Nous suivre

JO Tokyo 2020

Vincent Luis : « Aux Jeux, il y a toujours un jeu de poker menteur »

Publié le

Triathlon - Jeux Olympiques de Tokyo : la sélection française
Photo Janos Schmidt / World Triathlon

TRIATHLON – Dans les colonnes de L’Équipe, l’équipe de France masculine de triathlon parle des Jeux Olympiques de Tokyo. Et de l’objectif qui sera évidement de faire au moins une médaille.

En 2016 à Rio, les trois triathlètes engagés ont terminé la course placée, mais aucune médaille n’a été ramenée, comme le rappelle le DTN Benjamin Maz. Pour Tokyo, Vincent Luis sera le chef de file, mais les deux autres athlètes sélectionnés, parmi les trois encore en course (Léo Bergère, Dorian Coninx et Pierre Le Corre) n’auront pas pour consigne de travailler pour leur leader. Néanmoins, il seront là pour le protéger si le scénario de course le commande. Si Vincent Luis est seul en tête, les deux Frenchies ne feront pas le tempo pour ramener tout le monde derrière. Dorian Coninx s’est confié à ce sujet.

Le but est que tout le monde aille dans la même direction. On peut tous peser sur l’avant en début de course tout en faisant attention à ne pas causer de tort aux autres.

Vincent Luis, seulement 11ème en 2012 et 7ème en 2016, mais au sommet de sa discipline depuis deux saisons, sait à quoi s’attendre au Japon.

Aux Jeux, il y a toujours un jeu de poker menteur. J’ai montré lors des dernières saisons que je peux être le meilleur quelles que soient les circonstances de course. Mais c’est sûr que si tu fais une échappée en collaborant et que tu cours contre dix mecs au lieu de soixante, c’est déjà mieux. Ça serait grandiose de faire 1-3-5 mais on pourrait aussi faire rien du tout.

Plusieurs compétitions ont été programmées avant les Jeux Olympiques, dont les World Triathlon Championship Series (ex-WTS) de Yokohama (15 et 16 mai), Leeds (5 et 6 juin) et Hambourg (10 et 11 juillet). Les athlètes français en balance auront des occasions de briller pour faire pencher la balance, mais la décision s’annonce compliquée pour le DTN. Vincent Luis pourra lui peaufiner sa préparation en brillant à nouveau sur les plus grandes épreuves mondiales.

Dicodusport

Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon que de cyclisme.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une