Nous suivre

Boxe

Trop parler peut tuer #1 : Ricardo Mayorga vs Oscar De La Hoya

Idriss

Publié

le

Alamy

Trop parler peut tuer est une série d’articles, dans laquelle nous reviendrons sur des combats de boxe où les adeptes du « Trashtalk » ont perdu. Première partie consacrée au duel entre Ricardo Mayorga et Oscar De La Hoya.

Contexte du combat

Ce combat a eu lieu le 6 mai 2006 à Las Vegas. Avant le duel, les 2 adversaires avaient une courbe de forme opposée : lors de son dernier combat, Ricardo Mayorga a remporté le titre de champion du monde WBC des super-welters face à l’Italien Michele Piccirillo. De son côté, Oscar De La Hoya restait sur une lourde défaite par KO face à Bernard Hopkins.

Après cette défaite, De La Hoya s’est éloigné de la boxe. Il a créer la société Golden Boy Promotion qui était en plein essor à ce moment-là. La défaite face à Hopkins a laissé des traces, et beaucoup voyaient « The Golden Boy » troquer les gants du boxeur contre le costume d’organisateur. 20 mois après avoir posé genou à terre, l’Américain est descendu de catégorie et a obtenu le droit d’affronter Ricardo Mayorga… Qui va rendre l’avant combat mémorable.

The Ricardo Mayorga Show

Fidèle à sa réputation, Ricardo « El Matador » Mayorga va utiliser le trashtalk pendant la promotion. Le 27 février 2006, les 2 combattants avaient rendez vous à Los Angeles pour un shooting photo. Sauf que Mayorga n’est pas venu pour prendre la pose. Dès l’arrivée du « Golden Boy », Mayorga a lancé les hostilités :

Je suis le champion, tu es personne ! Respecte-moi. Ne t’approche pas plus ou je vais te casser la figure ! Salo**.

Les 2 combattants ont ensuite été éloignés… Mais ça n’a pas calmé El Matador :

Petite salo** ce n’est pas un film ! Tu ne vas pas chanter comme une tarlouze (NDLR : Mayorga fait allusion à l’album de musique pop latina sorti par Oscar De La Hoya), c’est de la boxe ici !

Peu de temps après, des conférences de presse ont été organisées. Et Ricardo Mayorga a repris son show. Le Matador s’est transformé en taureau et a chargé son adversaire. Sans limite, le Nicaraguayen a même utilisé des attaques personnelles :

Hey, dis à ta femme de te faire une gâterie le matin du combat, ça te permettra de ne pas plonger au sol comme pendant ton combat contre Hopkins, pédale ! Je suis le champion, et le 6 mai, tu seras ma salo*e ! Personne ne nous retiendra, ta face ne sera plus jamais la même ! Tu es indigne de représenté tes origines salo*e, tous les latinos me soutiennent !

Habituellement assez calme, De La Hoya a perdu patience. Il a fallu le retenir plusieurs fois pour ne pas qu’il s’en prenne à Mayorga avant le combat. Mais il a quand même fait une promesse au champion :

Tu as manqué de respect aux 2 choses que j’aime. Tu as d’abord manqué de respect à ma femme, puis tu as parlé de mes origines. Fini de jouer, je vais te mettre KO !

Par ses provocations, Ricardo Mayorga a réveillé la flamme chez Oscar De La Hoya. Et il va l’apprendre à ses dépens pendant leur affrontement.

Oscar De La Hoya prend sa revanche – Boxingnews

Le combat

Après ce teasing, le grand jour est arrivé. Et le « Golden Boy » va attaquer le combat tambours battants. Au bout d’une minute de combat, De La Hoya envoie Mayorga au sol grâce à un violent crochet gauche. Le champion se relève, mais le challenger en veut encore. La suite du combat sera un long calvaire pour Mayorga, qui sera outrageusement dominé. Au 6ème round, l’arbitre a décide d’abréger les souffrances du champion, qui était incapable de se défendre après avoir subi deux voyages au sol supplémentaires.

