Nous suivre

Actualités

Tour de France – Classement général : où en sont les favoris après 9 étapes ?

Publié

le

Premier jour de repos pour les coureurs après 9 étapes étapes disputées avant d’attaquer les choses sérieuses. Si Greg Van Avermaet est en jaune, où en sont les favoris pour la victoire finale ?

☀ Ils sont idéalement placés

Geraint Thomas, même s’il risque de redevenir équipier, est le mieux placé pour endosser le maillot jaune au Grand-Bornand. Le Britannique a passé 10 premiers jours très tranquilles. La bonne surprise, c’est Bob Jungels, le leader de la Quick-Step, qui a profité de la bonne performance de son équipe sur le contre-la-montre par équipes pour avoir un peu d’avance sur les principaux favoris. Côté Movistar, c’est Alejandro Valverde qui s’en sort le mieux parmi les trois leaders désignés, 5ème au général à 45 seconde de Thomas. Pour Rafal MajkaJakob Fuglsang, Vincenzo Nibali, Bauke Mollema et Primoz Roglic, compte tenu des performances moyennes de leurs équipes dans le contre-la-montre par équipes, ils ont réalisé dix bons premiers jours et n’ont pas perdu de temps sur Thomas à un autre moment de la course. Adam Yates, retardé lors de la première étape, est dans le même temps que les coureurs cités précédemment grâce à la belle performance de Mitchelton Scott sur le chrono.

Si certains de ces coureurs n’étaient pas cités parmi les plus grands favoris à la victoire finale, les quelques secondes gagnées sur ces premiers jours de course pourront compter sur les étapes à venir.

🌤 Ils sont encore dans le coup malgré tout

Pour Chris Froome, presque le même temps que Majka, Fuglsang, Nibali ou Yates, ces dix premiers jours n’ont pas été de tout repos, puisqu’il a été retardé sur la première étape, légèrement distancé à Mûr-de-Bretagne et à terre sur l’étape de Roubaix. Les performances du Britannique seront scrutées à la loupe ces prochains jours. Pour Tom Dumoulin et Romain Bardet, l’étape de Mûr-de-Bretagne aura aussi laissé des traces, la faute à des incidents mécaniques pour les deux coureurs dans le final de l’étape. Pour le Français, la note aurait pu être bien plus salée suite à l’étape des pavés. Avec trois crevaisons, mais il n’a perdu que sept petites secondes supplémentaires.

Les deux autres leaders de la Movistar, Nairo Quintana et Mikel Landa ont tous les deux perdu du temps sur ces premiers jours de course. Le Colombien sur la première étape et l’Espagnol sur l’étape des pavés. Warren Barguil, qui avait annoncé ne pas jouer le général, reste en bonne position (même temps que Bardet) après une superbe performance sur les pavés. Et si le Breton avait bien caché son jeu ? Rigoberto Uran, Ilnur Zakarin et Dan Martin sont les plus grands perdants, des coureurs encore en course mais à plus ou moins deux minutes de Geraint Thomas.

Ces coureurs n’ont évidement pas perdu le Tour de France, loin de là, mais des précieuses secondes ou de l’influx nerveux dans des chutes, des choses qui pourraient compter en fin de course.

⛈ Ils ne sont plus en course

Richie Porte a tout perdu sur l’étape des pavés, bien avant le premier secteur. La malchance poursuit le coureur de la BMC qui, comme l’année dernière, quitte la course sur la neuvième étape. Dans une moindre mesure et même si personne ne savait ce qu’il pouvait viser sur trois semaines, Tiesj Benoot était le leader de la Lotto-Soudal et n’a pas pu prendre le départ de la cinquième étape.

Nicolas Jacquemard


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une