilomètres avant d’utiliser un peu plus sinueuses par Saint-Bertrand-de-Comminges, Anères et La Barthe de Neste, avec le sprint intermédiaire sur un faux-plat montant sur l’Avenue de l’Église. 

Après avoir tourné à gauche, ils entreront dans la vallée de la Neste de l’Aure par Sarrancolin jusqu’à Arreau. Puis, le Col d’Aspin (12 km à 6,5 %) par le versant est. Après 2,1 kilomètres plutôt roulants à 4,2 % de moyenne, la pente deviendra plus sérieuse avec un kilomètre à 8 % au moment du croisement avec la petite route à gauche menant à Aspin-Aure au milieu des feuillus. À cinq kilomètres du sommet, débutera un kilomètre plus pentu à 9,5 %. Les ultimes kilomètres se grimperont sur des pentes à environ 7,5 % de moyenne et quelques portions un peu plus rectilignes.

Ensuite, après une descente de 5 kilomètres, la Hourquette d’Ancizan (8,2 km à 5,1 %, une ascension de deuxième catégorie en deux parties) par le versant nord-ouest. Cette ascension sera plus irrégulière et globalement moins pentue que la précédente montée, avec quelques courtes bosses. C’est après le Lac de Payolle, que la montée commencera véritablement, avec des pourcentages variables, de 5 à 9 % avant de parvenir aux estives des cabanes de Camoudiet. Sur la petite crête du Sarrat de l’Artigou, les coureurs pourront profiter d’une descente d’environ 1 kilomètre jusqu’aux sources du torrent de l’Artigou. Finalement, il restera 3 kilomètres à grimper avec pour commencer un kilomètre roulant à 2,5 % et deux derniers kilomètres entre 6 et 8 % avec des rampes plus dures avant un sommet au milieu de grands pâturages. Ce col a été gravi à 4 reprises : en 2011, en 2013, en 2016 et en 2019. Par la suite, il y aura une partie en vallée entre Guchen et Saint-Lary-Soulan.

Un final explosif

Par la suite, les coureurs grimperont le Col de Val Louron-Azet (10,7 km à 6,8 %). Ce col débutera à la bifurcation entre la D 929 et la D 25 avec deux premiers kilomètres plutôt roulants. Le reste du col sera bien plus dur entre 6 et 9 %. Sa descente sera très techniques avec de nombreux lacets.

Après une courte portion dans la vallée du Louron depuis Loudenvielle, place à la montée finale vers Peyragudes (8 km à 7,8 %). Le premier kilomètre sera plutôt roulant jusqu’à Estarvielle. Les 4,5 kilomètres suivants seront plus difficiles entre 6 et 9 % par Loudervielle avec deux lacets. Enfin, les 3 derniers kilomètres seront plus irréguliers sur des routes rectilignes alliant un kilomètre à 9 % après La Sapinière et un dernier kilomètre de montée à 13 % avec un passage à 16 %. L’ultime ligne droite sera longue de 400 mètres sur l’Altiport.

La carte du parcours de la 17ème étape du Tour de France 2022

La carte du parcours de la 17ème étape du Tour de France 2022 – Via ASO

Le profil de la 17ème étape du Tour de France 2022

Profil 17ème étape Tour de France 2022

Profil 17ème étape Tour de France 2022 – Via ASO

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une