Nous suivre

Actualités

Un lundi au taquet #12 : les gymnastes et (para)triathlètes brillent, les All Blacks déroulent

Publié

le

Vincent Luis sur la plus haute marche du podium - Championnats du Monde de Triathlon

Comment ça ? Vous n’avez pas suivi l’actualité sportive cette semaine ? Pas de problème, votre blog Dicodusport vous offre une séance de rattrapage, entre sérieux et humour. Moteur.


– En bref –

#Gymnastique Artistique / Internationaux de France – L’équipe de France brille !
L’Accor Hotel Arena a pris feu hier avec les Internationaux de France, grande répétition générale avant les Mondiaux de Gymnastique qui auront lieu à Montréal (Canada), au mois d’octobre. Avec six breloques, les Français-es ont fait vibrer les travées de Bercy. Chez les filles, Coline Devillard, 16 ans, sacrée championne d’Europe cette année en saut, a récidivé sur le même agrès. L’avenir de la gymnastique tricolore a décidément illuminé la salle, avec l’argent pour Marine Boyer et Mélanie De Jésus Dos Santos, 17 ans toutes les deux, respectivement à la poutre et aux barres asymétriques.

Les hommes ont eux aussi mis la barre très haute : Cyril Tommasone termine à la deuxième place aux arçons, tandis qu’Axel Augis, récemment titré à la barre fixe aux Universiades, décroche le bronze aux barres parallèles. Enfin, immense coup de chapeau à Samir Aït Said. Rappelez-vous, l’an dernier à Rio lors des Jeux Olympiques, le gymnaste s’était très gravement blessé lors des qualifications du saut à cheval, avec une double fracture tibia-péroné et des images qui avaient fait le tour du monde ; pour son retour dans une compétition internationale, il a pris la deuxième place aux anneaux. Respect. Une performance d’ensemble de bonne augure avant les Mondiaux canadiens.

Samir Aït Saïd, le retour du guerrier – Thomas Schreyer / Fédération Française de Gymnastique

#Cyclisme – Cosnefroy feinte tout le monde à Isbergues !
Le Grand Prix d’Isbergues (Pas-de-Calais) se déroulait hier, pour le compte de la Coupe de France de cyclisme, et quelle révélation ! Benoît Cosnefroy, professionnel depuis début août, s’est imposé au nez et à la barbe des deux grands favoris de l’épreuve, le Britannique Mark Cavendish et le Français Nacer Bouhanni. A bientôt 22 ans, le récent vice-champion d’Europe sur route s’affirme comme l’un des futurs cracks du peloton. Décidément, le cyclisme français n’en finit pas de nous surprendre.


– L’équipe de la semaine –

On commence sérieusement à manquer de qualificatifs concernant les All Blacks. Dans le cadre de la 4ème journée du Rugby Championship, la Nouvelle-Zélande a pulvérisé l’Afrique du Sud 57 à 0, en inscrivant la bagatelle de huit essais ; il s’agit de la plus large défaite de l’histoire des Boks. Après avoir désossé l’Australie en début de compétition (victoire 34-54), les Blacks ont fait un grand pas vers un nouveau titre dans l’hémisphère sud. Nehe Milner-Skuder et Beauden Barrett se sont amusés dans la défense des Sud-Africains, tout comme Rieko Ioane. Cette équipe néo-zélandaise est-elle la meilleure de tous les temps ? Ou est-ce les autres nations du Sud qui régressent ? Sans doute un peu des deux. Rien que pour vos yeux, on vous propose le résumé d’une rencontre épique.


– Le focus de la semaine –

Notre focus de la semaine parle Triathlon et Paratriathlon, et il englobe nos femmes et hommes de la semaine. Cette semaine, Rotterdam était le théâtre des finales du circuit mondial WTS, ainsi que des Mondiaux Paralympiques, Espoirs et Juniors. Le moins que l’on puisse dire, c’est que nos Tricolores ont eu le vent en poupe, avec pas moins de sept médailles, dont quatre de plus beau des métaux.

Honneur aux dames, avec le magnifique titre de championne du Monde de Paratriathlon pour Élise Marc, dans la catégorie PTS3 (en vélo et course, les athlètes peuvent utiliser des prothèses approuvées ou autres dispositifs de soutien.. L’Iséroise, double championne de France et championne d’Europe en catégorie PT2 (double amputée tibiale, utilisation d’un vélo classique et cours avec des béquilles à l’aide de prothèses), a réalisé une course parfaite pour monter sur la plus haute marche du podium. A noter également la très belle médaille de bronze pour Gwladys Lemoussu dans la catégorie PT4 (bras déficients, y compris la paralysie, amputation ou autre déficience des deux bras), qui récidive après sa troisième place l’an dernier aux Jeux Paralympiques de Rio.

Élise Marc, du bonheur en barre – T.Deketelaere/Triathlete Mag

Chez les hommes, c’est une véritable razzia, avec trois titres ! Le premier d’entre eux est l’œuvre d’Alexis Hanquinquant, qui s’impose en Paratriathlon, dans la catégorie PTS4 (paratriathlète présentant déficiences modérées). Une année faste pour lui, puisqu’il s’est déjà adjugé le titre européen, mais aussi deux étapes de la Coupe du Monde, dont celle de Besançon. Toujours chez les paratriathlètes, Stéphane Bahier s’empare du bronze dans la catégorie PTS2 (paratriathlète présentant des déficiences physique graves utilisant une prothèse homologué ou autres appareils de soutien en vélo et course à pied). Chez les espoirs, les Bleus réalisent le doublé avec l’or pour Raphaël Montoya et l’argent pour Dorian Coninx. Enfin, Vincent Luis a fait la loi dans la catégorie Elite, en s’imposant dans la finale du circuit WTS. Régulier cette saison, le natif de Vesoul a offert un récital dans la course à pied. En résumé, l’équipe de France a nagé dans le bonheur, roulé sur l’or et couru vers la gloire. Vivement Tokyo 2020.


– Le Tweet qui nous a fait rire –

Le tweet de la semaine va vous faire craquer. Et c’est encore Dans la musette qui nous fait rire, avec ce petit chaton qui a un sommeil assez agité. Ni une ni deux, le parallèle est vite fait avec le cyclisme. Un tweet qui a fait un carton cette semaine, au point d’être relayer par Stade 2. Dans la musette, un classique.


– Ce qu’il ne faut pas louper cette semaine –

∙ L’Open de Moselle de Tennis commence aujourd’hui. Au lendemain de la victoire des Bleus en demi-finale, une nouvelle victoire française est-elle possible ?

∙ Enfin, dimanche, les Championnats du Monde d’Aviron débuteront à Sarasota-Bradenton (USA). L’équipe de France peut espérer ramener quelques breloques. On vous dira tout, dans un lundi au taquet.

Flo Ostermann


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une