Nous suivre

Actualités

Un Championnat des Nations ? Pour le moment, c’est non pour la LNR !

Publié

le

La Ligue Nationale de Rugby, ainsi que la Premiership Rugby en Angleterre, ont annoncé hier leur opposition au projet de création d’un Championnat des Nations par World Rugby.

On n’a pas fini d’entendre parler de ce Championnat des Nations, voulu par World Rugby. Alors que cette dernière a détaillé la semaine dernière le déroulement d’une compétition qui verrait le jour en 2022, la Ligue Nationale de Rugby, qui gère les championnats professionnels en France, ainsi que son homologue anglais, la Premiership Rugby, se sont ouvertement opposés au projet. En cause, le manque de consultation de l’instance internationale à ce sujet, comme l’a évoqué la LNR dans un communiqué publié hier : « La LNR et PRL regrettent que World Rugby n’implique pas toutes les parties prenantes dans la recherche d’un consensus, et elles ne peuvent donc que se réserver la possibilité de prendre toute mesure pour préserver leurs droits et compétitions. »

Et pour cause, après voir pris connaissance des contours du projet, LNR et PRL accusent World Rugby de ne pas respecter l’Accord de San Francisco signé en 2017, qui garantissait à l’époque la maintien du calendrier international actuel jusqu’en 2032 : « Il semble que le projet de nouvelle compétition remette aujourd’hui en cause cet équilibre en augmentant le nombre de matches internationaux, notamment avec une séquence qui se prolongerait jusqu’en décembre, pouvant comprendre quatre ou cinq matches internationaux successifs, qui avait spécifiquement été rejetée concernant les compétitions internationales annuelles. »

Les joueurs sont déjà montés au créneau

En effet, fin février, le syndicat international des joueurs (IRP), par la voix de son président Jonathan Sexton, avait déjà évoqué le manque d’implication des joueurs, tout en mettant en avant l’absence de prise en compte de l’intégrité des joueurs : « Suggérer que les joueurs puissent disputer cinq test matches de très haut niveau plusieurs semaines consécutives en novembre est déconnecté de la réalité et montre le peu de compréhension des sollicitations physiques que cela induit. » Des réunions doivent se tenir cette semaine pour discuter d’éventuelles solutions, en compagnie cette fois des membres du syndicat international des joueurs.

Flo Ostermann


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une