Cette victoire a marqué le retour au sommet du « Golden Boy », qui a décroché un titre de champion dans une 6ème catégorie. Et en plus de Mayorga, De La Hoya a fait taire pas mal de détracteurs qui le disaient fini. Après le combat, Oscar De La Hoya a savouré sa victoire sur le ring en disant :

Elle rentre dans le top 5 de mes plus grandes victoires. Le fait qu’il ait autant parlé, il a même parlé de ma femme, mon fils qui vient de naitre… Donc c’est pour ça que je la place là !

Que sont-ils devenus ?

Après cette victoire, Oscar De La Hoya a disputé 3 combats supplémentaires, pour 2 défaites (face à Floyd Mayweather et Manny Pacquiao). Après sa défaite face à « Pac-Man » en décembre 2008, « The Golden Boy » a raccroché les gants. Il s’occupe désormais à temps plein de Golden Boy Promotion, qui est devenue l’une des plus grandes sociétés d’organisation de combats au monde.

De son côté, Ricardo Mayorga combat toujours. Âgé de 46 ans, l’ancien chef de gang s’est même essayé sans succès au MMA en 2013 (3 défaites en 3 combats). Il n’a plus jamais été champion du monde après cette défaite face à De La Hoya.

Idriss Ahamada

 

 

 


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Boxe

WBC Poids lourds : Tyson Fury fait tomber Deontay Wilder

Nico

Publié

le

Par

USA Today Sports

Boxe – À Las Vegas, dans un MGM survolté, Tyson Fury n’a fait qu’une bouchée de Deontay Wilder et devient champion du monde WBC des poids lourds.

Si le Britannique Tyson Fury avait toutes ses chances dans ce combat, personne n’aurait pu imaginer un tel scénario. Hormis en tout début de combat lors de la première reprise, Deontay Wilder n’a jamais fait mal à Tyson Fury, alors que ce dernier a envoyé son adversaire au sol à plusieurs reprises. D’abord dans la 3ème reprise, puis à la 5ème.

C’est finalement au cours de la 7ème, alors que Deontay Wilder subissait dans le coin, que son équipe a décidé de mettre un terme au combat en jetant l’éponge. Tyson Fury, qui avait laissé toutes ses ceintures en 2015 pour des problèmes personnels, est champion du monde WBC des poids lourds. À la fin du combat, il a déclaré à propos de Wilder :

C’est un guerrier. Il reviendra. Il sera à nouveau champion.

Les deux boxeurs se seraient déjà mis d’accord pour un nouveau match dans les prochains mois.

Dicodusport


Lire la suite

Boxe

Boxe WBC – Poids Lourds : notre pronostic pour Deontay Wilder – Tyson Fury

Nico

Publié

le

Par

Reuters

Boxe – Un peu plus d’un an après leur premier affrontement, Deontay Wilder et Tyson Fury se retrouvent sur un ring à Las Vegas. Notre pronostic pour le combat.

Deontay Wilder – Tyson Fury : Dimanche 23 février, 5h00

À la pesée et au trashtalking, Tyson Fury est loin devant Deontay Wilder, comme il l’a encore prouvé vendredi. Mais est-ce que cela sera suffisant pour s’imposer sur le ring ? Pas très convaincant face à Otto Wallin, il tentera d’utiliser son allonge pour ne pas laisser l’Américain utiliser sa puissance de feu. Deontay Wilder semble affûté comme rarement et on part sur une victoire du champion WBC en titre.

Dimanche 23 février, 5h00
1 N 2
Deontay Wilder – Manchester United
1.85 20 2.00

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Boxe

Tony Yoka va combattre au Madison Square Garden à New York

Nico

Publié

le

Par

FF Boxe

Même si ce ne sera pas dans la grande salle mais sur le ring du Theater, Tony Yoka va disputer son premier combat professionnel hors de France, le 14 mars prochain.

Son adversaire n’est pas encore connu, mais Tony Yoka va disputer son 8ème combat professionnel chez les lourds à New York. Il se déroulera le 14 mars prochain lors d’une soirée où le match phare sera un duel de plumes entre l’Américain Shakur Stevenson et le Colombien Miguel Marriaga. Vainqueur de son dernier combat en novembre dernier face à Michael Wallisch, Tony Yoka est pour le moment toujours invaincu.

