Nous suivre

Tour d'Italie 2022

Tour d’Italie 2022 : Biniam Girmay gagne la 10ème étape à Jesi !

Publié le

Tour d'Italie 2022 Biniam Girmay gagne la 10ème étape à Jesi !
Photo Icon Sport

TOUR D’ITALIE 2022 – Le vainqueur de Gand-Wevelgem, Biniam Girmay (Intermarché Wanty Gobert), s’est adjugé la 10ème étape du 105ème Giro d’Italia ce mardi, à Jesi. Il a devancé, au sprint, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) et Vincenzo Albanese (Eolo Kometa). Juan Pedro Lopez (Trek Segafredo) a passé une journée tranquille et a gardé son maillot rose.

D’abord, trois coureurs ont formé l’échappée matinale après 10 kilomètres de course : Lawrence Naesen (AG2R Citroën), Mattia Bais (Drone Hopper Androni Giocattoli) et Alessandro De Marchi (Israël Premier Tech). Leur avance a dépassé les 6 minutes après 30 kilomètres de course.

Intermarché – Wanty – Gobert assume le poids de la course

Puis, les équipes Alpecin-Fenix, Intermarché – Wanty – Gobert et Lotto Soudal ont pris le contrôle du peloton pour réduire petit à petit l’avance des attaquants dans la longue portion plate le long de la Mer Adriatique. Au sprint intermédiaire, Mattia Bais (Drone Hopper Androni Giocattoli) est passé en tête, Giacomo Nizzolo (Israël Premier Tech) a pris la quatrième place pour récupérer 5 points, devant le porteur du maillot cyclamen Arnaud Démare (4pts) et Biniam Girmay (3pts) alors que l’écart était descendu à 4 minutes à 91km.

Dès les premiers reliefs de la seconde partie de l’étape, Caleb Ewan (Lotto Soudal) a été distancé tandis que Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) traînait à l’arrière du peloton. Le coureur équatorien est tombé dans un fossé. Ces premières petites difficultés ont donné des envies à certains coureurs comme Christopher Juul-Jensen (Team BikeExchange Jayco) et David De La Cruz (Astana Qazaqstan Team) de s’extraire du peloton. Au sommet de la Crocette di Montecosaro, Alessandro De Marchi (Israël Premier Tech) a franchi en première position cette ascension de quatrième catégorie devant Mattia Bais (Drone Hopper Androni Giocattoli).

Dans la deuxième bosse, vers Recanati, Mark Cavendish (Quick-Step-Alpha Vinyl) a été irrémédiablement lâché. À l’avant de la course, Alessandro De Marchi (Israël Premier Tech) a franchi à nouveau en tête cette ascension de quatrième catégorie devant Mattia Bais (Drone Hopper Androni Giocattoli) et Lawrence Naesen (AG2R Citroën) alors que leur avance est descendue à 2 minutes 30. Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), quant à lui, a été victime d’un ennui mécanique, mais il est vite revenu dans le peloton.

Mathieu van der Poel use des cartouches

Par la suite, Alessandro De Marchi (Israël Premier Tech) s’est isolé à l’avant de la course quand l’écart est passé sous la minute. Ses deux compagnons de fugue ont été repris par le peloton emmené par les équipiers de Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) et Biniam Girmay (Intermarché Wanty Gobert). Arnaud Démare (Groupama FDJ) s’est placé dans les premières positions du peloton comme Richard Carapaz (Ineos Grenadiers). Malheureusement, Alessandro De Marchi (Israël Premier Tech) a été avalé par le peloton à 21 kilomètres de l’arrivée.

Dans la dernière montée du jour, la Jumbo-Visma a tenté de mettre le feu dans le peloton avec une offensive du champion de Norvège, Tobias Foss. Mais, les équipiers de Mathieu van der Poel ont vite réagi à cette offensive. Après un gros travail de Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers), Alessandro Covi (UAE Team Emirates) a porté une première attaque alors qu’Arnaud Démare (Groupama-FDJ) n’a pas pu suivre ce rythme élevé. Le puncheur italien a été repris par un peloton très amaigri et emmené par Domenico Pozzovivo (Intermarché-Wanty-Gobert).

Dans la descente sur Jesi, on a assisté à plusieurs tentatives de la part de Vincenzo Nibali (Astana Qazaqstan Team), Davide Formolo (UAE Team Emirates), Hugh Carthy (EF Education-EasyPost), Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) et Richard Carapaz (INEOS Grenadiers).

Veni, vidi, vici, Bini !

Finalement, Biniam Girmay (Intermarché Wanty Gobert) a lancé de loin son sprint et a pris le meilleur sur Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix). Le coureur néerlandais n’avait plus d’énergie dans les 100 derniers mètres et a sans doute payé ses efforts des derniers kilomètres. Vincenzo Albanese (Eolo Kometa) a complété le podium du jour devant Wilco Kelderman (Bora Hansgrohe) et Richard Carapaz (INEOS Grenadiers). Au classement général, Juan Pedro Lopez (Trek Segafredo) a gardé son maillot rose avant une étape pour les sprinteurs demain en direction de Reggio Emilia. Avec cette victoire, Biniam Girmay (Intermarché Wanty Gobert) s’est rapproché à 3 points d’Arnaud Démare (Groupama-FDJ) dans la lutte pour le maillot cyclamen.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une