Nous suivre

Rugby à XV

Tournée d’Automne : L’Irlande fait le spectacle face à l’Argentine

Publié le

Tournée d’Automne L’Irlande fait le spectacle face à l'Argentine
Photo Icon Sport

TOURNEE D’AUTOMNE – Après leur succès face à la Nouvelle-Zélande, le public de l’Aviva Stadium de Dublin attentait confirmation face à des Pumas revigorés suite à leur succès en Italie. Confirmation il y a eu, puisque le XV du Trèfle s’est largement imposé 53 à 7 face à des Argentins qui n’ont pas résisté longtemps dans cette partie. 

Balade de santé pour le XV du Trèfle

Le XV du Trèfle a acquis son succès en étant souverain dès la première période. En maîtrisant la possession et en faisant siège des 40 m argentins, les Irlandais se sont créés plusieurs occasions d’essai, et trois d’entre elles ont été converties dans ce premier acte. Pourtant, ce sont les Pumas de Julian Montoya et Carlos Kremer qui ont ouvert le score, grâce à un magnifique essai de Mateo Carreras en bout de ligne après plusieurs passes après contact dans la défense irlandaise (0-7, 2′). Par la suite, les protégés d’Andy Farrell ont réagi grâce à trois essais d’avants, inscrits par le pilier Andrew Porter et des troisièmes ligne Josh Van der Flier et Caelan Doris.

L’Irlande n’a pas paniqué et a rapidement pris l’ascendant dans ce match (24-7 à la pause), en multipliant les passes et en franchissant deux fois plus que les Argentins (4 franchissements contre 2). Déjà très en forme face à la Nouvelle-Zélande, le paquet d’avants a de nouveau répondu présent cet après-midi, les vagues vertes n’ayant cessé de défiler dans le cœur de la défense des Pumas. Les Argentins auraient pu revenir au score dans les derniers instants de la première période, mais Matteo Carreras a commis un en-avant proche de l’en-but après avoir mystifié la défense des verts. L’arrière d’Edimbourg, Emiliano Boffelli, a également manqué deux pénalités plutôt dans ses cordes.

Une rencontre pliée avant l’heure de jeu

Ensuite, les Irlandais se sont contentés de gérer leur avance au score. Ils ont notamment profité de l’indiscipline des Argentins, qui ont joué en infériorité numérique dans ce second acte à cause de deux cartons concédés, un jaune puis un rouge. Le premier pour le joueur du Stade Français, Pablo Matera, pour un plaquage dangereux et le deuxième, comme à son habitude, par Tomas Lavanini, coupable d’un excès d’engagement sur Cian Healy dans un ruck. En ayant évolué à 14, voire à 13, il est difficile de stopper une équipe en pleine confiance sur cette tournée comme l’était l’Irlande, totalement galvanisée devant son public.

Logiquement donc, les Pumas ont encaissé 4 essais en seconde période, et de nouveau des essais inscrits par les avants. Cian Healy, Tadghe Beirne, Dan Sheehan et Josh Van der Flier, auteur d’un doublé cet après-midi, sont les marqueurs côté irlandais. Avec cette avance, le sélectionneur Andy Farrell en a profité pour lancer son banc et donner du temps à tout son groupe. Dan Sheehan, Tom O’Toole, Nick Timoney ou encore Ryan Baird ont pu profiter de quelques minutes de plaisir dans un match qui était plié depuis bien longtemps, malheureusement pour les adeptes de matchs à suspense. Le score final est donc de 53-7.

L’Irlande reste donc invaincue sur cette tournée d’Automne, après trois succès face au Japon (60-5), la Nouvelle-Zélande (29-20) et face à l’Argentine cet après-midi (53-7). Sur cette tournée, les Irlandais ont montré qu’il faudra de nouveau compter sur eux lors du prochain tournoi des Six Nations en 2022. Le vieux cliché qui dit que l’Irlande ne sait jouer que grâce à des pick and go n’est plus d’actualité. Certes, face à la Nouvelle-Zélande, le paquet d’avants du XV du Trèfle a été énorme, mais à plusieurs reprises sur cette tournée, les coéquipiers de Jonathan Sexton ont été capables de varier leur jeu, et des joueurs comme James Lowe, Hugo Keenan ou Andrew Conway se sont clairement mis en évidence sur cette tournée.

A la peine lors du dernier Rugby Championship, ce dernier match semble être la rencontre de trop pour les hommes de Mario Ledesma, qui ont vécu une année 2021 très compliquée sur le plan sportif, en jouant pratiquement un semestre entier hors d’Argentine. Sur cette tournée, ils ont montré de belles choses face à la France (29-20) et l’Italie, mais ce dimanche, ils ont été hors du coup trop rapidement, car ce match fut un véritable cavalier seul. Le repos sera bien mérité pour certains d’entre eux.


Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une