Nous suivre

Actualités

Tour de France : Alaphilippe, Bardet, Barguil, le bilan des Français

Avatar

Publié

le

Avec trois victoires d’étapes, deux maillots distinctifs et un coureur dans le top 10 du général, le bilan des Français sur ce Tour 2018 reste globalement positif, même si certains ont plutôt déçu.

👍 Au top

C’est LE grand bonhomme côté français. Pour son deuxième Tour de France, Julian Alaphilippe a éclaboussé de son talent une course parfois bien monotone. S’il n’a pas forcément été brillant sur des arrivées pour puncheurs à Quimper et à Mûr-de-Bretagne, c’est en haute montagne que le natif de Saint-Amand-Montrond a fait lever les foules. Vainqueur au Grand-Bornand dans les Alpes et à Bagnères-de-Luchon dans les Pyrénées, il termine également meilleur grimpeur, avec un maillot à pois qui lui va si bien. Une tunique qu’il n’a pas quittée depuis son premier succès, lors de la 10ème étape. Une statistique donne encore plus de relief à sa performance XXL : il est le premier coureur à passer en tête de quatre cols hors catégorie sur une même Grande Boucle, avec le plateau des Glières, la Montée de Bisanne, ainsi que les cols de la Madeleine et du Tourmalet. En bref, Alaphilippe, c’est fou !

Autre Français au top, Pierre Latour, bras droit de Romain Bardet dès que le pente s’est élevée. Infatigable guerrier durant ces trois semaines, il n’était pas loin de l’emporter à Mûr-de-Bretagne, en terminant deuxième derrière Dan Martin. Sa régularité en montagne, en étant très souvent à l’avant, lui a permis de décrocher le maillot blanc de meilleur jeune devant un autre Tricolore, Guillaume Martin. S’il pouvait craindre un retour du Colombien de la Sky, Egan Bernal, il a tenu bon jusqu’au bout, tout en étant un élément ô combien important pour Romain Bardet. Sa débauche d’énergie dans le Col de Val-Louron Azet lors de la 17ème étape en atteste. A 24 ans, le Drômois a tout pour devenir un leader sur un Grand Tour.

Pierre Latour dans le col de Val-Louron Azet – Nicolas Sabathier


🤔 On attendait mieux

Ce serait mentir que de dire que Romain Bardet a réussi son Tour de France. Sixième du classement général final après deux podiums en 2016 et 2017, le coureur de Brioude n’a jamais été en mesure de rivaliser avec les Sky et Tom Dumoulin, hormis dans l’Alpe d’Huez où il a montré le visage qu’on lui connaît bien. Mais avec plus d’une minute perdue sur le contre-la-montre par équipes, 30 secondes à Mûr-de-Bretagne sur incident mécanique et quelques secondes lâchées sur l’étape des pavés durant laquelle il aura crevé trois fois, le leader d’AG2R La Mondiale partait de trop loin pour venir inquiéter les cadors en montagne, sans oublier les abandons d’Axel Domont, Tony Gallopin et Alexis Vuillermoz, qui ont clairement fait défaut à la formation savoyarde.

Lâché dans le col du Portet, Romain Bardet a néanmoins réagi sur la dernière étape pyrénéenne vers Laruns, en attaquant de loin. En vain. S’il veut continuer à rêver d’une victoire finale sur la Grande Boucle, l’Auvergnat devra se poser les bonnes questions car pour rivaliser avec les Sky, il lui faudra bien plus que son talent et son tempérament offensif pour revêtir le maillot jaune sur les Champs-Élysées.

On attendait mieux d’Arnaud Démare également, et c’est aussi le bilan que doit faire le coureur picard. En difficulté lors des sprints massifs avec tous les cadors, le double champion de France visait la victoire dès la première semaine. Si son train a eu du mal à se mettre en place dans un premier temps, le Beauvaisien n’avait pas réussi à garder les roues de ses coéquipiers lors de l’arrivée à Amiens. Héroïque dans les Pyrénées pour rentrer dans les délais alors que la grande majorité des sprinteurs avait mis pied à terre dans les Alpes, il a été récompensé à Pau en dominant Christophe Laporte et Alexander Kristoff. Un joli moyen de répondre à André Greipel, qui doutait des données GPS du Français la veille dans le col du Portet. Une victoire qui aura eu le mérite d’atténuer la frustration d’une première semaine décevante.

