Nous suivre

Actualités

Un lundi au taquet #23 : Bonnet et Gabart volent sur l’eau

Publié le

Comment ça ? Vous n’avez pas suivi l’actualité sportive cette semaine ? Pas de problème, votre blog Dicodusport vous offre une séance de rattrapage, entre sérieux et humour. Moteur.


– En bref –

#Squash – Mondiaux : les Tricolores font grise mine

Camille Serme et Grégory Gaultier faisaient partie des favoris lors des Mondiaux de Squash, qui se déroulaient cette semaine à Manchester (Angleterre). La Française, qui avait déroulé jusqu’en quarts de finale, a chuté dans le dernier carré face à la numéro 2 mondiale, l’Égyptienne Raneem El Welily (11-7, 11-9, 11-7). Numéro 3 mondiale, elle s’arrête donc au même stade que l’année dernière. Chez les garçons, Grégory Gaultier n’a malheureusement pas fait mieux. Pourtant numéro 1 mondial, le champion du monde 2015 a craqué face à l’Égyptien Mohamed Elshorbagy (12-10, 11-4, 11-9). A bientôt 35 ans, le Vosgien avait un bonne excuse, puisqu’il est devenu papa pour le deuxième fois en fin de semaine.

Grégory Vaultier n’a rien pu faire en demi-finale – PSA World Tour

#Handisport – Biathlon : Daviet, c’est fort !

Si on vous parle pas mal de Justine Braisaz et Martin Fourcade dernièrement, on ne peut pas passer à côté de Benjamin Daviet. Parabiathlète, il excelle également en ski de fond. Ce week-end, le natif d’Annecy a réalisé une énorme performance en remportant cinq courses lors de la manche de Coupe du Monde à Canmore, au Canada ; il remporte par la même occasion sa 20ème victoire dans la compétition. Une prestation XXL pour le triple champion du monde en titre. A 28 ans, le tricolore risque de faire des ravages à Pyeongchang, pour ses deuxièmes Jeux Olympiques.

Benjamin Daviet sur la plus haute marche du podium, une très bonne habitude – World Para Nordic Skiing


– La femme de la semaine –

Une fois n’est pas coutume, notre femme de la semaine est une nageuse. Durant les Championnats d’Europe en petit-bassin qui se déroulaient à Copenhague cette semaine, Charlotte Bonnet s’est particulièrement illustrée. Après une quatrième place sur le 100m et le record de France dans l’escarcelle, la nageuse originaire d’Enghien-les-Bains a décroché le titre européen sur 200m devant la Néerlandaise Femke Heemskerk et la Russe Veronika Andrusenko. Une magnifique performance, pour sa première médaille d’or en individuel sur la scène internationale.

Le grand sourire de Charlotte Bonnet, au centre – AFP

Mention bien également pour Lara Grangeon, en argent sur 400m 4 nages et en bronze sur 200m papillon.


– L’homme de la semaine –

C’est incontestablement l’homme de la semaine : le skipper François Gabart (photo de couverture) a pulvérisé dans la nuit de samedi à dimanche le record du tour du monde en solitaire en un temps stratosphérique de 42 jours 16 heures 40 minutes, soit 6 jours 10 heures de mieux que le précédent record détenu par Thomas Coville. L’ingénieur de formation commence à se construire un immense palmarès, avec la Route du Rhum en 2014, la Transat Jacques-Vabre en 2015 et la Transat anglaise en 2016, mais aussi le Vendée Globe en 2013 sur monocoque. Bref, un grand Monsieur !


– L’image de la semaine –

Une femme arbitre de champ d’une compétition européenne, cela n’était, hélas, encore jamais arrivé en rugby. C’est désormais chose faite depuis ce week-end, avec l’Irlandaise Joy Neville qui a dirigé le match de Challenge Cup entre l’Union Bordeaux-Bègles et les Russes d’Enisei. Très propre durant la rencontre, elle a par ailleurs été nommée meilleure arbitre cette année par World Rugby. Si le chemin est encore long pour une vraie équité, c’est un premier pas important pour les femmes arbitres dans le rugby. En France, si Christine Anizet a arbitré quelques rencontres de Pro D2 jusqu’en 2017, la gente féminine peine encore à se faire une place au plus haut niveau. Une mauvaise habitude.

Joy Neville, symbole d’une avancée indéniable – ERC

Flo Ostermann


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une