Nous suivre

Rugby à XV

Tournée d’Automne : L’Angleterre tient sa revanche face à l’Afrique du Sud

Publié

le

Tournée d'Automne L'Angleterre tient sa revanche face à l'Afrique du Sud
Photo England Rugby

TOURNÉE D’AUTOMNE 2021 – L’Angleterre s’est imposée face à l’Afrique du Sud, 27-26, mettant fin à l’invincibilité des Springboks sur cette tournée d’Automne. Malmenée en seconde période, l’Angleterre a trouvé les ressources nécessaires pour s’imposer grâce à une pénalité de Marcus Smith à la dernière minute du match. Le XV de la Rose prend sa revanche sur les champions du monde en titre. 

Début tambours battants de l’Angleterre

Avant le France – Nouvelle Zélande de ce soir, cet Angleterre – Afrique du Sud qui sentait la poudre était le premier choc de ce dernier week-end où les sélections sont sur le pré. La revanche de la dernière finale de la Coupe du monde, deux équipes invaincues sur cette tournée, les querelles entre les sélectionneurs qui ont animé la semaine, tous les ingrédients étaient réunis pour avoir une rencontre XXL.

L’Angleterre a d’emblée pris les devants dans cette rencontre. Suite à une pénalité remportée en mêlée fermée, un des points chauds de ce match, les Anglais ont décidé d’aller en touche au lieu de prendre les points, un choix payant. Après trois phases de jeu, Marcus Smith lançait les flèches anglaises sur le côté gauche, permettant à Manu Tuilagi d’inscrire les premiers points de la partie. (7-0, 7ème). On attendait un gros combat au près dès les premières joutes de ce match, les Anglais ont au contraire essayé d’écarter la défense des Boks. Au quart d’heure de jeu, leurs choix ont de nouveaux payé, grâce à un des nombreux talents de cette génération, Freddie Steward, l’arrière des Leicester Tigers inscrivant le deuxième essai anglais de ce match (14-3, 16′).

Sans être très entreprenants dans le jeu, et pris par l’entame des joueurs d’Eddie Jones, les champions du monde en titre ont cependant pu rester au contact grâce au pied d’Handré Pollard. Auteur de quatre pénalités et d’un 100% face aux perches, l’ouvreur montpellierain a converti les fautes anglaises, notamment dans les rucks et sur groupé-pénétrant. L’intensité était folle dans les rucks, les deux équipes se rendaient coup pour coup, que ce soit Tom Curry d’un côté, très à l’aise dans ce domaine comme à l’accoutumée, et Kwagga Smith de l’autre.

Sur cette première période, on retiendra également l’énorme tampon d’Ox Nché sur Bevan Rodd, le jeune pilier de Newcastle qui fêtait ce soir sa première titularisation avec le XV de la Rose. Malgré deux essais inscrits, tout restait à faire dans cette rencontre, les Springboks n’étaient seulement qu’à cinq maigres petits points à la pause (17-12).

L’Afrique du Sud y a cru, mais pourtant

Comme à son habitude, le sélectionneur sud-africain faisait entrer sa première ligne remplaçante, Kitshoff / Marx / Koch, alors que Nché, Mbonambi et Nyakane venaient de renverser la mêlée anglaise. Les Anglais étaient sous pression après cette reprise, sauf que Pollard n’avait pas la même réussite qu’en première période, et ratait ses deux premières tentatives du deuxième acte, pourtant dans ses cordes. Le compteur des pénalités anglaises commençait à être important, déjà 12 pénalités concédées à la 54ème minute, cette fois-ci, Pollard ne tremblait pas pour permettre à son équipe de recoller à 2 points. (17-15, 54′).

La domination des Springboks se faisait de plus en plus ressentir dans tout Twickenham. Les charges d’Etzebeth, Vermeulen et consorts commençaient à faire des dégâts au centre du terrain, mettant sur les rotules le paquet d’avants anglais. Les Boks contestaient tous les rucks et étaient présents sur chaque perte de balle anglaise. Après 15 pénalités concédées par l’Angleterre, on se demandait encore quand est-ce que l’arbitre du match, Andrew Brace, allait donner un carton jaune à l’encontre des Anglais. Entre temps, l’Afrique du Sud en profitait pour prendre les devants pour la première fois de la rencontre, grâce à une pénalité d’Elton Jantjies (17-18, 64′).

Symbole de cette nouvelle génération anglaise, le demi de mêlée Raffi Quirke fait partie, tout comme Steward, Smith ou Radwan, de ces joueurs chargés de donner un second souffle à l’Angleterre en vue de la prochaine Coupe du monde. Contre le court du jeu, alors que les Boks avaient la main sur cette deuxième période, le numéro 9 de Sale a permis aux Anglais de reprendre le score en inscrivant leur troisième essai de la soirée (24-18, 65′).

Cette fin de match était complètement folle. Après une 17ème pénalité anglaise, Mr Brace donnait enfin un carton jaune au pilier Will Stuart. Les champions du monde en titre ont immédiatement profité de cette supériorité pour inscrire leur premier essai de la soirée, par Makazole Mapimpi, non transformé par Jantjies (24-23, 70′). Auteur d’un doublé face à l’Ecosse, l’ailier des Sharks remet le couvert sur ce match. Autre homme en forme de cette tournée, François Steyn permettait aux siens de reprendre l’avantage grâce à une pénalité longue distance (24-26, 74′). Néanmoins, malgré la domination des Boks en deuxième période, c’est l’Angleterre qui aura le dernier mot de ce match, la pénalité de Marcus Smith à la 79ème minute donnant la victoire à sa sélection (27-26).


Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une