Malgré Christophe Laporte, Arnaud Démare a sauvé son Tour à Pau – AFP


👎 Les flops

On ne peut pas en vouloir à Warren Barguil de ne pas avoir fait aussi bien qu’en 2017, où il avait illuminé le Tour de France de son panache. La mission était très compliquée, mais il faut être honnête, le Breton a déçu cette année. A la lutte avec Julian Alaphilippe dans les Alpes pour le maillot à pois. Wawa a ensuite déchanté dans les Pyrénées, où il est apparu beaucoup trop juste physiquement. Parfois à contre-temps, il a dépensé beaucoup d’énergie pour prendre les bonnes échappées, et a souvent bossé plus que les autres dans les ascensions. Résultat, aucune victoire d’étape dans l’escarcelle, et une 17ème place au classement général comme seul lot de consolation. Si ses coéquipiers n’ont pas ménagé leurs efforts, le retour du grimpeur tricolore en France au sein de la formation bretonne n’est pas un franc succès pour le moment.

Enfin, déception du côté des formations françaises. Elles étaient cinq au départ (AG2R La Mondiale, Groupama-FDJ, Cofidis, Fortuneo-Samsic et Direct Energie). Si les Terre et Ciel d’AG2R repartent avec le maillot blanc de Pierre Latour et le top 10 de Romain Bardet, la formation de Marc Madiot peut avoir le sourire avec la victoire d’Arnaud Démare à Pau. C’est d’ailleurs le seul succès d’un coureur issu d’une équipe tricolore. Pour le reste, c’est assez triste. Les Direct Energie ont souvent été aux avant-postes, la plupart du temps avec plusieurs coureurs en tête. Une stratégie qui n’a pas porté ses fruits et parfois difficilement compréhensible. On se souviendra de Lilian Calmejane qui fausse compagnie au groupe de tête à plus de 100km de l’arrivée, lors de la 15ème étape vers Carcassonne.

Lilian Calmejane pas en réussite cette année – AFP

Cofidis a bien failli faire mouche avec Christophe Laporte, mais la formation nordiste doit de nouveau se contenter d’accessits et n’a plus gagné sur les routes du Tour de France depuis 2008, avec un certain Sylvain Chavanel. Enfin, concernant Fortuneo-Samsic, pas de miracle malgré des coureurs qui ont mis du cœur à l’ouvrage du début jusqu’à la fin.

Flo Ostermann


Avatar

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Cyclisme

Tour de Pologne : des nouvelles rassurantes pour Fabio Jakobsen

Avatar

Publié

le

Par

Tour de Pologne : des nouvelles rassurantes pour Fabio Jakobsen
Deceuninck - Quick-Step

CYCLISME – Après les nouvelles inquiétantes du début de soirée, les dernières informations concernant l’état de santé de Fabio Jakobsen (Deceuninck – Quick-Step) sont plutôt rassurantes. 

Victime d’une effroyable chute provoquée par Dylan Groenewegen à l’arrivée de la 1ère étape du Tour de Pologne, Fabio Jakobsen est dans un état grave mais globalement stable. Selon la chaîne TV polonaise TVP Sport qui s’est entretenue avec le directeur adjoint de l’hôpital de Sosnowiec, le sprinteur néerlandais de 23 ans souffre de traumatismes cranio-cérébraux et au thoraciques. Néanmoins, aucune lésion n’a été décelée à la moelle épinière et au cerveau.

Toujours selon TVP Sport, Fabio Jakobsen sera hospitalisé en soins intensifs, dans l’attente d’autres examens ce jeudi. Les prochaines heures seront importantes pour le Batave de la Deceuninck – Quick-Step. Forza Fabio !

Dicodusport


Lire la suite

NBA

NBA : La belle histoire de Timothé Luwawu-Cabarrot

Avatar

Publié

le

Par

First Team

Il n’est pas loin d’être le meilleur joueur français depuis la reprise NBA. Avec 19,3 pts de moyenne en 11 tirs, Timothé Luwawu-Cabarrot est en tout cas le scoreur le plus efficace de son équipe sur ces trois premiers matchs. Ses responsabilités ont été largement augmentées et il a un rôle primordial dans la rotation des Nets. Il y a neuf mois, le Français se faisait encore les dents en G-League sans aucun contrat garanti en NBA. C’est la belle histoire tricolore de cette reprise de saison.

24 points en 22 minutes et 26 points à 8/12 au tir face à la meilleure équipe de la ligue. Voilà deux des récentes performances de TLC qui ont amené beaucoup à le reconsidérer. La bulle d’Orlando aura révélé le Français, qui tournait à 6,8 pts de moyenne cette saison. Les absences des uns et des autres lui ont libéré la voie. C’est face aux Bucks que French Money, comme ses coéquipiers le surnomment, s’est montré le plus impressionnant. Plein de confiance, il a montré une palette offensive variée tout en se donnant comme à son habitude à fond en défense. Clutch avec deux tirs à 3 pts dans les trois dernières minutes, il a fait se lever le banc des Nets.

Un itinéraire compliqué

Formé à Antibes, TLC passe une année en Serbie avant de se présenter à la Draft NBA en 2016. À 21 ans, le Français est drafté à la 24e position par Philadelphie. Il a ainsi longtemps fait partie du Process des Sixers (période de reconstruction de la franchise), avant d’être envoyé dans l’Oklahoma à l’été 2018. Il n’y restera que six mois, le temps de jouer 21 matchs avec un très faible temps de jeu. Des destins similaires l’attendront ensuite à Chicago ou  à Cleveland. Etre envoyé de franchise en franchise de cette manière n’est jamais bon pour la confiance d’un joueur. Pourtant, TLC ne s’est jamais démonté et a continué à travailler dur. Ce sont finalement les Nets de Brooklyn qui récupèrent le Frenchie au début de la saison 2019/20.

Ses capacités au shoot font de lui un très bon scoreur qui pourrait compter à l’avenir dans la rotation de la franchise de Brooklyn. C’est pourquoi les Nets l’ont signé en février pour un contrat sur plusieurs années. « L’année prochaine sera importante pour la franchise, et donc pour moi. J’ai des ambitions et je pense avoir les qualités pour faire du bien à l’équipe », expliquait-il en avril à son club formateur d’Antibes. C’est tout ce qu’on lui souhaite.

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Mont Ventoux Dénivelé Challenge 2020 : la liste des engagés

Avatar

Publié

le

Par

Mont Ventoux Dénivelé Challenge 2020 : la liste des engagés
AP

CYCLISME – Ce jeudi 6 août se déroule la deuxième édition du Mont Ventoux Dénivelé Challenge. Découvrez la startlist de la course au Mont-Chauve.

La liste des engagés du Mont Ventoux Dénivelé Challenge 2020

Cofidis

1 HERRADA Jesús
2 MARTIN Guillaume
3 BARCELÓ Fernando
4 LAFAY Victor
5 LE TURNIER Mathias
6 PEREZ Anthony
7 ROSSETTO Stéphane

AG2R La Mondiale

11 BARDET Romain
12 CHEREL Mikaël
13 CHEVRIER Clément
14 GALLOPIN Tony
15 JULLIEN Anthony
16 GENIEZ Alexandre
17 LATOUR Pierre

Groupama – FDJ

21 MADOUAS Valentin
22 BRUNEL Alexys
23 DUCHESNE Antoine
24 FRANKINY Kilian
25 GUGLIELMI Simon
26 LUDVIGSSON Tobias
27 VINCENT Léo

Astana

31 LÓPEZ Miguel Ángel
32 BOHÓRQUEZ Hernando
33 FRAILE Omar
34 KUDUS Merhawi
35 BIZHIGITOV Zhandos
36 SÁNCHEZ Luis León
37 TEJADA Harold
38 RODRÍGUEZ Óscar

UAE-Team Emirates

41 ARU Fabio
42 ARDILA Andrés Camilo
43 DOMBROWSKI Joe
44 LAENGEN Vegard Stake
45 MUÑOZ Cristian Camilo
46 RAVASI Edward
47 COVI Alessandro

Trek – Segafredo

51 PORTE Richie
53 BERNARD Julien
54 EG Niklas
55 ELISSONDE Kenny
56 REIJNEN Kiel
57 SKUJIŅŠ Toms
58 CICCONE Giulio

Arkéa – Samsic

61 QUINTANA Nairo
62 QUINTANA Dayer
63 ANACONA Winner
64 GUERNALEC Thibault
65 LE ROUX Romain
66 OWSIAN Łukasz
67 RIOU Alan

Caja Rural – Seguros RGA

71 GARCÍA Jhojan
72 AMEZQUETA Julen
73 CALLE Juan Fernando
74 CUADROS Álvaro
75 LAZKANO Oier
76 RODRÍGUEZ Cristián
77 URBANO Carmelo

Total Direct Energie

81 TAARAMÄE Rein
82 COUSIN Jérôme
83 FERRON Valentin
84 GAILLARD Marlon
85 GRELLIER Fabien
86 OURSELIN Paul
87 SICARD Romain



Euskaltel – Euskadi

91 AZURMENDI Ibai
92 BIZKARRA Mikel
93 BOU Joan
94 BRAVO Garikoitz
95 CUADRADO Unai
96 FERNÁNDEZ Rubén
97 ITURRIA Mikel

Bardiani – CSF Faizanè

101 BENFATTO Marco
102 CARBONI Giovanni
103 LONARDI Giovanni
104 MONACO Alessandro
105 ORSINI Umberto
106 SENNI Manuel
107 ZANA Filippo

Circus – Wanty Gobert

111 BELLICAUD Jeremy
112 DEGAND Thomas
113 DELACROIX Theo
114 EIKING Odd Christian
115 EVANS Alexander
116 VAN MELSEN Kévin
117 PETILLI Simone

NIPPO DELKO One Provence

121 DE ROSSI Lucas
122 EL FARES Julien
123 GONÇALVES José
124 HAILEMICHAEL Mulu Kinfe
125 OKA Atsushi
126 NAKANE Hideto
127 ROCHAS Rémy

B&B Hotels – Vital Concept p/b KTM

131 GAUTIER Cyril
132 LECROQ Jérémy
133 MOTTIER Justin
134 MOZZATO Luca
135 PACHER Quentin
136 SCHÖNBERGER Sebastian
137 SLAGTER Tom-Jelte

Burgos – BH

141 MADRAZO Ángel
142 CANTÓN Isaac
143 EZQUERRA Jesús
144 CABEDO Óscar
145 OSORIO Juan Felipe
146 NEVES FERNANDES José Carlos Prates
147 BOL Jetse

Equipo Kern Pharma

151 CASTRILLO Jaime
152 AGIRRE Jon
153 ADRIÀ Roger
154 PARRA José Félix
155 MORENO Ivan
156 MENDEZ Daniel Alejandro
157 RUIZ Ibon

Canyon dhb p/b Soreen

161 STEDMAN Maximilian
162 PEARSON Daniel
163 CHRISTIAN Mark
164 TOWNSEND Rory
165 SCOTT Jacob
166 MACLEOD Callum
167 SCOTT Robert

Cambodia Cycling Academy

171 AURIGNAC Samy
172 MAMYKIN Matvey
173 MAIKIN Roman
174 MILLER Barry
175 BERLIN Antoine
176 DUMOURIER Florian
177 HUOT Lokraksmey

Dicodusport

 


Lire la suite

Cyclisme

[Vidéo] Terrible chute lors du sprint de la 1ère étape du Tour de Pologne

Nico

Publié

le

Par

[Vidéo] Terrible chute lors du sprint de la 1ère étape du Tour de Pologne
Luc Claessen / Getty Images

CYCLISME – Terrible chute à l’arrivée de la 1ère étape du Tour de Pologne. Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) a poussé Fabio Jakobsen (Deceuninck – Quick-Step) dans les balustrades. Derrière, d’autres coureurs sont également tombés, fauchés par les barrières.

Les images sont effroyables. Lors de l’arrivée de la 1ère étape du Tour de Pologne 2020 à Katowice, une terrible chute a marqué le sprint final. Ce dernier a en effet mal tourné entre les deux sprinteurs néerlandais Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) et Fabio Jakobsen (Deceuninck – Quick-Step). Le premier cité a semble-t-il fermé la porte au second, l’envoyant littéralement dans les barrières. Dans sa chute, Jakobsen a violemment percuté un photographe présent à proximité de la ligne d’arrivée.

Derrière, Groenewegen est également allé au sol. Mais c’est aussi le cas des autres sprinteurs derrière le duo batave. Marc Sarreau (Groupama-FDJ), Damien Touzé (Cofidis) et Jasper Philipsen (UAE) sont notamment allés au sol.

Jakobsen dans le coma

Selon les dernières informations venant de Katowice, Fabio Jakobsen, vraisemblablement le coureur le plus gravement touché, a été plongé dans le coma et emmené vers l’hôpital. Son état serait stable, avec des blessures importants au crâne et au visage. Concernant Marc Sarreau, la Groupama-FDJ a indiqué que son sprinteur était conscient, ce dernier souffrant d’une fracture de la clavicule. Damien Touzé est également passé par la case hôpital. Le photographe serait quant à lui indemne.

De son côté, Dylan Groenewegen a été mis, à juste titre, hors course par les organisateurs du Tour de Pologne. Pour rappel, il y a un an jour pour jour, le Tour de Pologne était touché par une chute mortelle. L’espoir belge Bjorg Lambrecht, 22 ans, avait en effet trouvé la mort au cours de la 3ème étape de l’édition 2019.

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Milan-Turin : Arnaud Démare s’impose en patron

Avatar

Publié

le

Par

Milan-Turin : Arnaud Démare s'impose en patron
Twitter Vita Sportiva

CYCLISME – En costaud et au sprint, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) a remporté ce mercredi la semi-classique italienne Milan-Turin. Le Picard devance sur la ligne Caleb Ewan (Lotto-Soudal) et le vainqueur des Strade Bianche, Wout Van Aert.

Exceptionnellement promise aux sprinteurs, la semi-classique Milan-Turin a donc souri à un Français. Arnaud Démare (Groupama-FDJ) s’est en effet imposé au sprint, en patron. Idéalement emmené par son train et mis sur orbite par Jacopo Guarnieri, le Picard devance sur la ligne Caleb Ewan (Lotto-Soudal) et Wout Van Aert (Jumbo-Visma). Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) termine au pied du podium, tandis que Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic) doit se contenter de la 6ème place.

Démare, deuxième à deux reprises sur le Tour de Burgos, empoche son premier bouquet de la saison. Il succède au palmarès au Canadien Michael Woods, mais aussi à son coéquipier Thibaut Pinot, vainqueur en 2018.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

Tour de Pologne : des nouvelles rassurantes pour Fabio Jakobsen Tour de Pologne : des nouvelles rassurantes pour Fabio Jakobsen
CyclismeIl y a 2 heures

Tour de Pologne : des nouvelles rassurantes pour Fabio Jakobsen

CYCLISME - Après les nouvelles inquiétantes du début de soirée, les dernières informations concernant l'état de santé de Fabio Jakobsen...

NBAIl y a 3 heures

NBA : La belle histoire de Timothé Luwawu-Cabarrot

Il n'est pas loin d'être le meilleur joueur français depuis la reprise NBA. Avec 19,3 pts de moyenne en 11...

Mont Ventoux Dénivelé Challenge 2020 : la liste des engagés Mont Ventoux Dénivelé Challenge 2020 : la liste des engagés
CyclismeIl y a 4 heures

Mont Ventoux Dénivelé Challenge 2020 : la liste des engagés

CYCLISME - Ce jeudi 6 août se déroule la deuxième édition du Mont Ventoux Dénivelé Challenge. Découvrez la startlist de...

[Vidéo] Terrible chute lors du sprint de la 1ère étape du Tour de Pologne [Vidéo] Terrible chute lors du sprint de la 1ère étape du Tour de Pologne
CyclismeIl y a 5 heures

[Vidéo] Terrible chute lors du sprint de la 1ère étape du Tour de Pologne

CYCLISME - Terrible chute à l'arrivée de la 1ère étape du Tour de Pologne. Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) a poussé Fabio...

Milan-Turin : Arnaud Démare s'impose en patron Milan-Turin : Arnaud Démare s'impose en patron
CyclismeIl y a 6 heures

Milan-Turin : Arnaud Démare s’impose en patron

CYCLISME - En costaud et au sprint, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) a remporté ce mercredi la semi-classique italienne Milan-Turin.

Football - Ligue Europa : notre pronostic pour FC Séville - AS Rome Football - Ligue Europa : notre pronostic pour FC Séville - AS Rome
FootballIl y a 7 heures

Football – Ligue Europa : notre pronostic pour FC Séville – AS Rome

Ligue Europa - Le FC Séville affronte l'AS Rome en huitième de finale de la Ligue Europa. Notre pronostic pour...

BoxeIl y a 7 heures

Brahim Asloum désapprouve le retour de Mike Tyson

BOXE - Dans un entretien accordé à nos confrères de L'Equipe, Brahim Asloum explique qu'il n'est pas favorable au combat...

[Vidéo] Rugby : Quand les joueurs ratent des essais tout faits [Vidéo] Rugby : Quand les joueurs ratent des essais tout faits
Rugby à XVIl y a 9 heures

[Vidéo] Rugby : Quand les joueurs ratent des essais tout faits

RUGBY - Christophe Dominici, Beauden Barrett ou Owen Farrell, tous ont un point commun. Celui d'avoir manqué l'immanquable près de...

Formule 1Il y a 9 heures

F1 – Grand Prix du 70ème anniversaire : le programme TV complet

FORMULE 1 - Cinquième manche du calendrier réduit de la saison 2020 de F1 ce week-end. Place au Grand Prix...

Robert Louis-Dreyfus : vie et mort d'un aventurier (2/2) Robert Louis-Dreyfus : vie et mort d'un aventurier (2/2)
FootballIl y a 10 heures

Robert Louis-Dreyfus : vie et mort d’un aventurier (2/2)

L’Olympique de Marseille est toujours sous les feux des projecteurs que l’offre de rachat portée par Mourad Boudjellal a braqué...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés