Nous suivre

Athlétisme

Valentin Lavillenie, pour aller toujours plus haut

Bastien

Publié

le

Rencontre avec Valentin Lavillenie, récent vice-champion de France à la perche le 18 février dernier à Liévin, avant une saison estivale qui s’annonce riche et passionnante. 

Valentin, comment se passe ce début d’année 2018 pour toi et cette saison d’hiver ?

Je n’avais pas spécialement prévu de faire une grosse saison, j’ai commencé plus tard que d’habitude pour des raisons pratiques puisque j’ai changé d’entraineur, en septembre dernier. On voulait donc apprendre à se connaitre et mettre des choses en place avant de foncer. On n’avait donc pas fait de l’hiver un réel objectif en soi, et en plus, je me suis fait une belle entorse au moment de passer aux choses sérieuses (début octobre), j’ai donc levé le pied sur la préparation. J’ai également changé de marque de perche (j’étais en fibre de verre et je suis passé en fibre de carbone, sans être trop dans les détails), j’ai donc changé de sensations.

C’est donc une nouvelle structure autour de moi avec mes deux entraineurs et mon fabriquant de perche avec qui on essaie de bien bosser pour mettre tout cela en place. Donc la saison en salle n’était pas un réel objectif avec tous ces changements. Le seul objectif, même si c’est facile de le dire après coup, était d’être aux France, et d’être bon. Je voulais faire 5m70 aux France pour accrocher les minima de cet été pour Berlin. Je n’ai donc pu réellement préparer ces championnats de France que sur une compétition, à Rouen. Ce n’était donc pas gagné mais tout le travail en amont avait été correctement fait.

Un podium avec ton frère Renaud aux derniers Championnats de France à Liévin, cela doit être une belle satisfaction ?

C’est vrai, même si de toute façon il est sur tous les podiums des Championnats de France, sauf lorsqu’il est absent. Donc la réelle satisfaction est d’avoir pu me mêler à la bagarre et de montrer que j’étais réellement un compétiteur. J’ai pu montrer que je pouvais répondre présent en compétition dans un grand championnat, et que je suis de retour.

Une belle médaille d’argent aux derniers championnat de France en salle, derrière son frère Renaud – Crédit @valentin.lavillenie

Regardons maintenant vers ta saison estivale. Quels sont les objectifs à venir pour la suite de ta saison ?

J’ai donc repris l’entrainement mardi avant de prendre une semaine de vacances. Après, j’enchaîne une semaine d’entrainement et je pars à Dallas pour participer aux « Texas Relays » où je suis invité par mon équipementier de perche. C’est pour moi un rêve de participer à cette compétition, j’ai toujours eu envie de la faire. C’est donc une belle opportunité et un beau cadeau après tout le travail réalisé cet hiver. Après ça, je pourrais lancer ma saison et aller au charbon.

Et en termes de programmes de compétition pour 2018 ?

Il y a une compétition à ne pas louper : les championnats de France. C’est là qu’il faudra valider son ticket pour les championnats d’Europe à Berlin. Il faudra donc rééditer au minimum ce que j’ai fait cet hiver, car la bataille va être costaud, notamment avec Axel (Chapelle) et Kevin (Menaldo), pour ne citer qu’eux deux. Il n’y aura que trois places pour se qualifier et on sera plutôt entre quatre et six à faire les minima au lieu des trois. Il y a fort à parier que le sixième aux France puisse faire les minima et donc plusieurs peuvent rester sur le carreau.

Pour le reste, l’objectif est d’intégrer toutes les Diamond League possibles. Je pense retourner à Prague notamment, mais je n’ai pas encore mon programme. L’objectif est de se frotter aux meilleurs. Je n’oublie pas non plus les interclubs. Le pic de forme va donc être programmé pour la fin du mois de juin, en espérant en prévoir un autre pour les championnats d’Europe à Berlin.

La concurrence va donc être rude pour aller aux prochains championnats d’Europe à Berlin ?

Effectivement, ça va être un duel à quatre ou cinq, voire même plus encore, mais c’est cool. Cela crée une émulation et ça nous tire tous vers le haut. On ne peut pas se contenter des minima, il faudra être dans les trois aux championnats de France.

Les championnats de France en ligne de mire – Crédit @valentin.lavillenie

En août 2024, tu auras donc 33 ans. Quel regard portes-tu sur les Jeux à Paris en 2024, à la fois en tant qu’athlète mais également en tant que Français et passionné de sport ?

J’ai deux regards assez différents sur la question. En tant que Français, c’est un immense honneur et c’est quelque chose de magique de pouvoir avoir les JO dans ton pays. Il y aura des répercussions sur l’ensemble du territoire, un réel engouement.

Après en tant qu’athlète, j’ai deux sentiments, puisque j’aime bien partir dans un championnat ailleurs, découvrir de nouvelles choses, partir à l’autre bout du monde. Mais d’un autre côté, ce sentiment d’être à la maison peut offrir plus de soutien de la part d’une nation toute entière. C’est pour ça que c’est un sentiment partagé au final. Mais on ne va pas se mentir, ça va être le feu d’avoir ça à la maison. Il manquera juste cette découverte, mais avoir les Jeux chez soi, c’est la folie ! Le soutien sera encore plus important de la part de notre entourage, puisqu’ils vont jouer un rôle et vont avoir l’impression de vivre les choses avec nous. Et en tant qu’athlètes, pouvoir dire qu’on est olympien sur les Jeux de Paris, ça serait juste dingue. Un mec qui fait les Jeux Olympiques obtient tellement de respect, alors si c’est en France…

Ça me paraissait très lointain, mais on est déjà en 2018. Chaque entrainement prépare donc à Tokyo pour les prochains Jeux, et Tokyo prépare à Paris finalement. C’est la plus belle chose qu’on puisse faire dans le sport. À une autre échelle, si on pense aux footballeurs, même eux ça leur parle. La seule chose qu’on a en commun avec eux finalement, ce sont les Jeux. Même Neymar est fier d’avoir remporté les Jeux Olympiques, alors que c’est une autre dimension que nous. Donc vivement les JO !

Valentin Lavillenie prend son envol – Crédit @stephanekempinaire

Bastien Pitte


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Athlétisme

Coup d’arrêt pour Renaud Lavillenie

Nico

Publié

le

Par

Dylan Martinez / Reuters

ATHLÉTISME – Le perchiste Renaud Lavillenie s’est blessé le week-end passé sur le sautoir dans son jardin. Le Clermontois s’est fracturé le pouce et va devoir passer plusieurs semaines sans pourvoir s’entraîner. 

Renaud Lavillenie s’est fracturé le pouce ce week-end, dans son jardin. Le champion olympique en 2012 va devoir passer sur le billard pour une petite intervention chirurgicale. Une petite frayeur pour l’ancien recordman du monde, qui devra respecter 6 semaines d’immobilisation avant de reprendre le saut à la perche. Alors que les compétitions sont pour le moment suspendues, il s’agit d’une péripétie sans conséquence pour Air Lavillenie qui pense revenir sur son sautoir dès la fin du mois d’août.

Dicodusport


Lire la suite

Athlétisme

[Vidéo] En 1995, Marie-José Pérec remportait son deuxième titre de championne du monde à Göteborg

Nico

Publié

le

Par

Getty Images

ATHLÉTISME – Un an avant les Jeux Olympiques d’Atlanta, Marie-José Pérec remportait un deuxième titre de championne du monde du 400 mètres à Göteborg (Suède).

Championne du monde en 1991 à Tokyo et en or aux JO de Barcelone en 1992, Marie-José Pérec allait chercher son troisième grand titre sur 400 mètres en Suède. Et cela un an avant son mythique doublé aux Jeux d’Atlanta.

Dicodusport


Lire la suite

Athlétisme

[Vidéo] Les meilleurs moments de l’athlétisme français

Avatar

Publié

le

Par

Maxppp

ATHLÉTISME – En vidéo, (re)découvrez et (re)vivez les plus beaux moments de l’athlétisme français. Frissons garantis ! 

Vidéos : Be Sport

Dicodusport


Lire la suite

Athlétisme

Ruinée, Eloyse Lesueur-Aymonin attaque la FFA en justice

Avatar

Publié

le

Par

Petr David Josek /AP / SIPA

ATHLÉTISME – Double championne d’Europe en saut en longueur, Eloyse Lesueur-Aymonin attaque la Fédération Française d’Athlétisme en justice. Le motif ? Défaut de gestion de ses intérêts et mauvais conseils dans le cadre d’un suivi administratif défaillant.

C’est une affaire qui, une fois de plus, va mettre l’athlétisme français sur le devant de la scène, mais pas pour de bonnes raisons. Dans le cadre d’une interview accordée à Thierry Vildary (diffusée ce dimanche dans Stade 2), journaliste à France Télévisions, l’athlète française Éloyse Lesueur-Aymonin raconte pour quelle raison elle assigne la Fédération Française d’Athlétisme en justice.

Ruinée, Eloyse Lesueur brise le silence

La double championne d’Europe de saut en longueur (2012 et 2014) explique avoir bénéficié d’un suivi administratif de la FFA dès ses 19 ans, afin de gérer au mieux ses intérêts. Douze ans plus tard, la native de Créteil révèle être ruinée, et estime avoir perdu près de 500 000 euros. « On a vendu tout ce qu’on pouvait vendre pour payer nos loyers. […] On a vécu des années hyper difficiles, des années qu’on ne nous rendra pas. Je sais que je suis responsable parce que j’ai fait confiance, mais ce n’est pas de ma faute. », explique-t-elle à notre confrère Thierry Vildary.

Désormais, celle qui est également devenue championne du monde en salle en 2014 réclame 170 000 euros de réparations au civil. L’enquête complète est à découvrir ce dimanche, dans l’émission Stade 2 (20h05 sur France 3).

Dicodusport


Lire la suite

Athlétisme

Dopage : Christian Coleman suspendu

Nico

Publié

le

Par

Giuseppe Cacace / AFP

ATHLÉTISME – L’AIU, l’Unité d’intégrité de l’athlétisme, a annoncé la suspension provisoire de l’athlète américain Christian Coleman, pour manquement à ses obligations de localisation.

Champion du monde du 100 mètres en 2019, Christian Coleman avait déjà frôlé la correctionnelle l’an dernier. À cause, une nouvelle fois, d’un manquement concernant ses obligations de localisation. L’Américain avait réussi à éviter la suspension grâce à de bons avocats. La participation de Christian Coleman aux championnats du monde de Doha avait alors fait parler, et cette nouvelle histoire ne va pas apaiser les choses. Sur son compte Twitter, le champion américain continue de se défendre, et explique qu’on veut le faire tomber à tout prix.

Je pense que la tentative du 9 décembre a été délibérée, pour me faire rater un contrôle. Ne me dites pas que j’ai « raté un contrôle » si vous vous faufilez devant ma porte à mon insu.

Suspendu à titre provisoire depuis le 14 mai dernier, et si la procédure va jusqu’à son terme, Christian Coleman risque deux ans de suspension, et devra donc faire un trait sur les Jeux Olympiques de Tokyo en 2021.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

FootballIl y a 12 heures

Football – Liga : notre pronostic pour Real Madrid – Getafe

LIGA - Le Real Madrid reçoit Getafe pour un derby dans le cadre de la 33ème journée. Notre pronostic pour...

HandballIl y a 13 heures

Ligue des Champions 2020/2021 : les clubs français fixés

Le tirage au sort pour les phases de groupes des Ligues des Champions féminine et masculine a eu lieu à...

CyclismeIl y a 13 heures

Tour de France, Giro, Vuelta : où les leaders iront-ils ?

CYCLISME - Si tout va bien, les trois Grands Tours se tiendront entre la 29 août (départ de la Grande...

Cyclo-CrossIl y a 14 heures

Cyclo-cross : le calendrier de la Coupe du monde 2020-2021

CYCLO-CROSS - Si vous ne l'avez pas encore mis de côté, voici le calendrier complet de la Coupe du monde...

FootballIl y a 14 heures

Football – Premier League : notre pronostic pour Manchester City – Liverpool

PREMIER LEAGUE - Le deuxième, Manchester City, reçoit le champion Liverpool pour un match de gala. Notre pronostic pour cette...

FootballIl y a 15 heures

Dans la course au titre, le FC Barcelone s’est encore compliqué la tâche

Après le match nul concédé hier soir au Camp Nou (2-2) face à l’Atletico Madrid, le FC Barcelone perd des...

Rugby à XVIl y a 16 heures

World Rugby : Quatre Français dans la plus belle équipe U20 de l’histoire

RUGBY - Il y a quelques jours, World Rugby a dévoilé le plus beau XV U20 de l'histoire, composé par...

AthlétismeIl y a 17 heures

Coup d’arrêt pour Renaud Lavillenie

ATHLÉTISME - Le perchiste Renaud Lavillenie s'est blessé le week-end passé sur le sautoir dans son jardin. Le Clermontois s'est...

Formule 1Il y a 17 heures

F1 – Grand Prix d’Autriche 2020 : le programme TV complet

FORMULE 1 - Ça y est, la F1 va faire sa rentrée ! La saison reprend avec le premier Grand...

HandballIl y a 18 heures

Handball : le programme de l’équipe de France masculine pour la saison 2020/2021

HANDBALL - Ce mercredi, la Fédération Française de Handball a dévoilé les lieux des matchs à domicile de l'équipe de...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés