Nous suivre

Actualités

Ugo Crousillat, se servir de cette compétition pour la suite

Nicolas Jacquemard

Publié

le

Ugo Crousillat

Nous avons rencontré Ugo Crousillat, capitaine de l’équipe de France de water-polo, qui dresse le bilan des championnats du monde en Hongrie.

Ugo, 14ème des championnats du monde, on imagine que c’est une déception ?

Une déception peut être pas car il ne faut pas oublier où on en était il y a encore quelques temps. Nous n’étions pas qualifiés pour les phases finales de ces compétitions. Au final cela se joue a peu de choses, si l’on avait battu l’Australie nous aurions pu rentrer dans le top 8. Nous perdons le match d’un but, cela se joue à rien. Nous avons manqué de réussite et de concentration à certains moments, ce qui provoque plutôt des regrets.

Si on reprend un peu chaque match, l’entrée en lice a été compliquée contre l’Italie, vous êtes passés à côté ?

Il est vrai que dans plusieurs matchs nous avons eu de gros passages à vide. Contre l’Italie nous passons à côté de la troisième période. Dans des compétitions de ce niveau là et avec des adversaires de cette qualité, les passages à vide coûtent très cher.

Contre les australiens, c’est un match que vous devez gagner ?

En tout cas nous voulions vraiment le gagner et nous savions que c’était possible. Mais il ne faut pas oublier qu’historiquement l’Australie a beaucoup plus de qualifications au championnat du monde que nous. Ils avaient des absents mais nous aussi. Nous avons des regrets sur ce match car il y avait la place.

Ensuite vous perdez contre la Hongrie avant de battre le Canada, comment juges-tu ces deux performances ?

Contre la Hongrie nous perdons mais il est vrai qu’il y a des signes encourageant dans cette défaite. Nous avons raté la première période avant de faire jeu égal pendant les trois autres face à l’équipe hôte de la compétition.

Contre le Canada c’est une belle victoire avec du caractère car cette équipe canadienne avait fait match nul contre le Montenegro quelques jours avant.

Pour finir sur une défaite face aux Etats-Unis, un match à votre portée ?

Comme l’Australie, les Etats-Unis reste historiquement un pays avec beaucoup plus de bons résultats que nous. Nous avons vu que cette équipe était à notre portée et le match se joue à très peu de choses. Nous avions seulement un but de retard à trois minutes de la fin avant de craquer dans les derniers instants du match. Nous avons forcément des regrets sur ce genre de match car nous avons l’impression que l’adversaire est dans nos cordes. Nous devrons nous servir de ces défaites pour les prochaines grandes compétitions.

On sait que cette équipe de France est pleine de talents, est-ce que c’est au niveau plus structurel, financier et de l’accompagnement de l’équipe de France que l’écart est grand avec les meilleures nations ?

Nous nous sommes souvent sentis abandonnés. Maintenant il y a un nouveau Président et un nouveau DTN qui donne le sentiment de vouloir nous aider. Avant ces championnats du monde, nous avons été inscrits dans aucun tournoi amical, je trouve cela grave. C’est plus compliqué de se préparer sans pouvoir affronter nos potentiels adversaires.

Quels sont les prochains objectifs pour les bleus ?

Nous allons jouer la World League à la rentrée et nous aimerions gagner des matchs dans cette compétition. Nous voulons continuer à progresser en tant qu’équipe et que nos jeunes continuent à engranger de l’expérience.

Et toi à titre personnel retour en Pro A, es-tu satisfait ?

Oui c’est une vraie satisfaction car c’est un choix personnel. Je suis très motivé par ce challenge. J’ai besoin d’un peu de repos mais j’ai déjà hâte de reprendre avec mes nouveaux coéquipiers et de débuter les compétitions avec eux.

 


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une