Nous suivre

Cyclisme sur route 2024

Tour d’Italie Féminin 2024 : Clara Emond s’offre la 4e étape au terme d’un rush solitaire exceptionnel

Maxime Cazenave

Publié le

Tour d'Italie Féminin 2024 Clara Emond s'offre la 4e étape au terme d'un rush solitaire exceptionnel
Photo Giro Women

TOUR D’ITALIE FÉMININ 2024 – Clara Emond (EF Education – Cannondale) s’est imposée sur la 4e étape au sommet d’Urbino. Partie dans l’échappée matinale, la Canadienne aura résisté en solitaire à l’avant durant plus de cinquante bornes pour s’offrir sa première victoire en carrière ! Au général, Elisa Longo Borghini reste en tête devant Lotte Kopecky.

Après une première arrivée au sommet ayant vu Niamh Fisher-Black dominer, le peloton du Tour d’Italie féminin faisait face à un profil différent pour la 4e étape. Cette fois, pas de long col, mais un enchaînement de difficultés dans la seconde moitié de course pour rallier Urbino, 134 kilomètres après un départ donné sur le mythique circuit d’Imola.

Une course de mouvement

Contrairement à la veille, une échappée va cette fois avoir l’occasion de se développer. Un premier trio 100% italien composé de Carmela Cipriani (BePink – Bongioanni), Alice Palazzi (Top Girls Fassa Bortolo) et Silvia Zanardi (Human Powered Health)  va alors se dégager, avant d’être rattrapé un peu plus loin par Tota Magalhaes (BePink – Bongioanni) et Clara Emond (EF Education – Cannondale). Le début d’étape va faire des dégâts avec notamment l’abandon de la Française Cédrine Kerbaol (Ceratizit). L’échappée va elle exploser dans la première ascension, Emond s’en allant en solitaire, avec une belle avance. Dans le peloton, un premier écrémage massif est également réalisé avant qu’un groupe de contre conséquent ne se détache, comprenant Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ-Suez).



Sur le sommet de la deuxième difficulté, Kimberley Le Court (AG-Insurance) fait le jump pour rejoindre le contre de manière impressionnante, ce qui déclenche de nouvelles hostilités dans ce groupe. Elisa Chabbey (Canyon//SRAM) et Erica Magnaldi (Team UAE-ADQ) partent à deux à la chasse d’une Clara Emond encore solidement en tête avant l’ultime montée finale vers Urbino. Ainsi, des coureuses sont dispatchées partout sur le tracé et les dernières bornes s’annoncent alors plus animées que jamais.



Le numéro gagnant de Clara Emond

Fatiguée par sa journée à l’avant, Emond va tout de même offrir une belle résistance malgré les légères pentes (13km à moins de 3%) finales. Le duo Chabbey-Magnaldi ne reviendra même pas sous la minute, et verra le contre revenir sur lui. Le peloton va également progressivement s’activer pour restreindre les écarts et le money time est lancé à six bornes de la ligne. Sentant la victoire s’échapper, Ludwig place une attaque, mais les pentes ne sont pas suffisantes pour se détacher. Cela réduit toutefois le groupe de contre. Mais il est trop tard. Seule, Clara Emond va mener au bout sa tentative culottée en levant les bras en solitaire à Urbino. A 27 ans, elle s’offre la première victoire de sa carrière au terme d’un numéro époustouflant.

A l’arrière, Ludwig et Le Court vont se relayer pour gratter le plus de temps possible sur le reste des membres du Top 10 du général, restées au chaud dans le peloton. Soraya Paladin (SD Worx) gratte la 2e place devant Ludwig, qui rafle quelques secondes de bonification. Plus loin, Lotte Kopecky (SD Worx) et Elisa Longo Borghini (Lidl-Trek) vont terminer ensemble à deux en lâchant le reste de leurs adversaires. Résultat, c’est le statu quo sur le podium, mais le Top 10 évolue. Les positions sont encore fragiles et tout reste donc à faire dans ce Tour d’Italie féminin.

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *