Nous suivre

Cyclisme

Vitesse, poursuite, Keirin : quelles sont les règles des différentes épreuves de cyclisme sur piste ?

dicodusport

Publié

le

© bikeradar.com

La France a toujours été une place forte du cyclisme sur piste. Avec près de 140 médailles d’or, elle est tout simplement la nation la plus titrée de l’histoire des Championnats du monde.

François Pervis, Grégory Baugé, mais aussi Florian Rousseau ou Arnaud Tournant : tous ces champions ont laissé une trace dans l’imaginaire des passionnés de vitesse. Mais qui connaît réellement les spécificités des épreuves qu’ils ont remportées ?

La plupart des grands championnats sont ouverts au pari chez les bookmakers. Si vous êtes incollable sur le cyclisme sur piste et que vous avez l’âme d’un pronostiqueur, pourquoi ne pas ouvrir un compte sur Betclic ? Les joueurs qui s’inscrivent ont le droit à un bonus de bienvenue allant jusqu’à 100€ sur le premier pari (suivez ce lien pour en savoir plus). Si ce dernier est perdant, on vous le rembourse.

Les épreuves de cyclisme sur piste se divisent en deux grandes catégories : les courses de sprint et celles d’endurance. Ces dernières se disputent soit par équipe, soit en individuel, sur un vélodrome dont les virages sont relevés à 40°. La circonférence de la piste, elle, varie entre 200m et 333,33m. La liste des épreuves n’est pas fixe. En fonction des époques ou des compétitions, elle est amenée à évoluer. Voici les disciplines incontournables du cyclisme sur piste.

Epreuves de sprint en cyclisme sur piste : comment fonctionnent-elles ?

Les courses de sprint regroupent à la fois la vitesse individuelle et par équipes, mais aussi des épreuves spectaculaires comme le Keirin. Elles font la part belle à la puissance et aux capacités aérodynamiques des coureurs.

Vitesse individuelle et par équipes : épreuve reine du sprint

La vitesse individuelle met aux prises deux coureurs (parfois trois au quatre lors des repêchages) qui effectuent 2 ou 3 tours en fonction de la longueur de la piste. Les deux coureurs débutent côte à côte, mais leur placement sur la piste se fait au tirage au sort. Celui qui passe la ligne en premier a gagné.

La vitesse par équipes met aux prises deux équipes composées de 2 à 3 coureurs. L’épreuve se dispute sur 3 tours de pistes avec un départ arrêté. Les relayeurs font chacun leur tour la course en tête puis s’écartent pour laisser passer le coureur suivant. Lors du dernier tour de piste, seuls les derniers relayeurs de chaque équipe sont présents sur la piste. Leur ordre de passage sur la ligne d’arrivée déterminera le classement général de l’équipe.

Le 200m : place à la vitesse pure

C’est une épreuve individuelle dont le but est de parcourir 200m (soit en général un tour de piste) le plus rapidement possible. À la différence de la vitesse, le départ est lancé. Le coureur dispose d’un tour et demi pour atteindre sa vitesse de pointe. Une fois la prise d’élan effectuée, il doit couvrir le tour de piste aussi vite qu’il le peut. Le record du monde est détenu par François Pervis. Il a réalisé le temps canon de 9,347s sur la piste d’Aguascalientes au Mexique lors de la Coupe du monde 2013.

Keirin : une discipline rugueuse venue du Japon

C’est sans doute l’épreuve de sprint la plus spectaculaire. Le Keirin vient du Japon et se dispute de 6 à 8 coureurs sur une distance de 2 km. Lors des 1 400 premiers mètres, les pistards sont en ordre groupé (déterminé par tirage au sort) derrière une moto faisant office de lièvre. Cette dernière avance à une allure constante de 35km/h puis accélère progressivement jusqu’à 45km/h.

À l’entame des 600 derniers mètres, elle s’écarte et lance ainsi le sprint final. Le Keirin occasionne de nombreuses chutes, qui sont liées à la densité du peloton et aux vitesses très élevées atteintes par les coureurs.

(Source : www.cyclingweekly.com)

Cyclisme sur piste : les courses de fond proposées dans les grandes compétitions

Les courses de fond se disputent sur des distances en général supérieures à 3km. Elles mettent en avant les qualités d’endurance des coureurs, plus que leur explosivité. L’épreuve reine est la poursuite.

Poursuite individuelle et par équipes : la plus connue des épreuves de fond

Le principe de la poursuite est de rattraper son adversaire. En format individuel, deux coureurs s’affrontent sur une distance de 4km (3km pour les femmes). Le départ se fait arrêté, chaque pistard étant placé au milieu de chaque ligne droite que comporte la piste. Ils commencent donc la course dans une position diamétralement opposée. Le premier qui arrive à dépasser l’autre remporte la course. Le cas échéant, le coureur ayant été le plus rapide sur les 4km est déclaré gagnant.

La poursuite par équipes suit le même principe que celle disputée en individuel. Deux équipes de 4 coureurs prennent le départ sur les lignes opposées de la piste et se relayent durant 4 kilomètres. La spécificité de cette épreuve est que le temps final de chaque équipe est pris sur le 3e coureur et non le premier. Comme pour la poursuite individuelle, si une équipe dépasse l’autre avant la fin des 4 kilomètres, elle a automatiquement gagné.

Scratch : un course en ligne conventionnelle

Le Scratch est une course en peloton de 15km (10km pour les femmes). Celui qui arrive premier est déclaré gagnant. Il n’y a aucune bonification. Par contre, tout coureur ayant un tour de retard sur le peloton principal est éliminé.

Si un groupe de coureur arrive à prendre un tour sur le peloton, la course se termine. Dès lors, les coureurs ayant parcouru la plus grande distance seront déclarés gagnants. Leur classement sera ensuite déterminé en fonction de l’ordre de passage sur la ligne.

Course au point : une épreuve très tactique

La course aux points rassemble une trentaine de coureurs sur une distance pouvant atteindre 50 kilomètres. Tous les 2km, des sprints intermédiaires sont organisés, lesquels font gagner des points aux quatre premiers coureurs : 5, 3, 2, 1 en fonction de leur classement. Le sprint final permet aussi de gagner des points.

Un bonus de 20 points est octroyé au coureur arrivant à prendre un tour d’avance sur le peloton. À l’inverse, si un coureur a un tour de retard sur le reste de la course, on lui enlèvera 20 points. Une fois la ligne d’arrivée passée, celui qui aura gagné le plus de points sera déclaré vainqueur.

Dicodusport


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Cyclisme

Pauline Ferrand-Prévot sacrée championne du monde en VTT Marathon

Avatar

Publié

le

Par

UCI MTB

On ne l’arrête plus. La Française Pauline Ferrand-Prévot est devenue ce dimanche championne du monde de VTT Marathon, à Grächen (Suisse), au terme d’une course de 70km.

Incroyable PFP ! Trois semaines après avoir décroché son deuxième titre mondial sur la distance olympique sur le circuit de Mont Saint-Anne (Canada), Pauline Ferrand-Prévot a décroché ce dimanche le sacre mondial en marathon, sur une distance de 70km pour 3500m de dénivelé, à Grächen (Suisse). Présente, à la base, pour se faire plaisir, la Rémoise a largement dominé les débats pour sa première course en marathon, en devançant la Slovène Blaza Pintaric, championne d’Europe sur la distance en 2004, de 1’53, et la Sud-Africaine Robyn De Groot de 2’40.

Toutes catégories confondues (juniors, espoirs et élite), la Tricolore enlève une cinquième couronne mondiale individuelle en VTT. À moins d’un an des JO de Tokyo, la Champenoise continue de marquer les esprits avec, en ligne de mire, le seul grand titre manquant à son immense palmarès.

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Cyclisme – Championnats du monde sur route 2019 : le programme complet

Avatar

Publié

le

Par

Cyclisme - Championnats du monde sur route 2019 - le programme complet
AP

Les championnats du monde sur route 2019 débutent ce dimanche 22 septembre, dans le Yorkshire (Angleterre). Retrouvez le programme complet.

Dimanche 22 septembre

14h15 : Contre-la-montre par équipes, relais mixte (28km)
📺 : Eurosport 2 à 15h30

Lundi 23 septembre

11h05 : Contre-la-montre individuel Juniors Dames (14km)
📺 : Eurosport à 11h05

14h25 : Contre-la-montre individuel Juniors Hommes (28km)
📺 : Eurosport à 14h25

Mardi 24 septembre

11h05 : Contre-la-montre individuel Espoirs Hommes (32,5 km)
📺 : Eurosport à 11h05

15h25 : Contre-la-montre Élite Dames (32,5 km)
📺 : Eurosport à 15h25 et France Ô à 16h

Mercredi 25 septembre

13h55 : Contre-la-montre individuel Élite Hommes (54 km)
📺 : Eurosport à 13h55 et France Ô à 14h30

Jeudi 26 septembre

13h : Course en ligne Juniors Hommes (144,5 km)
📺 : Eurosport à 13h

Vendredi 27 septembre

9h35 : Course en ligne Juniors Dames (91,5 km)
📺 : Eurosport à 9h35

14h55 : Course en ligne Espoirs Hommes (192,5 km)
📺 : Eurosport à 14h55 et France Ô à 17h

Samedi 28 septembre

12h40 : Course en ligne Élite Dames (149,5 km)
📺 : Eurosport à 12h40 et France 3 à 15h20

Dimanche 29 septembre

9h40 : Course en ligne Élite Hommes (284,5 km)
📺 : Eurosport à 9h40 et France 3 à 13h35

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

La Française Marion Sicot contrôlée positive à l’EPO

dicodusport

Publié

le

Cor Vos

Nos confrères de L’Équipe révèlent ce vendredi que la cycliste française, Marion Sicot, a été contrôlée positive à l’EPO lors des championnats de France de cyclisme en juin dernier, à la Haye-Fouassière. 

Le contrôle remonte au 29 juin dernier, à l’issue des championnats de France sur route en Loire-Atlantique. L’Orléanaise de 27 ans, membre de la formation Doltcini-Van Eyck Sport, nie toute prise d’EPO ou de produits dopants et attend désormais les résultats de l’échantillon B. La cycliste française, qui a été notifiée de son contrôle positif en juillet dernier, s’est justifiée dans les colonnes du quotidien Le Monde :

« Je suis droite dans mes bottes et innocente. Je me défendrai jusqu’au bout. C’est un taux extrêmement faible qui est dû au fait que, au moment du contrôle, j’avais mes règles. On a alors une production d’EPO supplémentaire, comme me l’ont confirmé plusieurs laboratoires d’analyse. »

Franck Alaphilippe était son entraîneur durant les championnats de France

Le quotidien L’Équipe explique également que son entraîneur était, à l’époque, Franck Alaphilippe, qui n’est autre que le cousin mais aussi le coach de Julian Alaphilippe, le numéro deux mondial.

Marion Sicot a tenu à expliquer que Franck Alaphilippe « n’a rien à voir avec ça », précisant au passage le déroulement de leur collaboration : « Je ne l’ai vu qu’une fois, et c’était l’année dernière. C’est une relation à distance. Je lui envoyais mes fichiers de capteurs de puissance, et lui me faisait des plans d’entraînement. On avait commencé à travailler ensemble l’an dernier, parce qu’il avait obtenu des résultats et que je cherchais une nouvelle méthode. Il devait, quoi qu’il en soit, arrêter de m’entraîner à l’issue des championnats de France, en raison de son passage chez  (Deceuninck) Quick Step. » Pour l’heure, Franck Alaphilippe reste injoignable au téléphone selon L’Équipe.

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Cyclisme – Transferts 2019/2020 : le tableau du mercato

Avatar

Publié

le

Par

Cyclisme 2019/2020 – Retrouvez tous les transferts du mercato des équipes du World Tour, mais aussi des équipes françaises en Continental Pro.

👕 EQUIPES ARRIVÉES DÉPARTS 📝 PROLONGATIONS
AG2R LA MONDIALE C. Champoussin → Chambéry CF
J. Hänninen → (EC Saint-Etienne Loire)
L. Naesen → Lotto-Soudal
A. Vendrame → Androni Giocattoli-Sidermec

Stagiaires :
M. Jorgenson → Chambéry CF
A. Jullien → Chambéry CF
N. Denz → Sunweb
S. Dumoulin → Retraite
H. Dupont → Retraite
S. Vandenbergh → 1 an – 2020
F. Bidard → 2 ans – 2021
J. Duval→ 2 ans – 2021
T. Gallopin → 2 ans – 2021
A. Gougeard → 2 ans – 2021
C. Venturini → 2 ans – 2021
ASTANA PRO TEAM  

