Nous suivre

Basket-ball

Une première convocation en équipe de France 5×5 méritée pour Marie-Ève Paget

Publié le

Une première convocation en équipe de France 5x5 méritée pour Marie-Ève Paget
Photo Icon Sport

BASKET 5X5 – Convoquée pour la première fois de sa carrière en équipe de France 5×5 afin de pallier le forfait d’Alix Duchet, Marie-Ève Paget voit son très bon début de saison récompensé. A 24 ans, la meneuse de Basket Landes est prête à s’installer avec les Bleues dans la durée.

Ce n’est pas le scénario idéal, mais dans le sport, les blessures des unes peuvent faire le bonheur des autres. Obligée de subir une intervention chirurgicale, Alix Duchet ne pourra pas prendre part au prochain rassemblement de l’équipe de France qui débute ce dimanche dans le cadre des éliminatoires à l’Eurobasket 2023. Pour suppléer la joueuse de Bourges, c’est donc Marie-Ève Paget qui a été convoquée par Jean-Aimé Toupane.

Une habituée du maillot bleu, chez les jeunes ou en 3X3

Si la joueuse de 24 ans n’avait auparavant jamais été convoquée avec les Bleues, cette sélection ne représente pas du tout une surprise, loin de là. On parle là d’une fille qui fait partie intégrante des projets du basket français depuis plus d’une décennie. Internationale chez les jeunes, elle a déjà un beau palmarès avec le maillot tricolore : une médaille de bronze obtenue à l’Euro U16 (2010), une d’argent à la Coupe du monde U19 (2013), et enfin l’or acquis à l’Euro U20 (2014).

De plus, si elle n’a plus revêtu le maillot bleu en 5X5 depuis, elle est en revanche une cadre de l’équipe 3X3 depuis plusieurs années. Multiple médaillée avec une équipe qui fut championne d’Europe (2018) et du monde (2019), elle était une nouvelle fois avec cette équipe à Tokyo pour disputer les Jeux Olympiques. Malheureusement, la médaille ne fut pas au bout.

Un début de saison très solide avec Basket Landes

En parallèle, la joueuse a effectué ses débuts en LFB très tôt, à seulement 17 ans, sous le maillot de Challes-les-Eaux. Depuis, elle a eu l’occasion de voir du pays, de Nice à Charleville-Méziers, en passant par Angers. Toutefois, son temps de jeu n’a jamais excédé les 20 minutes avant son départ pour Basket Landes à l’été 2019. Au sein de ce dernier, Marie-Ève Paget suit une progression constante et linéaire. Après une première saison plutôt discrète (4,7 points à 33 %, 2,3 passes en 20 minutes), elle a affiché une belle progression la saison passée, notamment dans son efficacité au shoot (7,3 points à 41,3 %, 3,5 passes en 23 minutes). Aux côtés de la légende Céline Dumerc, Paget décroche alors son premier titre majeur en club, en remportant le championnat de France.

Mais depuis plusieurs semaines et le début de l’exercice 2021-2022, la native d’Annecy semble avoir pris encore plus de consistance et d’importance. Son temps de jeu a augmenté considérablement (28 minutes), et la production également, que ce soit en LFB (11,5 points à 40 %, 3 passes) ou en Women Euroleague (8,8 points à 38,5 %, 3 passes). Si Marie-Ève Paget doit avoir encore plus de précautions avec le ballon, notamment face aux grosses défenses européennes pour limiter les pertes de balles (plus de 3 par match en Women Euroleague), elle commence à dégager la maturité et la régularité d’une joueuse de très haut niveau.

Une grosse concurrence sur le backcourt bleu

Ainsi, elle va avoir l’occasion de prouver à Jean-Aimé Toupane qu’il faudra compter sur elle pour le poste 1, même si la concurrence en bleu est très relevée. En effet, la joueuse de Basket Landes profite du forfait d’Alix Duchet, mais également de sa coéquipière en club, Marine Fauthoux. Derrière l’incontournable Olivia Epoupa, Paget sera donc en concurrence avec Caroline Hériaud, elle aussi nouvelle dans le groupe, pour tenir le rôle de back-up. Cependant, elle peut également avoir des opportunités sur le poste 2 pour gratter des minutes supplémentaires. Les places vont valoir cher, mais Marie-Ève Paget semble prête à relever le défi aux côtés de deux coéquipières du 3X3 (Migna Touré, Caroline Hériaud), également convoquées.

Le programme de la fenêtre internationale

Jeudi 11 novembre (18h) : Ukraine-FRANCE

Dimanche 14 novembre (16h30) : FRANCE-Lituanie

La liste des 15 joueuses convoquées

Ornella BANKOLE (La Roche), Alexia CHARTEREAU (ASVEL), Helena CIAK (ASVEL), Olivia EPOUPA (Lattes-Montpellier), Aby GAYE (Sopron, HON), Sandrine GRUDA (Schio, ITA), Carloine HERIAUD (Villeneuve d’Ascq), Marine JOHANNES (ASVEL), Sarah MICHEL (Bourges), Endy MIYEM (BOURGES), Marie-Eve PAGET (Basket Landes), Tima POUYE (Flammes Carolo), Iliana RUPERT (Bourges), Migna TOURE (Lattes-Montpellier), Gabby WILLIAMS (Sopron, HON)


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a toujours été une vocation. Quand les autres sortaient les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh dans la cour de l’école, je ripostais avec des cartes Panini ou des fiches Onze Mondial. La puissance de Jean-Claude Darcheville n’a pas d’égal.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une