Nous suivre

Portraits

Victoria Larrière, une deuxième chance pour atteindre les sommets

Publié

le

Victoria Larrière

Entretien pour dicodusport.fr avec Victoria Larrière, qui 3 ans après l’avoir quitté veut réintégrer le top 200 mondial WTA.

Victoria, peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 25 ans, je suis joueuse de tennis (ex : 172ème mondiale) et je suis licenciée au club du TC Marignanais près de Marseille. Je suis actuellement en 3ème année de pharmacie. Je joue au tennis depuis l’âge de 3 ans et j’espère revenir a mon meilleur niveau !

Cette douloureuse blessure au poignet est maintenant derrière toi ? Comment as-tu vécu ce passage ?

Oui cela fait maintenant 1 an que je ne ressens plus de douleur. Ça n’a pas été facile car tout d’abord j’ai cru ne jamais pouvoir rejouer… Je pense que c’était le plus dur à encaisser. Ensuite il a fallut rebondir donc je me suis inscrite à la fac de médecine pour passer le concours de la PACES et j’ai réussi pharmacie en primante (ma mère étant pharmacienne je me suis orientée vers cette filière). Depuis j’alterne études et tennis !

Tu as repris après 3 ans d’arrêt, quel est ton rythme d’entrainement ?

Pendant l’année scolaire j’arrive à m’entrainer 4-5 fois par semaine (soit une douzaine d’heure) mais à partir de Mai je suis en vacances et je vais pouvoir monter le rythme !

Quels sont tes objectifs pour 2016 ?

J’aimerais terminer l’été aux alentours des 500 mondiales pour me permettre de rentrer dans les 50 000$ en France cet hiver :). J’ai la chance d’être soutenue par la faculté de Pharmacie d’Aix Marseille qui me fait un programme « par correspondance » adapté !

Est-ce qu’on peut dire que tu es revancharde et que cela décuple ta motivation?

Je ne pense pas que ce soit le terme approprié, j’ai simplement l’opportunité de reprendre ce sui me passionne et m’a été enlevé il y a quelques années… J’ai envie de prendre du plaisir et de me servir de l’expérience acquise pour être une meilleure joueuse qu’auparavant. Si ça marche en gardant cet aspect ludique c’est tout bonus !

Pourquoi avoir fait une campagne sur Fosburit ?

Comme tout le monde le sait, le tennis (les tournois, les entrainements…) coute très cher. Je suis étudiante donc je n’ai pas de revenu, mes parents me soutiennent mais mon petit frère joue aussi et il est normal d’investir dans son projet car il est bien plus jeune. Je trouve que Fosburit est un bon moyen de se financer car il sensibilise les gens aux projets sportifs, ils se sentent plus impliqués et c’est un partage sympa. J’aime cette idée de « petites contributions de nombreuses personnes » permettant d’atteindre la cagnotte… Ca me touche quand je vois les dons et les personnes qui croient en mon projet !

Les JO de Rio approche, tu vas les suivre cet été ?

Bien sur ! Et pas que le tennis !!

Pour soutenir Victoria et l’aider à réintégrer le top 200 c’est par ici !

logo


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une