A. Aranburu → Caja Rural
D. Martinelli → Deceuninck – Quick-Step
V. Pronskiy → Vino – Astana Motors
H. Tejada → Medellin
A.Vlasov → Gazprom RusVelo

 

 

D. Ballerini → Deceuninck – Quick-Step
D. Cataldo →
Movistar
J. Hirt →
CCC Team
M.C. Nielsen →
EF Education First
D. Villela →
Movistar
A. Zeits → Mitchelton-Scott

 

Z. Bizhigitov → 1 an – 2020
R. Contreras → 1 an – 2020
L. De Vreese → 1 ans – 2020
N. Stalnov → 1 ans – 2020

O. Fraile → 2 ans – 2021
J. Fuglsang → 2 ans – 2021
M. Kudus → 2 ans – 2021
BAHRAIN MERIDA M. Landa → Movistar
W. Poels → Ineos
R. Valls → Movistar
A. Nibali → Trek-Segafredo
V. Nibali → Trek-Segafredo
M. Mohoric → 2 ans – 2021
BORA-HANSGROHE L. Kämna → Sunweb
I. Schelling → SEG Racing Team
D. Formolo → UAE Team Emirates
CCC Team
 

J. Hirt → Astana
F. Masnada
→ Androni Giocattoli
M. Trentin → Mitchelton-Scott
I. Zakarin → Katusha
G. Zimmermann → Tirol

 

J. Koch → 2 ans – 2021
DECEUNINCK – QUICK-STEP
J. Almeida → Hagens Berman-Axeon
A. Bagioli → Colpack
D. Ballerini → Astana
M. Cattaneo → Androni Giocattoli
J. Steimle → Vorarlberg-Santic
S. Steels → Roompot

B. Van Lerberghe → Cofidis
M. Vansevenant → EFC-L&R-Vulsteke
 

P. Gilbert → Lotto-Soudal
D. Martinelli → Astana
E. Mas → Movistar
M. Richeze → UAE Team Emirates

F. Sabatini → Cofidis
E. Viviani → Cofidis

 

D. Devenyns → 1 an – 2020
I. Keisse → 1 an – 2020
J. Alaphilippe → 2 ans – 2021
K. Asgreen → 2 ans – 2021
R. Cavagna → 2 ans – 2021
R. Evenepoel → 2 ans – 2021-2022
F. Jakobsen → 2 ans – 2021
F. Sénéchal → 2 ans – 2021
P. Serry → 2 ans – 2021
DIMENSION DATA (NTT en 2020)
C. Barbero → Movistar
S. Battistella →
DD for Qhubeka
V. Campenaerts →
Lotto-Soudal
B. Dyball →
Sapura
M. Gogl →
Trek-Segafredo
M. Sobrero
→ DD for Qhubeka
A. Stokbro → Riwal Readynez
D. Sunderland → BridgeLane
M. Walscheid → Sunweb
L.Y. Bak → Retraite
M. Renshaw → Retraite
N. Dlamini → 1 an – 2020
E. Gasparotto→ 1 an – 2020
A. Gebrezgabihier → 1 an – 2020
R. Gibbons → 1 an – 2020
B. King → 1 an – 2020
J. Thomson → 1 an – 2020
EF EDUCATION FIRST
 

S. Bissegger → Swiss Racing Academy
K. Halvorsen →
Ineos
M.C. Nielsen →
Astana
N. Powless →
Jumbo-Visma
J. Rutsch
→ Lotto – Kern Haus

L. Villalobos → Aevolo

 

J. Dombrowski → UAE Team Emirates
M. Breschel
→ Retraite
GROUPAMA-FDJ
K. Geniets → Groupama-FDJ Conti

Stagiaires :
A. Brunel → Groupama-FDJ Conti
Z. Jerman → Groupama-FDJ Conti
M. Louvel → VC Rouen 76

