Nous suivre

Tournoi des 6 Nations 2021

Tournoi des 6 Nations : l’Irlande s’impose en Écosse

Alexandre Jeffroy

Publié

le

Tournoi des 6 Nations - L’Irlande s’impose en Écosse
Photo Laszlo Geczco / INPHO

TOURNOI DES 6 NATIONS 2021 – Pour clôturer cette 4ème journée, l’Irlande s’est imposée à Édimbourg, face à l’Écosse, sur le score de 27 à 24. Plus aucune des deux équipes ne peut espérer gagner le Tournoi cette année.

Il s’en est fallu de peu pour que le résultat soit bien différent. En effet, les deux équipes étaient encore à égalité à quatre minutes du terme. Néanmoins, ce sont des Irlandais menés par un Jonathan Sexton très efficace face aux perches, qui l’emportent à Murrayfield. Les Irlandais ont globalement dominé la partie. D’ailleurs, l’entame du match est totalement irlandaise. Dès la quatrième minute, Jonathan Sexton ouvre le score sur pénalité.

Cinq minutes après, on retrouve l’ouvreur dans les 22 mètres écossais. Il tape une transversale dans l’en-but adverse. Deux joueurs écossais et Keith Earls sont au duel, mais personne ne capte le ballon. Bien placé, c’est finalement Robbie Henshaw qui aplatit pour le premier essai de la partie. Les Écossais réduisent rapidement le score par l’intermédiaire de Finn Russell, qui marque sur pénalité (3-8 à la 11’).

Des Irlandais dominateurs durant une heure

A la demi-heure de jeu, les Écossais repassent devant grâce à un essai casquette. En effet, Gary Ringrose joue au pied mais se fait contrer par Stuart Hogg. L’arrière écossais effectue un coup de pied de recentrage, après s’être mis le ballon dans la figure. Finn Russell arrive le premier et tape à son tour dans le ballon. L’ailier irlandais James Lowe n’arrive pas à capter le ballon et c’est Russell, très heureux sur ce coup, qui le récupère pour le premier essai écossais. Dans la foulée, Sexton redonne l’avantage à son équipe avec deux pénalités. A la pause, le XV du Trèfle mène 14 à 10 en Écosse.

L’Irlande démarre très fort la seconde période. A la cinquantième minute, les avants irlandais font la loi devant l’en-but écossais. Tadhg Beirne finit par rentrer dans l’en-but. On ne voit pas le ballon au contact du sol mais l’arbitre M. Poite, sans doute le mieux placé, accorde l’essai. Cinq minutes plus tard, Sexton aggrave le score sur pénalité (10-24). Mais le XV du Chardon ne s’avoue pas vaincu. A l’heure de jeu, les Écossais jouent rapidement un bras cassé et mettent de la vitesse en envoyant rapidement le ballon sur les extérieurs. Huw Jones bat les derniers défenseurs et parvient à marquer le deuxième essai écossais (17-24).

L’Écosse manque de constance

Dans la continuité de leurs trois-quarts, les avants écossais vont aussi répondre aux avants irlandais. A la 75ème minute, Hamish Watson marque un essai en force. Les Écossais reviennent donc à égalité. Mais sur le renvoi, Ali Price se fait contrer sur un jeu au pied et se met sous pression. L’Irlande récupère une pénalité, que Sexton transforme (24-27). Le score en restera là.

Une fois n’est pas coutume, les Écossais ne sont pas passés loin de la victoire. Ils ont tout d’abord été dominés pendant une heure, profitant d’un essai casquette pour ne pas être totalement décollés au score. La touche écossaise aura livré une prestation calamiteuse durant une bonne partie du match. Néanmoins, les Irlandais n’auront pas su tuer le match, permettant aux Écossais de revenir. Mais l’erreur d’Ali Price aura coûté cher et aura offert la balle de match à un Jonathan Sexton qui n’en demandait pas tant. A présent, l’Écosse ne peut plus remporter le Tournoi et l’Irlande lui passe devant au classement. La semaine prochaine, le XV du Chardon recevra l’Italie, tandis que le XV du Trèfle accueillera l’Angleterre, dans un match où les joueurs voudront se montrer en vue de la prochaine tournée des Lions Britanniques et Irlandais.

À lire aussi

Alexandre Jeffroy


Journaliste/Rédacteur depuis octobre 2020 - Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une