Nous suivre

Actualités

Le tremplin de l’actu par Gym and News #3 : un come-back gagnant pour Samir Aït Saïd

Nicolas Jacquemard

Publié

le

Come back Samir Ait Said

Tous les mois, vous retrouverez un tour de l’actualité gymnastique sur votre blog, proposé par le site Gym and News. Dans ce troisième volet, retour sur les internationaux de Paris et la belle performance du revenant, Samir Aït Saïd.

Ce mois de septembre a été marqué par des échéances particulièrement importantes pour les collectifs France féminin et masculin. A savoir, les internationaux de France et le départ pour les championnats du monde de Montréal. Retour sur les faits les plus marquants.

Ils étaient attendus depuis longtemps et ont su séduire les amateurs de gymnastique ! Après des années d’absence, les internationaux de France ont fait leur retour les 16 et 17 septembre dernier à l’AccorHotel Arena, anciennement connu sous le nom de Palais Omnisports de Paris-Bercy. Une compétition qui s’est déroulée à guichets fermés et qui a été marquée par le brillant retour de Samir Aït Saïd, lourdement blessé au tibia un an plus tôt lors des Jeux Olympiques de Rio. Et pour son grand retour à la compétition, il a décroché une magnifique médaille d’argent aux anneaux, son agrès de prédilection. Si ces Internationaux ont souri à celui qu’on appelle le “Seigneur des anneaux”, ils ont également souri au clan tricolore puisqu’au total, les Bleus ont décroché six médailles. Coline Devillard a décroché l’or au saut, Marine Boyer et Mélanie De Jesus Dos Santos se sont respectivement emparées de l’argent à la poutre et aux barres. Du côté masculin, Cyril Tommasone repart avec la médaille d’argent au cheval d’arçons et Axel Augis, le bronze aux barres parallèles. Six belles médailles particulièrement prometteuses à quelques jours des championnats du monde qui se dérouleront au Canada du 2 au 8 octobre.

Des championnats du monde individuels, donc sans les concours par équipes, auxquels dix français participeront. Chez les filles, la France sera représentée par Marine Boyer, Mélanie De Jesus Dos Santos, Coline Devillard et Lorette Charpy. Chez les garçons, ce sont Samir Aït Saïd, Axel Augis, Edgar Boulet, Cyril Tommasone, Loris Frasca et Axel Augis qui se sont envolés pour le Canada. La compétition débutera le 2 octobre pour les hommes et le 4 octobre pour les femmes. Il faudra suivre la performance de Samir Aït Saïd aux anneaux, Cyril Tommasone au cheval d’arçons, Axel Augis aux barres parallèles et à la barre fixe, Zachari Hrimèche et Loris Frasca au saut et Edgar Boulet à la barre fixe également. Chez les femmes, on s’intéressera notamment de près à Marine Boyer à la poutre, Coline Devillard au saut, Mélanie De Jesus Dos Santos au concours général et Lorette Charpy aux barres asymétriques. De nombreuses finales sont accessibles pour le clan tricolore avec également quelques chances de médailles…

En parallèle de ces championnats du monde, qui seront à suivre en direct sur SFR Sport, sept autres filles, quatre seniors et trois juniors, ont quant à elles été sélectionnées pour participer à un stage qui se déroulera à Montréal. Il s’agit de Juliette Bossu, Louise Vanhille, Oréane Lechenault, Grâce Charpy, Aglaé Adam-Cuvillier, Célia Serber et Julia Forestier. Ce sera l’occasion pour ces sept gymnastes de s’entraîner dans un autre univers et d’aller encourager les français ! Rendez-vous à la fin du mois prochain pour connaître tous les résultats. Un mois d’octobre qui sera également marqué par la traditionnelle revue d’effectifs qui permet, notamment, de former les collectifs France pour la saison à venir et de faire, comme son nom l’indique, une revue des troupes tricolores.

Enfin, ce mois de septembre a aussi été marqué par le tirage au sort des poules pour le Top 12, autrement dit pour le championnat de France élite par équipes. Les douze meilleures équipes féminines et masculines s’affronteront sous forme de championnat tout au long de l’année. Au cours de matchs de poule, tout d’abord, puis lors de phases finales afin de déterminer les champions de France. L’an dernier, Antibes avait été sacré chez les hommes et Saint-Etienne chez les femmes

Gym and News


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une