Nous suivre

Actualités

Un lundi au taquet #4 : le Handisport français au rendez-vous, les Bleu(e)s nagent dans le bonheur

Publié

le

Comment ça ? Vous n’avez pas suivi l’actualité sportive cette semaine ? Pas de problème, votre blog Dicodusport vous offre une séance de rattrapage, entre sérieux et humour. Moteur.


– En bref –

#Handisport / Athlétisme – Aucun titre pour la délégation tricolore, mais de belles promesses
Les Mondiaux Paralympiques d’Athlétisme se sont clôturés hier, à Londres. On vous parlait des deux premières médailles tricolores, avec l’argent pour Mandy François-Elie, sur le 200m T37 (atteinte sévère d’un membre supérieur, d’un membre inférieur associé et au tronc de manière latérale, consécutif à une lésion cérébrale) et le bronze pour Pierre Fairbank, toujours sur 200m, mais en T53 (atteinte totale des membres inférieurs et du tronc). Depuis, l’équipe de France a décroche six nouvelles breloques : Pierre Fairbank a fait une jolie récolte, puisqu’il a également pris la seconde place sur le 800m et la troisième place sur le 400m. Arnaud Assoumani, champion Olympique à Pékin, prend l’argent au saut en longueur F46 (amputation membre supérieur), tout comme Louis Radius, magnifique deuxième sur le 1500m T38 (paralysie cérébrale).

L’immense joie de Louis Radius – Fédération Française Handisport / Florent Pervillé

Les deux dernières médailles sont en bronze, avec Angelina Lanza en T47 (perte ou usage limité d’un membre supérieur) et Jean-Baptise Alaize en T44 (amputation membre inférieur), tous les deux en saut en longueur également. Pas de médailles d’or donc, mais des athlètes tricolores sur le bon chemin pour Tokyo. La plus haute marche du podium ne leur échappera pas cette fois, c’est une certitude. On peut dire merci à France Télévisions d’avoir retransmis quotidiennement la compétition. Nous, on a vibré !

#Escrime – Des débuts mitigés pour la France aux Mondiaux
L’équipe de France fait un peu grise à Leipzig (Allemagne), à l’occasion des Mondiaux. Après deux journées, les Tricolores ont décroché trois médailles de bronze. Cécilia Berder en sabre féminin, Ysaora Thibus en fleuret féminin et Vincent Anstett en sabre masculin. Grosse désillusion pour le fleuret masculin : Erwann Le Péchoux et Enzo Lefort ont trop vite disparu du tableau. Enfin, Yannick Borel, champion olympique en épée par équipes l’an passé, a chuté dès le premier tour. Si les têtes d’affiche ne sont pas au rendez-vous en individuel, on espère un réveil par équipes, pour au moins confirmer les promesses entrevues l’été dernier. En garde !

#Handisport / Deaflympics – De bons début pour les Français
Les Deaflympics, qu’est-ce que c’est ? Oui, vous pouvez faire la traduction, ce sont bien les Jeux Olympiques pour les sourds qui ont débuté mardi dernier dans la province de Samsun, en Turquie. 3000 athlètes de près de 100 pays différents s’affrontent dans 21 disciplines jusqu’au 30 juillet. A mi-parcours, l’équipe de France a déjà glané quatre médailles, toutes en bronze : la première pour le porte-drapeau de la délégation, Steeve Touboul en cyclisme (1000m sprint), les trois autres en judo, avec Camille Brasse (- 73kg), Cyril Jonard (- 81kg) et Arthur Repiquet (- 90kg). Il y a fort à parier que d’ici dimanche prochaine, d’autres breloques se retrouvent dans l’escarcelle de nos Bleu(e)s.

La délégation française au complet – Fédération Française Handisport

#Voile – La Polynésie à la fête !
A une semaine de l’arrivée à Nice, le Tour de France à la Voile faisait escale au Grau du Roi ce week-end. Et c’est Trésors de Tahiti, mené par Tiva Plichart, qui caracole en tête au classement général. Hier, c’est Sofian Bouvet sur Team SFS qui s’est imposé. Après un passage difficile le long des côtes espagnoles, le premier leader de la course revient dans la lutte pour la victoire finale grâce à ce succès, à seulement 20 points de l’équipage polynésien. La dernière ligne droite promet d’être magnifique.


– Le couple de la semaine –

Vous remarquerez qu’on aime bouleverser nos rubriques d’une semaine à l’autre. Focus sur le couple de la semaine, champion du Monde de Plongeon par équipe à Budapest et cocorico, il est Français ! Laura Marino et Matthieu Rosset (photo de couverture) sont sur le toit du monde depuis mardi dernier. Déjà champion d’Europe, le duo originaire de Lyon a devancé celui du Mexique et des États-Unis. Un titre historique, puisqu’il s’agit de la première médaille d’or décrochée par l’équipe de France dans la discipline. Non, les Tricolores n’auront donc pas fait de plat cette fois-ci !


– L’équipe de la semaine –

Actualité très humide cette semaine, décidément. On vous parlait la semaine dernière des titres mondiaux d’Aurélie Muller et de Marc-Antoine Olivier en eau libre. Et bien cette semaine, l’équipe de France a encore fait fort. Le relais 4x1250m, composé de Cassignol, Fontaine, Muller et Olivier est devenu champion du Monde. Muller et Olivier ont une nouvelle fois été épatants. A noter que la natif de Sarreguemines a également décroché la médaille d’argent sur le 5km et que le Nordiste le bronze sur le 10km. Ajoutez à cela le titre d’Axel Reymond sur le 25km, et le contingent tricolore repart avec 6 médailles, dont quatre du plus beau des métaux. Dire qu’il n’y avait eu jusqu’ici qu’un seul titre pour la France, et c’était déjà Aurélie Muller, en 2015. La Natation française semble nager en plein bonheur et le lac de Balaton n’y a vu que du bleu.

De gauche à droite, Axel Reymond, Aurélie Muller, Océane Cassignol, Marc-Antoine Olivier et Logan Fontaine. Une équipe en or – KMSP/S.Kempinaire


– Le Tweet qui nous a ému –

Le tweet de la semaine ne nous a pas forcément fait rire, mais il aura eu le mérite de nous donner un rude frisson. Jeudi, 18ème étape du Tour de France, avec une arrivée sur les pentes de l’Izoard. Alors que les trois leaders du général se font la guerre, Warren Barguil, déjà assuré du maillot à pois, et magnifique vainqueur à Foix le 14 juillet, s’impose en solitaire. Un Tricolore qui remporte deux étapes sur la Grande Boucle, avec la tunique de meilleur grimpeur, évidemment, le lien est vite établi avec Richard Virenque ; ce dernier commente la course sur les antennes d’Eurosport. Sa réaction, ému aux larmes après la victoire du Breton, est aussi émouvante que symbolique. Un héritage plein de panache et de souvenirs.

//platform.twitter.com/widgets.js


– Ce qu’il ne faut pas louper cette semaine –

Après le Water Polo, l’eau libre, le Plongeon et la Natation Synchronisée, les Mondiaux en bassin ont également débuté, hier, toujours à Budapest. Compétition à suivre cette semaine sur France Télévisions, tous les jours, à partir de 17h45. On craint que la moisson de médailles ne soient pas aussi réjouissante que cette semaine.

C’est aujourd’hui que le Festival Olympique de la Jeunesse Européenne (FOJE) a été lancé, à Györ, en Hongrie. Décidément, le pays est gâté en événements cet été. La compétition est réservée aux jeunes talents de 14 à 18ans. La relève donc, qui excellera dans une multitude de disciplines. On vous fera un point tout chaud des performances de nos jeunes tricolores lundi prochain. Roulez jeunesse !

 Flo Ostermann
 


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une