Nous suivre

Tour d'Espagne 2022

Tour d’Espagne 2022 : Thymen Arensman gagne la 15ème étape

Publié le

Tour d’Espagne 2022 Thymen Arensman gagne la 15ème étape
Photo Icon Sport

TOUR D’ESPAGNE 2022 – Issu de l’échappée du jour, Thymen Arensman (Team DSM) s’est imposé sur la quinzième étape du Tour d’Espagne, ce dimanche, au sommet de la Sierra Nevada. Il a devancé Enric Mas (Movistar) et Miguel Angel Lopez (Astana Qazakstan). Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) a conservé son maillot rouge.

Une échappée fleuve

D’abord, 28 coureurs se sont extraits du peloton après 20 kilomètres de bagarre : Rohan Dennis, Sam Oomen (Jumbo-Visma), David De La Cruz, Vincenzo Nibali (Astana Qazaqstan), Gino Mäder, Fred Wright (Bahrain Victorious), le vainqueur du dernier Giro Jai Hindley (Bora Hansgrohe), Ruben Fernandez (Cofidis), Rigoberto Uran, Hugh Carthy (EF Education-EasyPost), Rudy Molard, Sébastien Reichenbach (Groupama FDJ), Richard Carapaz (INEOS Grenadiers), Louis Meintjes (Intermarché Wanty Gobert), Omer Goldstein (Israël Premier Tech), Nelson Oliveira (Movistar), Fausto Masnada, Louis Vervaeke (Quick-Step-Alpha Vinyl), Lawson Craddock (Team BikeExchange Jayco), Thymen Aresnman (Team DSM), Mads Pedersen, Antonio Tiberi (Trek Segafredo), Marc Soler, Brandon McNulty (UAE Team Emirates), Nicolas Prodhomme (AG2R Citroën), Xandro Meurisse, Jay Vine (Alpecin-Deceuninck), Xabier Azparren (Euskatel Euskadi) et Élie Gesbert (Arkéa Samsic). Au sein de l’échappée, de nombreux coureurs ont pu espérer une belle remontée au général avec Arensman (11e à 9:14), Hindley (13e à 11:40) et Meintjes (14e à 11:45). À l’arrière de la course, Wilco Kelderman (Bora Hansgrohe) a été victime d’une grosse et le coureur néerlandais est revenu dans le peloton avec son maillot et son cuissard bien déchirés.

Au sommet du Puerto del Castillo, le porteur du maillot de la montagne Vine a pris 3 pts devant son équipier Meurisse, 2 pts, et De La Cruz, 1 pt. Le peloton accusait alors 3 minutes de retard.

Puis, Craddock s’est isolé en tête de course à 78 kilomètres du terme. Voyant l’écart monté à près de 6 minutes 30, la formation AG2R Citroën s’est mise à rouler pour protéger la position de Ben O’Connor au classement général. Au sprint intermédiaire de Grenade, Craddock avait 1:10 d’avance sur le groupe des poursuivants, réglé par le maillot vert Mads Pedersen.

Ensuite, au pied du Alto del Purche, Craddock avait 1:30 d’avance sur ses anciens compagnons d’échappée tandis que le peloton s’était rapproché à moins de 5 minutes. Mais, dans le peloton, les équipiers de Ben O’Connor ont haussé l’allure. Devant, Jay Vine a profité des dernières rampes difficiles pour dépasser Craddock et prendre 10 points au sommet. Néanmoins, les poursuivants sont revenus sur le duo de tête avant la montée finale vers la Sierra Nevada.

La Jumbo-Visma monte en pression

Au pied de la Sierra Nevada, Marc Soler a pris quelques mètres d’avance alors que dans le peloton, les équipiers de Primoz Roglic ont imposé un gros tempo sur des rampes à plus de 10 % afin de faire exploser le peloton. Roglic a pris les devants mais le maillot rouge de Remco Evenepoel n’a pas connu de difficulté à suivre le Slovène.

Ensuite, Arensman est parti seul en contre derrière le coureur espagnol. Au sein du groupe des favoris, Miguel Ángel López a attaqué à plus de 11 kilomètres du terme sur une portion plus roulante du col afin de revenir sur son équipier David De La Cruz. Un peu plus loin, Enric Mas a porté lui aussi son attaque pour faire la jonction avec le duo d’Astana. Distancés dans les forts pourcentages, Juan Ayuso, Joao Almeida et Carlos Rodriguez n’ont pas réussi à revenir sur Ben O’Connor, Primoz Roglic et Remco Evenepoel.

Deuxième victoire de la saison de Thymen Arensman

Thymen Arensman est entré sur Soler à 7 kilomètres du sommet avant de le lâcher 300 mètres plus loin. Finalement, le Néerlandais s’est imposé en solitaire avec 1:23 sur Enric Mas (Movistar) et 1:25 sur Miguel Ángel López (Astana Qazaqstan). Après avoir attaqué à plus de deux kilomètres du sommet avec dans son sillage Ben O’Connor, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a repris 15 secondes à Remco Evenepoel (Quick-Step-Alpha Vinyl).

Au classement général, Remco Evenepoel compte 1:34 sur Primoz Roglic et 2:01 sur Enric Mas avant la dernière journée de repos.

À lire aussi

Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une