Dicodusport


Lire la suite

Boxe

Trop parler peut tuer #2 : Adrien Broner vs Marcos Maidana

Idriss

Publié

le

Par

Getty Images

Trop parler peut tuer est une série d’articles, dans laquelle nous reviendrons sur des combats de boxe où les adeptes du « Trashtalk » ont perdu. Deuxième partie, où on parlera du duel entre Adrien Broner et Marcos Maidana.

Contexte du combat

Ce combat a eu lieu le 14 décembre 2013 à l’Alamodome de San Antonio. Adrien Broner était considéré comme un grand espoir de la boxe américaine. Invaincu en 27 combats, The Problem avait précédemment remporté 3 titres de champion du monde dans 3 catégories différentes (légers, super-légers et welters). Lors de son dernier combat, Broner a conquis le titre WBA des welters en battant Paul Malignaggi. Il était vu comme la relève de Floyd Mayweather, et il entretenait d’ailleurs de bons rapports avec lui.

De son côté, Marcos Maidana a eu un parcours plus accidenté. Né en Argentine El Chino a commencé sa carrière dans son pays avant de s’exporter. Beaucoup plus âgé que Broner (30 ans au moment du combat, contre 24 pour son adversaire), Maidana a passé l’essentiel de sa carrière en catégorie Super-légers, dont il a été deux fois champion du monde WBA. Monté en welters un an plus tôt, Maidana a connu la défaite dès son premier combat dans la catégorie face à Devon Alexander. Après 3 victoires successives, El Chino a obtenu un match de championnat face à Broner, qui était annoncé favori de leur affrontement. Ce statut va d’ailleurs lui donner un peu trop confiance en lui…

The Problem Broner

Surnommé The Problem, Adrien Broner va être à la hauteur de ce surnom lors de l’avant-combat. Sûr de lui, le champion va multiplier les provocations. Comme lors de cette vidéo où tout en faisant un jogging, AB va effectuer une drôle de prière :

S’il te plaît mon dieu. Fais que Marcos Maidana soit à 100 % en bonne santé. Je ne veux aucune excuse de sa part ! Pardonne mon langage mon Dieu, mais je dois lui botter le cul ! Car tu m’as béni avec mon talent de boxeur. Merci beaucoup (tout en concluant avec un signe de croix).

En conférence de presse, le champion va en rajouter une couche. Accueilli sous les sifflets, Broner mettra ça sur le compte des nombreux Mexicains vivant à San Antonio et qui sont là pour soutenir un des leurs (alors que Maidana est Argentin, mais bon passons). Au micro, The Problem va promettre à Maidana de lui apprendre l’Anglais, à sa façon :

Je ne sais pas s’il comprend l’anglais ou s’il fait exprès de pas comprendre. Mais une chose est sûre, après que je l’aurais détruit le 13 décembre il parlera anglais ! Il viendra me voir après le combat et me dira « Good Fight, You’re A Bad Motherf*** » (bon combat, tu es un bon… vous avez compris). C’est ce qu’il dira! Il ne dira pas « no mas » (assez), il dira « f***, i’m done » (putain, j’abandonne).

Broner aura un comportement tout aussi limite lors de la pesée. Alors que la tradition veut que le Challenger se pèse en premier, AB va vouloir déroger à la règle et monter en premier, afin d’avoir les caméras braquées uniquement sur lui. Il sera éjecté de la balance par Maidana, qui le poussera manu militari afin de respecter le protocole. Ce geste de El Chino va faire monter la tension.

Lors du face-off qui suivra, Broner va copieusement insulter Maidana, puis le pousser ! La légende Bernard Hopkins s’est mis au milieu pour éviter qu’une bagarre éclate. Après des semaines de provocations intenses, les deux hommes vont pouvoir régler leurs comptes. Et Broner va vite regretter certaines paroles…

Le combat

Challenger et outsider, Marcos Maidana va attaquer le combat dans la position de celui qui n’a rien à perdre. Et il va directement presser le champion, en faisant pleuvoir les coups lors du 1er round. Surpris par ce début de combat agressif, Broner va souvent être acculé contre les cordes. Et à défaut de pouvoir répondre avec les coups, The Problem va répondre à sa façon : alors qu’il reste 14 secondes dans le 1er round et que les deux hommes sont accrochés, Broner va passer derrière Maidana… Et simuler un acte sexuel sur ce dernier. Ce geste irrespectueux va faire rire le public, mais pas du tout son adversaire…

