Nous suivre

Athlétisme

Valentin Lavillenie, pour aller toujours plus haut

Bastien

Publié

le

Rencontre avec Valentin Lavillenie, récent vice-champion de France à la perche le 18 février dernier à Liévin, avant une saison estivale qui s’annonce riche et passionnante. 

Valentin, comment se passe ce début d’année 2018 pour toi et cette saison d’hiver ?

Je n’avais pas spécialement prévu de faire une grosse saison, j’ai commencé plus tard que d’habitude pour des raisons pratiques puisque j’ai changé d’entraineur, en septembre dernier. On voulait donc apprendre à se connaitre et mettre des choses en place avant de foncer. On n’avait donc pas fait de l’hiver un réel objectif en soi, et en plus, je me suis fait une belle entorse au moment de passer aux choses sérieuses (début octobre), j’ai donc levé le pied sur la préparation. J’ai également changé de marque de perche (j’étais en fibre de verre et je suis passé en fibre de carbone, sans être trop dans les détails), j’ai donc changé de sensations.

C’est donc une nouvelle structure autour de moi avec mes deux entraineurs et mon fabriquant de perche avec qui on essaie de bien bosser pour mettre tout cela en place. Donc la saison en salle n’était pas un réel objectif avec tous ces changements. Le seul objectif, même si c’est facile de le dire après coup, était d’être aux France, et d’être bon. Je voulais faire 5m70 aux France pour accrocher les minima de cet été pour Berlin. Je n’ai donc pu réellement préparer ces championnats de France que sur une compétition, à Rouen. Ce n’était donc pas gagné mais tout le travail en amont avait été correctement fait.

Un podium avec ton frère Renaud aux derniers Championnats de France à Liévin, cela doit être une belle satisfaction ?

C’est vrai, même si de toute façon il est sur tous les podiums des Championnats de France, sauf lorsqu’il est absent. Donc la réelle satisfaction est d’avoir pu me mêler à la bagarre et de montrer que j’étais réellement un compétiteur. J’ai pu montrer que je pouvais répondre présent en compétition dans un grand championnat, et que je suis de retour.

Une belle médaille d’argent aux derniers championnat de France en salle, derrière son frère Renaud – Crédit @valentin.lavillenie

Regardons maintenant vers ta saison estivale. Quels sont les objectifs à venir pour la suite de ta saison ?

J’ai donc repris l’entrainement mardi avant de prendre une semaine de vacances. Après, j’enchaîne une semaine d’entrainement et je pars à Dallas pour participer aux « Texas Relays » où je suis invité par mon équipementier de perche. C’est pour moi un rêve de participer à cette compétition, j’ai toujours eu envie de la faire. C’est donc une belle opportunité et un beau cadeau après tout le travail réalisé cet hiver. Après ça, je pourrais lancer ma saison et aller au charbon.

Et en termes de programmes de compétition pour 2018 ?

Il y a une compétition à ne pas louper : les championnats de France. C’est là qu’il faudra valider son ticket pour les championnats d’Europe à Berlin. Il faudra donc rééditer au minimum ce que j’ai fait cet hiver, car la bataille va être costaud, notamment avec Axel (Chapelle) et Kevin (Menaldo), pour ne citer qu’eux deux. Il n’y aura que trois places pour se qualifier et on sera plutôt entre quatre et six à faire les minima au lieu des trois. Il y a fort à parier que le sixième aux France puisse faire les minima et donc plusieurs peuvent rester sur le carreau.

Pour le reste, l’objectif est d’intégrer toutes les Diamond League possibles. Je pense retourner à Prague notamment, mais je n’ai pas encore mon programme. L’objectif est de se frotter aux meilleurs. Je n’oublie pas non plus les interclubs. Le pic de forme va donc être programmé pour la fin du mois de juin, en espérant en prévoir un autre pour les championnats d’Europe à Berlin.

La concurrence va donc être rude pour aller aux prochains championnats d’Europe à Berlin ?

Effectivement, ça va être un duel à quatre ou cinq, voire même plus encore, mais c’est cool. Cela crée une émulation et ça nous tire tous vers le haut. On ne peut pas se contenter des minima, il faudra être dans les trois aux championnats de France.

Les championnats de France en ligne de mire – Crédit @valentin.lavillenie

En août 2024, tu auras donc 33 ans. Quel regard portes-tu sur les Jeux à Paris en 2024, à la fois en tant qu’athlète mais également en tant que Français et passionné de sport ?

J’ai deux regards assez différents sur la question. En tant que Français, c’est un immense honneur et c’est quelque chose de magique de pouvoir avoir les JO dans ton pays. Il y aura des répercussions sur l’ensemble du territoire, un réel engouement.

Après en tant qu’athlète, j’ai deux sentiments, puisque j’aime bien partir dans un championnat ailleurs, découvrir de nouvelles choses, partir à l’autre bout du monde. Mais d’un autre côté, ce sentiment d’être à la maison peut offrir plus de soutien de la part d’une nation toute entière. C’est pour ça que c’est un sentiment partagé au final. Mais on ne va pas se mentir, ça va être le feu d’avoir ça à la maison. Il manquera juste cette découverte, mais avoir les Jeux chez soi, c’est la folie ! Le soutien sera encore plus important de la part de notre entourage, puisqu’ils vont jouer un rôle et vont avoir l’impression de vivre les choses avec nous. Et en tant qu’athlètes, pouvoir dire qu’on est olympien sur les Jeux de Paris, ça serait juste dingue. Un mec qui fait les Jeux Olympiques obtient tellement de respect, alors si c’est en France…

Ça me paraissait très lointain, mais on est déjà en 2018. Chaque entrainement prépare donc à Tokyo pour les prochains Jeux, et Tokyo prépare à Paris finalement. C’est la plus belle chose qu’on puisse faire dans le sport. À une autre échelle, si on pense aux footballeurs, même eux ça leur parle. La seule chose qu’on a en commun avec eux finalement, ce sont les Jeux. Même Neymar est fier d’avoir remporté les Jeux Olympiques, alors que c’est une autre dimension que nous. Donc vivement les JO !

Valentin Lavillenie prend son envol – Crédit @stephanekempinaire

Bastien Pitte


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Athlétisme

Ryan Crouser bat le record du monde du lancer de poids en salle

Alexandre Jeffroy

Publié

le

Ryan Crouser bat le record du monde du lancer de poids en salle
Photo Getty Images

Athlétisme – Ce dimanche soir, l’Américain Ryan Crouser a établi un nouveau record du monde de lancer du poids en salle. À Fayetteville (Arkansas), le champion olympique en titre a porté une nouvelle marque à 22.82 mètres. 

Le détenteur du record olympique de lancer du poids vient d’ajouter un nouveau record dans son escarcelle. Lors de son premier essai au meeting de Fayetteville, Ryan Crouser (28 ans) a envoyé son poids au-delà du tapis de réception, à 22.82 mètres exactement. Avec ce jet incroyable, Crouser bat un record vieux de 32 ans. Il appartenait à un autre Américain, Randy Barnes, qui avait lancé à 22.66 mètres en 1989. Ryan Crouser s’est même payé le luxe d’effectuer un autre lancer au-delà de cette marque, à 22.70 mètres précisément. Prochain objectif pour Crouser ? Un nouveau titre olympique on l’imagine, mais aussi le record du monde en extérieur, encore détenu par Randy Barnes depuis 1990. Pour le champion olympique, il faudra lancer au-delà de 23.12 mètres.

Alexandre Jeffroy


Lire la suite

Athlétisme

Meeting de Miramas : Martinot-Lagarde et Belocian déjà en forme

Alexandre Jeffroy

Publié

le

Meeting de Miramas - Martinot-Lagarde et Belocian déjà en forme

ATHLETISME – Vendredi soir, le meeting de Miramas nous a offert le duel qu’on attendait entre les deux meilleurs hurdlers français. Sur 60 m haies, Pascal Martinot-Lagarde s’est imposé de peu face à Wilhem Belocian, avec de gros chronos à la clé. Les autres épreuves ont aussi délivré de belles performances et des surprises.

Une chose est sûre, Pascal Martinot-Lagarde (29 ans) et Wilhem Belocian (25 ans) étaient impatients d’en découdre. En effet, les deux hurdlers français nous ont offert un beau spectacle sur le 60 m haies. Ils ont tous deux commencé la soirée en validant les minima pour les championnats d’Europe en salle, à Torun (en Pologne, du 1 au 3 mars). Plus tard, en finale, Martinot-Lagarde et Belocian ont été encore plus rapides. C’est Martinot-Lagarde qui s’est imposé, avec la meilleure performance mondiale de l’année à la clé en 7″54 secondes. Belocian, deuxième, le suivait de près avec un chrono en 7″57. Sur les haies dames féminins, il y a eu une grosse surprise en revanche. La favorite, Cyréna Samba-Mayela (20 ans), a été disqualifiée pour un faux-départ en finale. C’est Laura Valette (23 ans) qui s’est imposée en 8″10.

Contrat rempli pour Zahi, Zango loin de son record du monde

Autre athlète à avoir acquis le niveau de performance pour les Europe de Torun, Carole Zahi (26 ans) a dominé le 60 m. Avec un chrono en 7″19, elle s’est imposée devant Orlane Ombissa-Dzangue (29 ans), qui a réalisé 7″25. Chez les hommes, c’est Ryan Zézé (22 ans) qui a été le plus rapide en 6″69. Pour les autres performances, Djilali Bedrani (27 ans) aura dominé le 1500 m masculin en 3’41″46, sans toutefois parvenir à obtenir le niveau de performance requis pour les Europe. Sur 400m masculin, c’est Thomas Jordier (26 ans) qui s’est imposé en 47″30. Pour le lancer de poids, Frédéric Dagée (28 ans) s’est imposé avec un jet à 19,54 m. Sur le 3000 m féminin, Alice Finot (30 ans) l’a emporté en 9’02″63, devant Sara Benfares (19 ans) qui a battu le record de France espoir en 9’04″94.

Concernant le triple masculin, la nouvelle star Hugues Fabrice Zango (27 ans) n’était pas dans sa meilleure soirée. En effet, le Burkinabé, qui a battu le record du monde la semaine passée (18,07 m), n’a pu faire mieux que 17,05 m. Zango a mordu la planche sur quatre sauts, mais ce fut suffisant pour l’emporter. Le second, Melvin Raffin (22 ans), ayant fait 16,58 m.

Alexandre Jeffroy


Lire la suite

Athlétisme

Meeting de Miramas : Zango, Martinot-Lagarde et Belocian en vedettes

Alexandre Jeffroy

Publié

le

Meeting de Miramas - Zango, Martinot-Lagarde et Belocian en vedettes
Photo Lionel Bonaventure / AFP

ATHLÉTISME – C’est le premier grand rendez-vous de l’année en salle. Ce vendredi soir, Miramas (Bouches-du-Rhône) accueille un meeting indoor avec quelques-uns des meilleurs athlètes français. Mais pas que. En effet, le Burkinabé Hugues Fabrice Zango, récent détenteur du record du monde indoor de triple saut, sera de la partie. On attend aussi le duel prometteur entre Wilhem Belocian et Pascal Martinot Lagarde, sur les haies.

Pour des raisons sanitaires, la seconde édition du meeting de Miramas se déroulera à huis clos. Malgré tout, cela ne devrait pas empêcher le spectacle sur la piste. Sur 60 mètres haies masculin, on a hâte de retrouver les deux têtes d’affiche tricolores. Pascal Martinot-Lagarde (29 ans) et Wilhem Belocian (25 ans) feront leur rentrée face à face, ce soir. Chez les femmes, on retrouvera la jeune pépite de 20 ans, Cyréna Samba-Mayela, qui s’est révélée la saison dernière.

Sur la ligne droite sans obstacle, le plateau sera aussi bien garni. Sur 60 m, du côté des dames, Carole Zahi (26 ans), Cynthia Leduc (23 ans), Orlane Ombissa-Dzangue (29 ans) et Stella Akakpo (26 ans) seront présentes. Elles possèdent, toutes les quatre, un record personnel en dessous de 7 secondes 25 centièmes. Chez les hommes, Ryan Zézé (22 ans) et Amaury Golitin (23 ans) seront notamment présents, eux qui possèdent un record en dessous de 6’’65.

Un nouveau record pour Zango ?

Outre les épreuves de sprint et de haies, le meeting de Miramas accueille plusieurs autres disciplines. Sur demi-fond, on sera attentif au 1500 m masculin, dans lequel Djilali Bedrani (27 ans) concourra. Sur 3000 m, chez les hommes également, sera présent le marathonien Hassan Chahdi (31 ans). Le meeting accueillera également des épreuves de 200 m et 400 m (masculin), de 800 m et 3000 m (féminin), de longueur (M et F), de hauteur (M), de poids (mixte) et de poids handisport (mixte).

Bien évidemment, nous n’oublions pas le triple saut masculin qui attirera beaucoup de regards. La raison ? La présence du tout nouveau recordman du monde de la discipline en salle. En effet, le Burkinabé Hugues Fabrice Zango (27 ans) a réussi à porter la marque à 18,07 mètres, le week-end passé, à Aubière. Le sportif, entraîné par Teddy Tamgho (ancien détenteur du record), tentera d’aller encore plus loin ce vendredi. Il sera notamment accompagné de Jean-Marc Pontvianne (26 ans) et Melvin Raffin (22 ans).

Alexandre Jeffroy


Lire la suite

Athlétisme

Hugues-Fabrice Zango bat le record du monde de triple saut en salle

Alexandre Jeffroy

Publié

le

Hugues-Fabrice Zango bat le record du monde de triple saut en salle
Stéphane Kempinaire / KMSP via AFP

ATHLÉTISME – Le Burkinabé Hugues-Fabrice Zango est le nouveau détenteur du record du monde de triple saut en salle. Il s’empare d’un record que détenait son entraineur actuel, un certain Teddy Tamgho !

Ce samedi, à Aubière, le Burkinabé est devenu le premier homme à dépasser les 18 mètres en salle. Plus précisément, Hugues-Fabrice Zango a établi une nouvelle marque à 18,07 m lors de son sixième et dernier essai. Il bat son précédent record qui était de 17,77 m, quand son record en plein air est à 17,66 m. A 27 ans, Zango efface la précédente marque qui appartenait à Teddy Tamgho (17,92 m). Celui-ci est d’ailleurs le coach du Burkinabé depuis 2018. Le Français n’a pas manqué de féliciter son élève sur Twitter. « Quand l’élève dépasse le maître !!! ».

Quand l’élève dépasse le maître

Aujourd’hui, Hugues-Fabrice Zango apparaît comme un sérieux prétendant au titre olympique l’été prochain. Déjà médaillé (3ème) lors des championnats du monde à Doha en 2019, Zango devrait retrouver plusieurs concurrents talentueux sur sa route. On pense aux Américains Christian Taylor (30 ans) et Will Claye (29 ans), ainsi qu’au Portugais Pedro Pablo Pichardo (27 ans). Le concours olympique de triple saut devrait faire des étincelles et le record du monde du Britannique Jonathan Edwards (18,29 m), vieux de 26 ans, pourrait être titillé.

Alexandre Jeffroy


Lire la suite

Athlétisme

Dopage : Brianna McNeal, championne olympique du 100m haies, suspendue

Alexandre Jeffroy

Publié

le

Brianna McNeal, championne olympique du 100m haies, suspendue
Dylan Martinez / Reuters

ATHLÉTISME – L’Américaine Brianna McNeal, championne olympique en titre du 100m haies, a été suspendue provisoirement, ce mercredi. L’Unité d’intégrité de l’athlétisme l’accuse d’« entrave au processus antidopage ». 

Ce n’est pas la première fois que Brianna McNeal (29 ans) déroge aux règlements des instances de contrôle antidopage. En 2017, elle avait déjà été suspendue suite à trois «no show». En effet, la championne olympique n’avait pas répondu aux obligations de localisation, permettant d’effectuer des contrôles inopinés. Ainsi, elle avait écopé d’une suspension d’un an, lui faisant manquer les championnats du monde à Londres, en 2017. Cette fois-ci, l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU) l’accuse d’« entrave dans le processus de gestion des résultats, une violation des règles antidopage de la Fédération internationale d’athlétisme ». L’AIU n’a pas dévoilé davantage de précisions.

Une liste qui s’allonge

Brianna McNeal possède un record personnel en 12″26 sur 100m haies. En 2013, l’Américaine s’est emparée du titre de championne du monde de 100m haies, à Moscou, avant de s’arroger la médaille d’or aux Jeux Olympiques de Rio, en 2016. Son nom s’ajoute à la longue liste d’athlètes titrés qui ont outrepassé les règlements antidopage. On pense principalement au champion du monde du 100m, l’Américain Christian Coleman (25 ans), suspendu deux ans pour trois manquements à ses obligations de localisation antidopage. C’est également ce qui est arrivé au Sud-africain Luvo Manyonga (30 ans), champion du monde de saut en longueur en 2017, ou encore au Kényan Elijah Manangoi (28 ans), champion du monde du 1500m en 2017.

On pense aussi à la championne du monde en titre du 400m, la Bahreïnie Salwa Eid Naser (22 ans), suspendue provisoirement pour des «no show» répétitifs, avant d’être finalement blanchie. Les affaires de la sorte se multiplient dans le monde de l’athlétisme. Beaucoup de stars manqueront les Jeux Olympiques de Tokyo, dont certainement la hurdleuse Brianna McNeal.

Alexandre Jeffroy


Lire la suite

Fil Info

Vendée Globe 2020 : le classement de la course Vendée Globe 2020 : le classement de la course
Vendée Globe 2020Il y a 54 minutes

Vendée Globe 2020 : le classement de la course

VOILE - Découvrez le classement en temps réel du Vendée Globe 2020, la 9ème édition de la course autour du...

WRC : Les 6 pilotes les mieux payés en 2021 WRC : Les 6 pilotes les mieux payés en 2021
WRC 2021Il y a 1 heure

WRC : Les 6 pilotes les mieux payés en 2021

WRC 2021 - Le site Sportune a, via les estimations de Sportekz, dévoilé les salaires annuels des 6 pilotes de...

Football - Premier League notre pronostic pour Everton - Leicester Football - Premier League notre pronostic pour Everton - Leicester
FootballIl y a 2 heures

Football – Premier League : notre pronostic pour Everton – Leicester

PREMIER LEAGUE - Everton accueille Leicester lors de la 20ème journée du championnat anglais. Notre pronostic pour cette rencontre.

FootballIl y a 2 heures

Calendrier Ligue 1 2020/2021 – 20ème journée : Programme et résultats

FOOTBALL - La Ligue 1 se poursuit avec 9 matchs au programme. Programme et résultats de la 20ème journée.

Football - Ligue 1 notre pronostic pour Lorient - Dijon Football - Ligue 1 notre pronostic pour Lorient - Dijon
FootballIl y a 2 heures

Football – Ligue 1 : notre pronostic pour Lorient – Dijon

LIGUE 1 - 20ÈME JOURNÉE - Lorient reçoit Dijon dans le cadre de la 20ème journée du championnat français. Notre...

Football - Premier League notre pronostic pour Chelsea - Wolverhampton Football - Premier League notre pronostic pour Chelsea - Wolverhampton
FootballIl y a 2 heures

Football – Premier League : notre pronostic pour Chelsea – Wolverhampton

PREMIER LEAGUE - Chelsea accueille Wolverhampton dans le cadre de la 20ème journée du championnat anglais. Notre pronostic pour cette...

NBA notre pronostic pour Atlanta Hawks - Los Angeles Clippers NBA notre pronostic pour Atlanta Hawks - Los Angeles Clippers
NBA 2020-2021Il y a 2 heures

NBA : notre pronostic pour Atlanta Hawks – Los Angeles Clippers

NBA 2020-2021 - On vous livre notre pronostic pour le match entre les Atlanta Hawks et les Los Angeles Clippers.

Les adversaires des Bleues sont connues pour le Tournoi de France Les adversaires des Bleues sont connues pour le Tournoi de France
FootballIl y a 2 heures

Les adversaires des Bleues sont connues pour le Tournoi de France

Tenantes du titre, les Bleues connaissent désormais leurs adversaires pour l'édition 2021 du Tournoi de France.

Football - Coupe d'Italie notre pronostic pour Atalanta Bergame - Lazio Rome Football - Coupe d'Italie notre pronostic pour Atalanta Bergame - Lazio Rome
FootballIl y a 3 heures

Football – Coupe d’Italie : notre pronostic pour Atalanta Bergame – Lazio Rome

COUPE D'ITALIE - L'Atalanta Bergame reçoit la Lazio Rome pour les quarts de finale de la Coupe d'Italie. Notre pronostic...

UFC - Un 3ème combat entre Conor McGregor et Dustin Poirier UFC - Un 3ème combat entre Conor McGregor et Dustin Poirier
MMAIl y a 3 heures

UFC : Un 3ème combat entre Conor McGregor et Dustin Poirier ?

UFC - Deux jours après sa cinglante défaite face à Dustin Poirier, Conor McGregor a évoqué l'idée d'un troisième combat...

Advertisement

Sondage

[Sondage] À quelle place le XV de France va-t-il terminer le Tournoi des 6 Nations 2021 ?

Vendée Globe 2020

Vendée Globe 2020 : le classement de la course

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés