Nous suivre

Boxe

Trop parler peut tuer #1 : Ricardo Mayorga vs Oscar De La Hoya

Publié le

Alamy

Trop parler peut tuer est une série d’articles, dans laquelle nous reviendrons sur des combats de boxe où les adeptes du « Trashtalk » ont perdu. Première partie consacrée au duel entre Ricardo Mayorga et Oscar De La Hoya.

Contexte du combat

Ce combat a eu lieu le 6 mai 2006 à Las Vegas. Avant le duel, les 2 adversaires avaient une courbe de forme opposée : lors de son dernier combat, Ricardo Mayorga a remporté le titre de champion du monde WBC des super-welters face à l’Italien Michele Piccirillo. De son côté, Oscar De La Hoya restait sur une lourde défaite par KO face à Bernard Hopkins.

Après cette défaite, De La Hoya s’est éloigné de la boxe. Il a créer la société Golden Boy Promotion qui était en plein essor à ce moment-là. La défaite face à Hopkins a laissé des traces, et beaucoup voyaient « The Golden Boy » troquer les gants du boxeur contre le costume d’organisateur. 20 mois après avoir posé genou à terre, l’Américain est descendu de catégorie et a obtenu le droit d’affronter Ricardo Mayorga… Qui va rendre l’avant combat mémorable.

The Ricardo Mayorga Show

Fidèle à sa réputation, Ricardo « El Matador » Mayorga va utiliser le trashtalk pendant la promotion. Le 27 février 2006, les 2 combattants avaient rendez vous à Los Angeles pour un shooting photo. Sauf que Mayorga n’est pas venu pour prendre la pose. Dès l’arrivée du « Golden Boy », Mayorga a lancé les hostilités :

Je suis le champion, tu es personne ! Respecte-moi. Ne t’approche pas plus ou je vais te casser la figure ! Salo**.

Les 2 combattants ont ensuite été éloignés… Mais ça n’a pas calmé El Matador :

Petite salo** ce n’est pas un film ! Tu ne vas pas chanter comme une tarlouze (NDLR : Mayorga fait allusion à l’album de musique pop latina sorti par Oscar De La Hoya), c’est de la boxe ici !

Peu de temps après, des conférences de presse ont été organisées. Et Ricardo Mayorga a repris son show. Le Matador s’est transformé en taureau et a chargé son adversaire. Sans limite, le Nicaraguayen a même utilisé des attaques personnelles :

Hey, dis à ta femme de te faire une gâterie le matin du combat, ça te permettra de ne pas plonger au sol comme pendant ton combat contre Hopkins, pédale ! Je suis le champion, et le 6 mai, tu seras ma salo*e ! Personne ne nous retiendra, ta face ne sera plus jamais la même ! Tu es indigne de représenté tes origines salo*e, tous les latinos me soutiennent !

Habituellement assez calme, De La Hoya a perdu patience. Il a fallu le retenir plusieurs fois pour ne pas qu’il s’en prenne à Mayorga avant le combat. Mais il a quand même fait une promesse au champion :

Tu as manqué de respect aux 2 choses que j’aime. Tu as d’abord manqué de respect à ma femme, puis tu as parlé de mes origines. Fini de jouer, je vais te mettre KO !

Par ses provocations, Ricardo Mayorga a réveillé la flamme chez Oscar De La Hoya. Et il va l’apprendre à ses dépens pendant leur affrontement.

Oscar De La Hoya prend sa revanche – Boxingnews

Le combat

Après ce teasing, le grand jour est arrivé. Et le « Golden Boy » va attaquer le combat tambours battants. Au bout d’une minute de combat, De La Hoya envoie Mayorga au sol grâce à un violent crochet gauche. Le champion se relève, mais le challenger en veut encore. La suite du combat sera un long calvaire pour Mayorga, qui sera outrageusement dominé. Au 6ème round, l’arbitre a décide d’abréger les souffrances du champion, qui était incapable de se défendre après avoir subi deux voyages au sol supplémentaires.

Cette victoire a marqué le retour au sommet du « Golden Boy », qui a décroché un titre de champion dans une 6ème catégorie. Et en plus de Mayorga, De La Hoya a fait taire pas mal de détracteurs qui le disaient fini. Après le combat, Oscar De La Hoya a savouré sa victoire sur le ring en disant :

Elle rentre dans le top 5 de mes plus grandes victoires. Le fait qu’il ait autant parlé, il a même parlé de ma femme, mon fils qui vient de naitre… Donc c’est pour ça que je la place là !

Que sont-ils devenus ?

Après cette victoire, Oscar De La Hoya a disputé 3 combats supplémentaires, pour 2 défaites (face à Floyd Mayweather et Manny Pacquiao). Après sa défaite face à « Pac-Man » en décembre 2008, « The Golden Boy » a raccroché les gants. Il s’occupe désormais à temps plein de Golden Boy Promotion, qui est devenue l’une des plus grandes sociétés d’organisation de combats au monde.

De son côté, Ricardo Mayorga combat toujours. Âgé de 46 ans, l’ancien chef de gang s’est même essayé sans succès au MMA en 2013 (3 défaites en 3 combats). Il n’a plus jamais été champion du monde après cette défaite face à De La Hoya.

Idriss Ahamada

 

 

 


Passionné de sport depuis toujours, c’est tout naturellement qu’après avoir compris que je n’avais pas le niveau pour jouer à Manchester United, et pas la force nécessaire pour combattre à l’UFC que je me suis tourné vers le journalisme pour raconter les exploits et les histoires de ceux qui en sont capables. Le football, surtout quand il est joué en Angleterre, reste mon premier amour. Mais j’aime aussi veiller la nuit pour vous parler de KO et de victoires unanimes à l’UFC ou sur les rings de boxe. Mon côté fan de Wayne Rooney m’a également poussé à devenir polyvalent et à parler aussi de rugby (à XIII comme à XV) et occasionnellement de cyclisme. C’est donc logiquement que j’ai rejoint Dicodusport, pour pouvoir parler de l’actualité, sur tous les terrains.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une