Dans la deuxième reprise, Maidana va faire payer son impertinence à Broner : moins d’une minute après la cloche, El Chino va envoyer The Problem au sol après un violent crochet gauche. Au tapis pour la première fois de sa carrière le champion va se relever sonné et va subir une véritable punition sur la suite du round. Sur la suite du combat, Maidana va poursuivre sa masterclass, et renvoyer Broner au tapis au round 8, après un enchaînement crochet droit au corps, direct gauche au visage. Le champion va se relever…. Et encore se faire remarquer. Après avoir subi un coup de tête involontaire, The Problem va tomber par terre et se rouler au sol, d’une façon qui aurait fait passer le Sergio Busquets de 2010 face à l’Inter pour un amateur.

Cette grotesque simulation a poussé l’arbitre à mettre un point de pénalité à l’Argentin. Sur la suite du combat, El Chino va être encore dominateur, et donnait l’impression de pouvoir finir le combat quand il le voulait… Mais il ne le fera pas. Comme s’il voulait savourer chaque minute de cette humiliation. Et aussi que Broner soit lucide au moment où son titre lui échappera.

Humiliation ultime, Maidana va lui aussi simuler un acte sexuel sur Broner lors du round 11. L’arroseur arrosé… En plus de lui avoir donné une leçon de boxe, El Chino a donné une leçon de provocation à Adrien Broner… Le combat est ensuite allé jusqu’à la limite. Sans surprise, Marcos Maidana a été déclaré vainqueur à l’unanimité des trois juges (115-110, 116-109, 117-109) et est devenu champion du monde WBA des Welters. Comme l’a si bien résumé le commentateur de Showtime après l’annonce des juges : « Problem Solved » (problème résolu).

Peu après l’officialisation de cette première défaite, Adrien Broner a quitté le ring sonné, et n’est pas resté pour la traditionnelle interview d’après match. Cette attitude lui a valu des sifflets et des jets de projectiles de la part du public. Le calice jusqu’à la lie…

Que sont-ils devenus ?

Après avoir battu l’élève, Marcos Maidana s’est frotté au maître. L’Argentin a combattu Floyd Mayweather deux fois en 2014, sans succès. Après 2 ans sans combattre, El Chino a annoncé sa retraite des rings en 2016, à 33 ans. Son palmarès est de 33 victoires, 5 défaites et deux titres de champion du monde dans deux catégories différentes.

De son côté, Adrien Broner a combattu 10 fois après Maidana et a connu 6 victoires, 1 nul et 3 défaites (face à Shawn Porter, Mikey Garcia et Manny Pacquiao. Le titre WBA des Welters était en jeu lors du combat face à Pac-Man). Son palmarès actuel est de 33 victoires, 1 nul et 4 défaites.

En plus de sa carrière, Adrien Broner a aussi fait parler de lui dans la rubrique faits divers : The Problem a été arrêté plusieurs fois, pour agression et agression sexuelle. Il a même passé quelques jours en prison en octobre 2018 avant d’être libéré sous caution.

Toujours boxeur professionnel, Broner est dans une situation difficile. Et lui qui n’était jamais le dernier à montrer ses bijoux et grosses voitures a récemment publiquement appelé ses fans à lui donner de l’argent via CashApp.

Idriss Ahamada


Lire la suite

Boxe

Arsen Goulamirian conserve son titre mondial WBA des lourds-légers avec la manière

Idriss

Publié

le

Par

Arsen Goulamirian conserve son titre mondial WBA des lourds-légers avec la manière
AFP

Chez lui, à Marseille, Arsen Goulamirian (32 ans, 26 combats, 26 victoires, 0 défaites) a conservé son titre WBA des poids lourds-légers, en battant par abandon Constantin Bejenaru.

La victoire fut longue à se dessiner pour « Feroz ». Dès la première reprise, Bejenaru imposait un gros pressing. Le Moldave cassait la distance et portait beaucoup de coups. Le challenger est venu pour jouer sa chance à fond et il le montrait. Arsen Goulamirian lui, s’est contenté d’encaisser pendant la moitié du combat, sortant du bois pour porter quelques coups durs lors de la 2ème reprise. Avant de soudainement accélérer plus tard.

La réaction du champion

Après avoir laissé son adversaire s’épuiser, le champion a passé la seconde. Mieux physiquement, le Franco-arménien a fait mettre un genou à terre à Bejenaru lors de la 7ème reprise après une gauche. Jugeant qu’il a été déséquilibré, l’arbitre n’a pas compté. Mais cela montrait clairement une inversion du rapport de force. Lors des deux reprises suivantes, le Marseillais a porté plusieurs séries de coups à son challenger.

Lors de la 9ème reprise, « Feroz » mettait au tapis Bejenaru grâce à un crochet gauche, mais ce dernier se relèvera rapidement. Après ça, Goulamirian a déclenché le feu et la fureur sur son adversaire, qui a vacillé plusieurs fois, sans jamais tomber. C’en était trop pour le coin du Moldave, qui a décidé d’abandonner à l’appel de la 10ème reprise.

Cette 18ème victoire avant la limite fut longue à se dessiner pour Goulamirian. Le combat a été compliqué, comme il l’a lui même expliqué au micro de Canal + après le combat :

J’ai du mal avec les gauchers. Je n’arrivais pas trouver mes positions, je n’étais pas à l’aise. Et j’étais également fatigué par mon précédent combat. Je ne me sentais pas bien, mais l’essentiel, c’est la victoire.

Quelle suite ?

Après avoir enchainé 2 combats en 43 jours, « Feroz » va désormais se reposer un peu. Son objectif d’avoir deux ceintures d’ici à la fin de l’année semble jouable. Les titres WBO et WBC sont vacants et l’IBF est détenue par le Cubain Yuniel Dorticos. Des négociations entre son promoteur et les fédérations concernées vont sans doute bientôt commencer.

Idriss Ahamada


Lire la suite

Fil Info

VoileIl y a 26 minutes

François Gabart fait une pause

À l'occasion d'une conférence de presse, François Gabart a annoncé qu'il ne prendrait pas le départ de l'épreuve The Transat,...

FootballIl y a 2 heures

Chelsea, il est l’heure de s’aguerrir

Premier gros défi européen ce soir pour Chelsea qui reçoit le Bayern Munich en 8ème de finale aller de la...

6 Nations 2020Il y a 3 heures

La fin du Tournoi des 6 Nations tronquée par le Coronavirus ?

Selon The Guardian, les deux derniers matchs de l'Italie dans le Tournoi des 6 Nations sont menacés à cause de...

Basket-ballIl y a 4 heures

WNBA : Marine Johannès de retour à New York

Après avoir participé à la saison de WNBA en 2019, Marine Johannès sera de retour aux États-Unis en 2020, toujours...

FootballIl y a 17 heures

Football – Ligue des Champions : notre pronostic pour Naples – Barcelone

Ligue des Champions - Barcelone se déplace à Naples pour lancer sa quête de la coupe aux grandes oreilles. Notre...

TennisIl y a 17 heures

ATP Dubaï : 10ème victoire de suite pour Gaël Monfils, Richard Gasquet passe

Gaël Monfils a réussi son entrée en lice à l'ATP Dubaï en éliminant Márton Fucsovics. Richard Gasquet s'est également qualifié...

FootballIl y a 18 heures

Football – Ligue des Champions : notre pronostic pour Chelsea – Bayern Munich

Ligue des Champions - Remake de la finale de 2012 dès les 8èmes de finale. Chelsea reçoit le Bayern Munich....

6 Nations 2020Il y a 20 heures

XV de France : Damian Penaud à la place de Teddy Thomas contre l’Écosse ?

Tournoi des 6 Nations - Encore forfait pour le match face au Pays de Galles, Damian Penaud postulera pour une...

BiathlonIl y a 21 heures

Martin Fourcade : « Il y a des jours où je ne me vois pas continuer et d’autres où je n’arrêterais ça pour rien au monde »

Alors qu'il sort de championnats du monde très réussis avec trois médailles dont deux en or, Martin Fourcade ne sait...

CyclismeIl y a 23 heures

Milan-San Remo et Tirreno-Adriatico annulés à cause du Coronavirus ?

Après l'annulation de plusieurs compétitions en Chine, le Coronavirus menace désormais plusieurs courses cyclistes italiennes, dont Milan-San Remo et Tirreno-Adriatico.

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2019 - Tous droits réservés