Nous suivre

Tour d'Espagne 2022

Tour d’Espagne 2022 : Mads Pedersen s’adjuge la 16ème étape, Roglic au sol

Publié le

Tour d'Espagne 2022 Mads Pedersen s'adjuge la 16ème étape, Roglic au sol
Photo Icon Sport

TOUR D’ESPAGNE 2022 – Mads Pedersen (Trek-Segafredo) s’est imposé au sprint sur la 16ème étape du Tour d’Espagne, ce mardi. Il a devancé Pascal Ackermann (UAE Team Emirates) et Danny van Poppel (Bora Hansgrohe). Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) a gardé son maillot rouge. Offensif dans le final, Primoz Roglic (Jumbo Visma) a chuté dans l’ultime ligne droite.

D’abord, deux coureurs ont eu le courage de se porter à l’avant de la course sur cette étape de plaine, et ce dès le kilomètre zéro : Ander Okamika (Burgos-BH) et Luis Angel Maté (Euskatel Euskadi). Le peloton n’a laissé qu’une avance maximale de quatre minutes, avant de décroître progressivement. Puis, les formations Trek-Segafredo et Cofidis ont été les premières à gérer l’allure du peloton.

Au sprint intermédiaire de Alcalá del Río, Maté est passé en tête devant Okamika et le maillot vert Mads Pedersen. Le duo a été repris à 14 kilomètres du terme. Dans la première bosse du final, le peloton est resté groupé malgré une tentative d’Ibai Azurmendi (Euskatel Euskadi). Candidat à la victoire d’étape, Kaden Groves (Team BikeExchange Jayco) a été victime d’une crevaison.

Le panache de Primoz Roglic

Ensuite, dans la seconde bosse, à 2,7 kilomètres de l’arrivée, Primoz Roglic (Jumbo Visma) a porté une belle attaque alors que Remco Evenepoel (Quick-Step-Alpha Vinyl) a subi une crevaison. Le triple tenant du titre a été accompagné par le maillot vert Mads Pedersen (Trek Segafredo), Pascal Ackermann (UAE Team Emirates), Fred Wright (Bahrain Victorious) et Danny van Poppel (Bora Hansgrohe). Grâce à la règle des 3 kilomètres, Remco Evenepoel a été reclassé dans le groupe des leaders.

Mads Pedersen trop fort, Roglic maudit !

Finalement, Mads Pedersen (Trek Segafredo) a imposé sa puissance sur l’ultime ligne droite pour s’imposer une deuxième fois sur ce Tour d’Espagne, après son succès à Montilla. Il a pris le meilleur sur Pascal Ackermann (UAE Team Emirates) et Danny van Poppel (Bora Hansgrohe). En tapant la roue arrière de Wright, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a chuté à 100 mètres de la ligne. Le coureur slovène a été sonné par sa chute. Quentin Pacher (Groupama FDJ) a réglé le peloton à huit secondes, devant Samuele Battistella (Astana Qazaqstan).

Au classement général, Remco Evenepoel (Quick-Step-Alpha Vinyl) compte de 1:26 d’avance sur Primoz Roglic (Jumbo Visma) et 2:01 sur Enric Mas (Movistar). Mads Pedersen (Trek Segafredo) a accentué son avance pour le maillot vert avec 349 points soit 220 de plus que Fred Wright (Bahrain Victorious). Demain, place à une arrivée au sommet, au Monasterio de Tentudía.

À lire aussi

Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une