Nous suivre

Tour d'Espagne 2022

Tour d’Espagne 2022 : Richard Carapaz remporte la 14ème étape

Publié le

Tour d’Espagne 2022 Richard Carapaz remporte la 14ème étape
Photo Icon Sport

TOUR D’ESPAGNE 2022 – Dernier rescapé de l’échappée, Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) s’est imposé sur la quatorzième étape du Tour d’Espagne, ce samedi, au sommet de la Sierra de la Pandera. Il a devancé Miguel Angel Lopez (Movistar) et Primoz Roglic (Jumbo Visma). En difficulté, Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) a conservé son maillot rouge.

D’abord, il a fallu près de 80 kilomètres pour que l’échappée se constitue à l’avant de la course avec 10 coureurs : le porteur du maillot vert Mads Pedersen, son équipier grimpeur Kenny Elissonde (Trek Segafredo), Clément Champoussin (AG2R Citroën), Luis Leon Sanchez (Bahrain Victorious), Bruno Armirail (Groupama FDJ), Richard Carapaz (INEOS Grenadiers), Filippo Conca (Lotto Soudal), Alexey Lutsenko (Astana Qazaqstan), Raul Garcia Perna (Kern Pharma) et Marco Brenner (Team DSM). Dans cette première portion d’étape, les coureurs ont emprunté un parcours assez plat. Les coureurs avaient parcouru près de 50 kilomètres dans la première heure de course.

Encore un départ de folie

Puis, l’écart est monté au-delà des 4 minutes 30 dans le Puerto de Siete Pilillas. Au sommet, Richard Carapaz a pris 3 pts devant Luis Leon Sanchez et Kenny Elissonde. Du côté du peloton, les équipiers de Remco Evenepoel (Quick-Step-Alpha Vinyl) ont contrôlé l’allure puisque Richard Carapaz était le coureur le mieux classé dans l’échappée, à plus de 14 minutes.

Ensuite, Mads Pedersen a empoché 20 points au sprint intermédiaire de Jaén alors que l’écart stagnait à 4 minutes. Le coureur danois a effectué le gros travail dans le groupe de tête jusqu’au pied du Puerto de Los Villares. Dans l’avant-dernière difficulté du jour, Mads Pedersen a été rapidement lâché alors que Robert Gesink (Jumbo-Visma) a pris les commandes du peloton avec un retard de 2 minutes 30. Luis Leon Sanchez a basculé en tête avec quelques mètres d’avance sur le reste de l’échappée. Par la suite, Richard Carapaz a fait la jonction avec le coureur espagnol dans le replat avant la montée finale vers la Sierra de la Pandera.

Remco Evenepoel dans le dur

Dès les premières rampes, Clément Champoussin a réussi à revenir sur le duo de tête. Profitant dans la mésentente, Filippo Conca est entré sur les hommes de tête dans la partie la moins dure. Du côté du groupe des favoris, Chris Harper (Jumbo-Visma) a imposé un bon tempo jusqu’à la section la plus dure de l’ascension finale avec des rampes au-dessus de 10 %. Primoz Roglic a porté une petite attaque dans un passage à 15 % tandis que Richard Carapaz s’est débarrassé de ses compagnons de fugue à 3,5 kilomètres de l’arrivée. Alors qu’il montait au train, Remco Evenepoel a été distancé par Enric Mas et Miguel Ángel López. Mais, après avoir rejoint le Slovène, Mas a craqué et a laissé filer Roglic et Lopez, à 2 kilomètres du terme.

Primoz Roglic retrouve des couleurs

Finalement, Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) a résisté jusqu’au bout pour décrocher un deuxième succès d’étape sur ce Tour d’Espagne. Le champion olympique sur route a devancé de 8 secondes Miguel Ángel López (Astana Qazaqstan) et Primoz Roglic (Jumbo Visma). Joao Almeida (UAE Team Emirates) est monté à son allure pour franchir la ligne en quatrième position à 27 secondes devant Carlos Rodriguez (INEOS Grenadiers), cinquième à 36 secondes. Remco Evenepoel (Quick-Step-Alpha Vinyl) a réussi à retrouver un meilleur coup de pédale sur la fin de l’ascension pour terminer à 56 secondes.

Au classement général, Remco Evenepoel compte 1:49 d’avance sur Primoz Roglic et 2:43 sur Enric Mas. Demain, place à une nouvelle arrivée au sommet à la Sierra Nevada à plus de 2500 mètres d’altitude.

À lire aussi

Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une