B. Vaugrenard → Retraite
S. Morabito → Retraite
D. Hoelgaard → Uno-X
W. Bonnet → 1 an – 2020
B. Armirail → 2 ans – 2021
M. Delage →
2 ans – 2021
V. Madouas →
2 ans – 2021
R. Seigle → 2 ans – 2021
R. Sinkeldam → 2 ans – 2021
INEOS
R. Carapaz → Movistar K. Elissonde → Trek-Segafredo
K. Halvorsen → EF Education First
W. Poels → Bahrain-Merida
D. Rosa →
Arkéa-Samsic
O. Doull → 2 ans – 2021
C. Lawless → 2 ans – 2021
B. Swift → 2 ans – 2021
E. Dunbar → 3 ans – 2022
D. van Baarle → 3 ans – 2022
JUMBO-VISMA
T. Dumoulin → Sunweb
T. Foss
→ Uno-X
N. Powless → EF Education First
D. van Poppel
→ Wanty Gobert
D. Olivier → Retraite
K. Bouwman → 2 ans – 2021
R. Gesink →
2 ans – 2021
S. Kruijswijk→
2 ans – 2021
S. Kuss →
2 ans – 2021
A. Tolhoek→
2 ans – 2021
W. van Aert →
2 ans – 2021
M. Teunissen → 3 ans – 2022
D. Groenewegen → 4 ans – 2023
P. Roglic → 4 ans – 2023
KATUSHA-ALPECIN
Stagiaires :
J. Hollmann → Heizomat Rad-Net.de
N. Haas → Cofidis
V. Kuznetsov →
Gazsprom-RusVelo
I. Zakarin
→ CCC Team
LOTTO-SOUDAL
J. Degenkolb → Trek-Segafredo
J. Dibben →
Madison Genesis
P. Gilbert
→ Deceuninck – Quick-Step
K. Goossens → Lotto-Soudal U23
S. Oldani → Kometa U23
G. Thijssen → Lotto-Soudal U23
B. Van Moer → Lotto-Soudal U23
T. Benoot → Sunweb
V. Campenaerts →
Dimension Data
L. Naesen →
AG2R La Mondiale
M. Monfort → Retraite
F. Frison → 2 ans – 2021
MITCHELTON-SCOTT
B. Peak → SEG Racing
K. Groves → SEG Racing
A. Zeits → Astana
Stagiaire :
J. Fouché → Wiggins Le Col
M. Trentin → CCC Team
M. Hayman
→ Retraite
MOVISTAR
J-D. Alba → Coldeportes-Zenu
D. Cataldo →
Astana
G. Cullaigh →
Wiggins Le Col
I. Elosegui → Lizarte
J. Jacobs → Lotto-Soudal U23
E. Mas → Deceuninck – Quick-Step
E. Rubio → Vejus Aran
D. Villela → Astana
 

W. Anacona → Arkéa-Samsic
C. Barbero →
Dimension Data
R. Carapaz →
Ineos
M. Landa →
Bahrain-Merida
N. Quintana → Arkéa-Samsic
J. Sutterlin → Sunweb
R. Valls → Bahrain-Merida

 

A. Amador → 2 ans – 2021
J. Arcas →
2 ans – 2021
H. Carretero→
2 ans – 2021
I. Erviti→
2 ans – 2021
L. Mas →
2 ans – 2021
N. Oliveira→
2 ans – 2021
A. Pedrero →
2 ans – 2021
J.J Rojas → 2 ans – 2021
SUNWEB
 

T. Arensman → SEG Racing Team (en 2020)
T. Benoot → Lotto-Soudal
A. Dainese → SEG Racing Team
N. Denz →
AG2R La Mondiale
M. Donovan →
Wiggins Le Col
N. Eekhoff →
Development Sunweb
F. Gall →
Development Sunweb
M. Salmon → Development Sunweb
F. Stork →
Development Sunweb
J. Sutterlin → Movistar

 

T. Dumoulin → Jumbo-Visma
L. Kämna →
Bora-Hansgrohe
M. Walscheid →
Dimension Data
R. Curvers → Retraite
C. Bool → 2 ans – 2021
C. Haga →
2 ans – 2021
M. Kanter →
2 ans – 2021
M. Matthews
2 ans – 2021
M. Storer →
2 ans – 2021
M. Tusveld →
2 ans – 2021
TREK – SEGAFREDO
K. Elissonde → Ineos
A. Fancellu →
Polartec-Kometa
A. Kamp →
Riwal Readynez
E. Liepins →
Wallonie-Bruxelles
J. Mosca 
→ D’Amico-UM Tools
A. Nibali → Bahrain-Merida
V. Nibali → Bahrain-Merida
Stagiaires :
N. Debeaumarché → SCO Dijon
J.P. Lopez → Kometa
J. Degenkolb → Lotto-Soudal
M. Gogl →
Dimension Data
M. Irizar →
Retraite
J. Pantano → Retraite
T. Skujins → 1 an – 2020
J. Bernard →
2 ans – 2021
G. Ciccone
2 ans – 2021
R. Mullen 2 ans – 2021
A. Kirsch 2 ans – 2021
K. Reijnen 2 ans – 2021
E. Theuns 2 ans – 2021
UAE TEAM EMIRATES A.C. Ardila → EPM
M. Bjerg → Hagens Berman-Axeon
A. Covi → Colpack
J. Dombrowski → EF Education First
D. Formolo → Bora-Hansgrohe
B. McNulty → Rally
M. Richeze → Deceuninck – Quick-Step
S. Consonni → Cofidis
D. Martin → Israel Cycling Team
S. Petilli → Wanty Gobert

