Nous suivre

Cyclisme sur route 2022

Tour d’Emilie 2022 : Enric Mas impose sa loi à Tadej Pogacar

Emilien Descampiaux

Publié le

Tour d'Emilie 2022 Enric Mas impose sa loi à Tadej Pogacar (1)
Photo Icon Sport

CYCLISME SUR ROUTE 2022 – Enric Mas (Movistar) a gagné avec autorité la 105ème édition du Tour d’Emilie, ce samedi. Au sommet du Sanctuaire de San Luca, il a devancé Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) et Domenico Pozzovivo (Intermarché Wanty Gobert).   

D’abord, dès les premiers mètres de course, cinq coureurs ont formé l’échappée matinale : Johan Meens (Bingoal Pauwels Sauce WB), Jacopo Guarnieri (Groupama FDJ), Geoffrey Bouchard (AG2r Citroën), Kobe Goossens (Intermarché Wanty Gobert) et le stagiaire Rick Pluimers (Jumbo Visma). Ces attaquants ont obtenu plus de 7 minutes d’avance avant la première ascension du jour, sur un peloton emmené par INEOS Grenadiers.

Puis, lors de la deuxième ascension du jour, Geoffrey Bouchard (AG2r Citroën) et Kobe Goossens (Intermarché Wanty Gobert) se sont défaits de leurs compagnons de fugue, alors que leur avance commençait à diminuer. Au moment d’arriver sur le circuit final, à faire quatre fois dans Bologne, le duo de tête n’avait plus qu’une minute d’avance sur un peloton emmené l’UAE Team Emirates.

Le rouleau compresseur UAE

Lors du deuxième tour, Kobe Goossens (Intermarché Wanty Gobert) s’est isolé en tête de la course. Mais, le puncheur belge a été repris dans la descente de San Luca par un trio composé de Pierre Latour (TotalEnergies), Tao Geoghehan Hart (INEOS Grenadiers) et Alessandro De Marchi (Israel Premier Tech). C’était peine perdue pour les attaquants puisque les équipiers de Tadej Pogacar ont imposé un gros tempo pour faire exploser le peloton.

Ensuite, dans l’avant-dernier tour, Enric Mas (Movistar) a porté une première attaque. Le deuxième de la dernière Vuelta est suivi péniblement par Tadej Pogacar (UAE Team Emirates). Dans la portion descendante, Alejandro Valverde (Movistar), Rigoberto Uran (EF Education EasyPost) et Domenico Pozzovivo (Intermarché Wanty Gobert) ont réussi à faire la jonction avec le duo de tête. Un groupe de poursuivants a accusé alors plus de 30 secondes de retard avant la montée finale. Mais, ce groupe n’a jamais revu les hommes de tête malgré le gros travail de Lorenzo Fortunato (Eolo Kometa). Le grimpeur italien a fini 6ème de la course.

Enric Mas assomme Tadej Poagacar

Finalement, Enric Mas (Movistar) était bien le plus fort aujourd’hui. Le grimpeur espagnol a porté sa seconde et dernière attaque à moins de 2 kilomètres de l’arrivée. Derrière, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) et Domenico Pozzovivo (Intermarché Wanty Gobert) n’ont pas pu suivre. Enric Mas (Movistar) s’est imposé avec 11 secondes d’avance sur Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) et 13 secondes sur Domenico Pozzovivo (Intermarché Wanty Gobert). Le premier Français est Rudy Molard (Groupama-FDJ), qui a fini en huitième position à 53 secondes.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une