R. Costa →
1 an – 2020
M. Marcato →
1 an – 2020
A. Riabushenko →
1 an – 2020
S
.E. Bystrom → 2 ans – 2021

A. Kristoff → 2 ans – 2021
T. Pogacar
4 ans – 2023


COFIDIS
S. Consonni → UAE Team Emirates
N. Haas → Katusha
G. Martin → Wanty Gobert
F. Sabatini → Deceuninck – Quick-Step
A. Viviani → Arvedi

E. Viviani → Deceuninck – Quick-Step
E. Finé → VC Villefranche BeaujolaisStagiaires :
P. Leyder → EC Saint-Étienne Loire
H. Hofstetter → Israel Cycling
J. Simon → Total Direct Énergie
B. Van Lerberghe → Deceuninck – Quick-Step
L.A. Maté → 1 an – 2020
P.L. Périchon →
1 an – 2020
S. Rossetto → 1 an – 2020
N. Berhane → 2 ans – 2021
Je. Herrada→
2 ans – 2021
Jo. Herrada →
2 ans – 2021
K. Vanbilsen → 2 ans – 2021
TOTAL DIRECT ÉNERGIE
L. Manzin → Vital Concept
J. Simon → Cofidis
D. Van Gestel → Sport Vlaanderen-Baloise

Stagiaires :
E. Bernard → Vendée U
V. Ferron → Vendée U
C. Orceau → Vendée U
Y. Gene → Retraite
P. Quemeneur → Retraite
L. Calmejane → 2 ans – 2021
D. Gaudin → 2 ans – 2021
A. Petit → 2 ans – 2021
ARKEA-SAMSIC
W. Anacona → Movistar
D. Quintana →
Neri Sottoli-Selle Italia-KTM
N. Quintana →
Movistar
D. Rosa →
Ineos
C. Swift →
Madison Genesis

Stagiaires :
A. Doleatto → Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme
Z. Jerman → EC Saint-Étienne Loire
F. Lecamus-Lambert → Pays de Dinan
M. Daniel → Retraite
A. Moinard →
Retraite
R. Wagner → Retraite
VITAL CONCEPT – B&B HOTELS
 

M. Chevalier → VC Pays de Loudéac

 

L. Manzin → Total Direct Énergie
B. Coquard → 2 ans – 2021
DELKO MARSEILLE
PROVENCE KTM
P. Barbier → Natura4Ever-Roubaix-Lille Métropole
J. Jules →
Wallonie-Bruxelles
D. Rajovic
→ Adria Mobil

Stagiaires :
S. Carr → AVC Aix-en-Provence
A. Delettre → VC Villefranche Beaujolais
M. Guichard → Team Pro Immo Nicolas Roux
I. Filosi → Bardiani-CSF
J. El Fares → 1 an – 2020
D. Fernandez → 1 an – 2020
E. Siskevicius → 1 an – 2020

Dicodusport


Lire la suite

Cyclisme

Paracyclisme : le Belge Maxime Hordies remporte la médaille d’or en H1

dicodusport

Publié

le

Pixabay / Mzter

Paracyclisme – Les championnats du monde de paracyclisme ont pris fin dimanche à Emmen aux Pays-Bas. Deux Belges ont accédé au podium. De leur côté, les athlètes américains sont repartis avec six médailles.

Maxime Hordies, champion du monde en H1

Le handbiker belge Maxime Hordies s’est imposé au sprint face à son concurrent italien Fabrizio Cornegliani en catégorie H1. Le Belge de 23 ans a ainsi remporté son premier titre mondial et a permis à son pays de décrocher sa quatrième médaille lors des Mondiaux d’Emmen. Son compatriote Jean-François Deberg a terminé second de la course sur route en classe H3, décrochant ainsi l’argent, juste derrière l’Allemand Vico Merklein.

6 médailles pour les athlètes américains

Si le Breton Alexandre Leauté avait réussi à décrocher la première place en classe MC2, le jour précédent, aucun Français n’a réussi à rejoindre le podium dimanche. David Geslot s’est classé sixième de la course T1 et Florian Jouanny est arrivé septième de la course en classe MH2. De leur côté, les Américains ont enchaîné les récompenses, avec pas moins de six médailles remportées. Byle Ryan a décroché l’or en MT2, David Thomas et Travis Gaertner l’argent et le bronze en MH4. William Groulx remporte le bronze en MH2, Alicia Dana l’argent en WH3 et Oksana Masters l’argent en WH5.

Vélos à mains, des performances toujours améliorées

Les petites améliorations techniques des équipements permettent souvent de faire la différence, dans un sport où la victoire se joue souvent à quelques secondes. Les avancées high-tech sont de grands atouts pour les athlètes, selon le site laspheretech.fr. Elles leur permettent, en effet, d’être plus performants et efficaces.

Selon une étude menée par l’Université technologique d’Eindhoven, l’Université de Liège et l’Université Nationale d’Irlande, les paracyclistes pourraient également profiter des améliorations de la résistance aérodynamique des vélos à mains. Une position optimale sur un vélo à main pourrait ainsi permettre aux paracyclistes de gagner quelques secondes au chrono finale.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

CDM de rugby à XV 2019Il y a 42 minutes

Rugby – Coupe du monde 2019 : notre pronostic du jour, avec Pays de Galles – Géorgie à l’affiche

Chaque jour, découvrez nos pronostics pour les rencontres de la Coupe du monde de rugby 2019. Une seule affiche au...

Volley-BallIl y a 58 minutes

Volley-ball – Championnat d’Europe masculin 2019 : calendrier et résultats

Les Championnats d'Europe de volley-ball 2019 auront lieu du 12 au 29 septembre. La compétition se déroulera dans quatre pays...

TennisIl y a 3 heures

Glasgow : Alexandre Muller rate sa première finale en Challenger

Une défaite pleine de promesses pour l'avenir. À 22 ans, Alexandre Muller a connu cet après-midi sa première finale sur...

CDM de rugby à XV 2019Il y a 3 heures

Le XV de France dominé en mêlée : on fait quoi ?

Coupe du monde 2019 - Si le XV de France a battu l'Argentine pour son entrée en lice, elle a...

Formule 1Il y a 4 heures

F1 : Sebastian Vettel enlève le Grand Prix de Singapour

F1 - Parti en 3ème position sur la grille de départ, Sebastian Vettel (Ferrari) a remporté le Grand Prix de...

Rugby - Coupe du monde 2019 - Calendrier et résultats Rugby - Coupe du monde 2019 - Calendrier et résultats
CDM de rugby à XV 2019Il y a 6 heures

Rugby – Coupe du monde 2019 : calendrier, résultats et classements

La 9ème édition de la Coupe du monde masculine de rugby se déroule en Japon, du 20 septembre au 2...

CDM de rugby à XV 2019Il y a 6 heures

Sans briller, l’Angleterre domine les Tonga

Coupe du monde 2019 - Sans être flamboyante, l'Angleterre est venue à bout des Tonga (35-3), en prenant le bonus...

MotoIl y a 7 heures

Moto GP : Marc Marquez sans rival à Aragon

Moto GP - L'Espagnol Marc Marquez s'est imposé sur le circuit d'Aragon, en dominant la course de bout en bout....

CyclismeIl y a 7 heures

Pauline Ferrand-Prévot sacrée championne du monde en VTT Marathon

On ne l'arrête plus. La Française est devenue ce dimanche championne du monde de VTT Marathon, à Grächen (Suisse), au...

CDM de rugby à XV 2019Il y a 9 heures

L’Irlande impose sa loi face à l’Écosse

Coupe du monde 2019 - Impressionnante en première période, l'Irlande a dominé, avec le bonus offensif, l’Écosse dans le choc...

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nos débats

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2019 - Tous droits réservés