Nous suivre

Cyclisme

Vitesse, poursuite, Keirin : quelles sont les règles des différentes épreuves de cyclisme sur piste ?

Nico

Publié

le

© bikeradar.com

La France a toujours été une place forte du cyclisme sur piste. Avec près de 140 médailles d’or, elle est tout simplement la nation la plus titrée de l’histoire des Championnats du monde.

François Pervis, Grégory Baugé, mais aussi Florian Rousseau ou Arnaud Tournant : tous ces champions ont laissé une trace dans l’imaginaire des passionnés de vitesse. Mais qui connaît réellement les spécificités des épreuves qu’ils ont remportées ?

La plupart des grands championnats sont ouverts au pari chez les bookmakers. Si vous êtes incollable sur le cyclisme sur piste et que vous avez l’âme d’un pronostiqueur, pourquoi ne pas ouvrir un compte sur Betclic ? Les joueurs qui s’inscrivent ont le droit à un bonus de bienvenue allant jusqu’à 100€ sur le premier pari (suivez ce lien pour en savoir plus). Si ce dernier est perdant, on vous le rembourse.

Les épreuves de cyclisme sur piste se divisent en deux grandes catégories : les courses de sprint et celles d’endurance. Ces dernières se disputent soit par équipe, soit en individuel, sur un vélodrome dont les virages sont relevés à 40°. La circonférence de la piste, elle, varie entre 200m et 333,33m. La liste des épreuves n’est pas fixe. En fonction des époques ou des compétitions, elle est amenée à évoluer. Voici les disciplines incontournables du cyclisme sur piste.

Epreuves de sprint en cyclisme sur piste : comment fonctionnent-elles ?

Les courses de sprint regroupent à la fois la vitesse individuelle et par équipes, mais aussi des épreuves spectaculaires comme le Keirin. Elles font la part belle à la puissance et aux capacités aérodynamiques des coureurs.

Vitesse individuelle et par équipes : épreuve reine du sprint

La vitesse individuelle met aux prises deux coureurs (parfois trois au quatre lors des repêchages) qui effectuent 2 ou 3 tours en fonction de la longueur de la piste. Les deux coureurs débutent côte à côte, mais leur placement sur la piste se fait au tirage au sort. Celui qui passe la ligne en premier a gagné.

La vitesse par équipes met aux prises deux équipes composées de 2 à 3 coureurs. L’épreuve se dispute sur 3 tours de pistes avec un départ arrêté. Les relayeurs font chacun leur tour la course en tête puis s’écartent pour laisser passer le coureur suivant. Lors du dernier tour de piste, seuls les derniers relayeurs de chaque équipe sont présents sur la piste. Leur ordre de passage sur la ligne d’arrivée déterminera le classement général de l’équipe.

Le 200m : place à la vitesse pure

C’est une épreuve individuelle dont le but est de parcourir 200m (soit en général un tour de piste) le plus rapidement possible. À la différence de la vitesse, le départ est lancé. Le coureur dispose d’un tour et demi pour atteindre sa vitesse de pointe. Une fois la prise d’élan effectuée, il doit couvrir le tour de piste aussi vite qu’il le peut. Le record du monde est détenu par François Pervis. Il a réalisé le temps canon de 9,347s sur la piste d’Aguascalientes au Mexique lors de la Coupe du monde 2013.

Keirin : une discipline rugueuse venue du Japon

C’est sans doute l’épreuve de sprint la plus spectaculaire. Le Keirin vient du Japon et se dispute de 6 à 8 coureurs sur une distance de 2 km. Lors des 1 400 premiers mètres, les pistards sont en ordre groupé (déterminé par tirage au sort) derrière une moto faisant office de lièvre. Cette dernière avance à une allure constante de 35km/h puis accélère progressivement jusqu’à 45km/h.

À l’entame des 600 derniers mètres, elle s’écarte et lance ainsi le sprint final. Le Keirin occasionne de nombreuses chutes, qui sont liées à la densité du peloton et aux vitesses très élevées atteintes par les coureurs.

(Source : www.cyclingweekly.com)

Cyclisme sur piste : les courses de fond proposées dans les grandes compétitions

Les courses de fond se disputent sur des distances en général supérieures à 3km. Elles mettent en avant les qualités d’endurance des coureurs, plus que leur explosivité. L’épreuve reine est la poursuite.

Poursuite individuelle et par équipes : la plus connue des épreuves de fond

Le principe de la poursuite est de rattraper son adversaire. En format individuel, deux coureurs s’affrontent sur une distance de 4km (3km pour les femmes). Le départ se fait arrêté, chaque pistard étant placé au milieu de chaque ligne droite que comporte la piste. Ils commencent donc la course dans une position diamétralement opposée. Le premier qui arrive à dépasser l’autre remporte la course. Le cas échéant, le coureur ayant été le plus rapide sur les 4km est déclaré gagnant.

La poursuite par équipes suit le même principe que celle disputée en individuel. Deux équipes de 4 coureurs prennent le départ sur les lignes opposées de la piste et se relayent durant 4 kilomètres. La spécificité de cette épreuve est que le temps final de chaque équipe est pris sur le 3e coureur et non le premier. Comme pour la poursuite individuelle, si une équipe dépasse l’autre avant la fin des 4 kilomètres, elle a automatiquement gagné.

Scratch : un course en ligne conventionnelle

Le Scratch est une course en peloton de 15km (10km pour les femmes). Celui qui arrive premier est déclaré gagnant. Il n’y a aucune bonification. Par contre, tout coureur ayant un tour de retard sur le peloton principal est éliminé.

Si un groupe de coureur arrive à prendre un tour sur le peloton, la course se termine. Dès lors, les coureurs ayant parcouru la plus grande distance seront déclarés gagnants. Leur classement sera ensuite déterminé en fonction de l’ordre de passage sur la ligne.

Course au point : une épreuve très tactique

La course aux points rassemble une trentaine de coureurs sur une distance pouvant atteindre 50 kilomètres. Tous les 2km, des sprints intermédiaires sont organisés, lesquels font gagner des points aux quatre premiers coureurs : 5, 3, 2, 1 en fonction de leur classement. Le sprint final permet aussi de gagner des points.

Un bonus de 20 points est octroyé au coureur arrivant à prendre un tour d’avance sur le peloton. À l’inverse, si un coureur a un tour de retard sur le reste de la course, on lui enlèvera 20 points. Une fois la ligne d’arrivée passée, celui qui aura gagné le plus de points sera déclaré vainqueur.

Dicodusport

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Cyclisme

Mathieu van der Poel : « Il se pourrait bien que je sois au départ du Tour en 2021 »

Avatar

Publié

le

Par

Mathieu van der Poel _ « Il se pourrait bien que je sois au départ du Tour en 2021 »
AFP

En très grande forme en cyclo-cross, Mathieu van der Poel a déclaré au site néerlandais NU son envie d’être au départ du Tour de France, en 2021.

Voilà une déclaration qui ne laissera pas les fans de cyclisme insensibles. Le Néerlandais Mathieu van der Poel a annoncé au site NU son envie de courir le Tour de France, en 2021. Lauréat de l’Amstel Gold Race en 2019, le champion du monde de cyclo-cross s’est montré bien décidé à faire le grand saut : « L’année prochaine, je ne participerai pas au Tour car je veux participer à l’épreuve de VTT aux Jeux olympiques et les deux événements ne coïncident pas très bien dans le calendrier. Mais il se pourrait bien que je sois au départ du Tour en 2021, même si rien n’a été décidé. »

Mathieu van der Poel inspiré par Wout Van Aert

Toujours dans le même entretien, van der Poel, 24 ans, a évoqué son rival en cyclo-cross les saisons précédentes, le Belge Wout Van Aert. La trajectoire de ce dernier sur la dernière Grande Boucle, sans parler de sa terrible chute, pourrait avoir donné des idées au Batave : « C’est très beau ce qu’il a montré. Wout et moi, nous nous tirons vers le haut et nous atteignons tous deux un niveau élevé […] Sa performance sur le Tour est pour moi une indication de ce que je pourrais faire dans cette course. Cela me fait dire que si Wout a pu gagner ce sprint, j’aurais pu rivaliser pour la victoire moi aussi. »

Traduction réalisée par Cyclism’Actu

Dicodusport

Lire la suite

Cyclisme

Le programme complet de Romain Bardet pour 2020

Avatar

Publié

le

Par

En 2020, Romain Bardet roulera très peu en France
Getty Images

Après une saison 2019 calamiteuse, mais au terme de laquelle il a pu tirer de nombreux enseignements, Romain Bardet s’apprête à vivre une année 2020 synonyme de changement(s).

Sept jours. C’est le nombre de jours durant lesquels Romain Bardet sera en compétition sur le sol français. En 2020, l’Auvergnat va la jouer en mode export, avec un programme que l’on peut couper en quatre parties. Et effectivement, en y regardant de plus près, le natif de Brioude va passer sept journées en France, sur 79 jours de course prévus.

Le Français, auteur d’un exercice 2019 qui aura eu le mérite de le piquer au vif, fera donc l’impasse sur le Tour de France, son rendez-vous fétiche, ou presque. Down Under, Tirreno-Adriatico, Liège-Bastogne-Liège, Giro, JO, Vuelta ou encore Mondiaux, le leader de la formation AG2R La Mondiale ne va pas chômer en compétition. La clé de la réussite, qui lui a échappé en 2019 ?

Le programme complet de Romain Bardet en 2020

Tour Down Under (21 au 26 janvier)
Tour du Haut-Var (20 au 23 février)
Classic de l’Ardèche (29 février)
Drôme Classic (1er mars)
Strade Bianche (3 mars)
Tirreno-Adriatico (11 au 17 mars)

Tour des Alpes (20 au 24 avril)
Liège-Bastogne-Liège (26 avril)
Tour d’Italie (9 au 31 mai)

Championnats de France à Plumelec (21 juin)
Tour de Pologne (5 au 11 juillet)
JO de Tokyo (25 juillet)

Tour d’Espagne (14 août au 6 septembre)
Championnats du monde en Suisse (23 septembre)
Tour de Lombardie (10 octobre)

Dicodusport

Lire la suite

Cyclisme

Cyclisme – Transferts 2019/2020 : le tableau du mercato

Avatar

Publié

le

Par

Cyclisme 2019/2020 – Retrouvez tous les transferts du mercato des équipes du World Tour, mais aussi des équipes françaises en Continental Pro.

👕 EQUIPES ARRIVÉES DÉPARTS 📝 PROLONGATIONS
AG2R LA MONDIALE C. Champoussin → Chambéry CF
J. Hänninen → (EC Saint-Etienne Loire)
L. Naesen → Lotto-Soudal
H. Tanfield → Katusha
A. Vendrame → Androni Giocattoli-Sidermec

Stagiaires :
M. Jorgenson → Chambéry CF
A. Jullien → Chambéry CF
N. Denz → Sunweb
S. Dumoulin → Retraite
H. Dupont → Retraite
S. Vandenbergh → 1 an – 2020
L. Warbasse → 1 an – 2020
F. Bidard → 2 ans – 2021
J. Duval→ 2 ans – 2021
T. Gallopin → 2 ans – 2021
A. Gougeard → 2 ans – 2021
C. Venturini → 2 ans – 2021
N. Peters → 3 ans – 2022
ASTANA PRO TEAM  

A. Aranburu → Caja Rural
F. Felline → Trek-Segafredo
D. Martinelli → Deceuninck – Quick-Step
V. Pronskiy → Vino – Astana Motors
O. Rodriguez → Euskadi-Murias
H. Tejada → Medellin
A.Vlasov → Gazprom RusVelo

 

 

D. Ballerini → Deceuninck – Quick-Step
P. Bilbao →
Bahrain-Merida
D. Cataldo →
Movistar
J. Hirt →
CCC Team
M.C. Nielsen →
EF Education First
D. Villela →
Movistar
A. Zeits → Mitchelton-Scott

 

Z. Bizhigitov → 1 an – 2020
H. Bohorquez → 1 an – 2020

R. Contreras → 1 an – 2020
L. De Vreese → 1 ans – 2020
D. Fominykh → 1 an – 2020
Y. Gidich → 1 an – 2020
D. Gruzdev → 1 an – 2020
N. Stalnov → 1 ans – 2020

O. Fraile → 2 ans – 2021
J. Fuglsang → 2 ans – 2021
M. Kudus → 2 ans – 2021
BAHRAIN MERIDA P. Bilbao → Astana
S. Buitrago Sanchez
Team Cinelli
E. Capecchi →
Deceuninck Quick-Step
M. Cavendish →
Dimension Data
S. Davies →
Dimension Data
M. Haller → Katusha
K. Inkelaar →
Groupama-FDJ Conti
M. Landa →
Movistar
W. Poels → Ineos
R. Valls → Movistar
F. Wright → CCC Team
A. Nibali → Trek-Segafredo
V. Nibali → Trek-Segafredo
D. Pozzovivo→ ?
Y. Arashiro → 1 an – 2020
C.K Feng →
1 an – 2020

L. Pibernik → 1 an – 2020
S. Colbrelli → 2 ans – 2021
M. Mohoric →
2 ans – 2021
D. Novak → 2 ans – 2021
D. Caruso → 3 ans – 2022
BORA-HANSGROHE M. Fabbro → Katusha
P. Gamper →
Tirol
L. Kämna
→ Sunweb
M. Laas → Illuminate
I. Schelling → SEG Racing Team
S. Bennett → ?
D. Formolo
→ UAE Team Emirates
C. Pfingsten → Jumbo-Visma
CCC Team
 

G. Aleotti → Cycling Team Friuli
J. Hirt →
Astana
P. Kochetkov →
Katusha
K. Malecki →
CCC Development
F. Masnada
→ Androni Giocattoli
M. Trentin → Mitchelton-Scott
I. Zakarin → Katusha
G. Zimmermann → Tirol

 

L. Owsian → Arkéa-Samsic
K. Gradek → 1 an – 2020
F. Ventoso → 1 an – 2020

J. Koch → 2 ans – 2021
DECEUNINCK – QUICK-STEP
J. Almeida → Hagens Berman-Axeon
A. Bagioli → Colpack
D. Ballerini → Astana
M. Cattaneo → Androni Giocattoli
I. Garrison → Hagens Berman-Axeon
J. Steimle → Vorarlberg-Santic
S. Steels → Roompot

B. Van Lerberghe → Cofidis
M. Vansevenant → EFC-L&R-Vulsteke
 

E. Capecchi → Bahrain-Merida
P. Gilbert
→ Lotto-Soudal
D. Martinelli → Astana
E. Mas → Movistar
M. Richeze → UAE Team Emirates

F. Sabatini → Cofidis
P. Vakoc → Corendon-Circus
E. Viviani → Cofidis

 

D. Devenyns → 1 an – 2020
I. Keisse → 1 an – 2020
J. Alaphilippe → 2 ans – 2021
K. Asgreen → 2 ans – 2021
R. Cavagna → 2 ans – 2021
R. Evenepoel → 2 ans – 2021-2022
F. Jakobsen → 2 ans – 2021
F. Sénéchal → 2 ans – 2021
P. Serry → 2 ans – 2021

NTT PRO CYCLING TEAM

C. Barbero → Movistar
S. Battistella →
DD for Qhubeka
V. Campenaerts →
Lotto-Soudal
B. Dyball →
Sapura
M. Gogl →
Trek-Segafredo
S. Iribe →
Shimano
M. Sobrero
→ DD for Qhubeka
A. Stokbro → Riwal Readynez
D. Sunderland → BridgeLane
M. Walscheid → Sunweb
M. Cavendish → Bahrain-Merida
S. Davies →
Bahrain-Merida
T-J. Slagter →
Vital-Concept
J. Vermote → Cofidis
L.Y. Bak →
Retraite

M. Renshaw → Retraite
J.J. van Rensburg →
Retraite
N. Dlamini → 1 an – 2020
E. Gasparotto→ 1 an – 2020
A. Gebrezgabihier → 1 an – 2020
R. Gibbons → 1 an – 2020
B. King → 1 an – 2020
J. Thomson → 1 an – 2020
EF EDUCATION FIRST
 

S. Bissegger → Swiss Racing Academy
R. GuerreiroKatusha
K. Halvorsen →
Ineos
J. Keukeleire →
Lotto-Soudal
M.C. Nielsen →
Astana
N. Powless →
Jumbo-Visma
J. Rutsch
→ Lotto – Kern Haus

L. Villalobos → Aevolo

 

N. Brown → Rally UHC Cycling
J. Dombrowski →
UAE Team Emirates
D. McLay → Arkéa-Samsic
M. Breschel
→ Retraite
T. Phinney → Retraite
H. Carthy → 2 ans – 2021
L. Craddock →
2 ans – 2021
J. Caicedo →
2 ans – 2022
A. Howes → 2 ans – 2021
GROUPAMA-FDJ
A. Brunel → Groupama-FDJ Conti
K. Geniets → Groupama-FDJ Conti
S. Guglielmi → Groupama-FDJ Conti
F. Lienhard → IAM Excelsior

Stagiaires :
Z. Jerman → Groupama-FDJ Conti
M. Louvel → VC Rouen 76
B. Vaugrenard → Retraite
S. Morabito → Retraite
D. Hoelgaard → Uno-X
W. Bonnet → 1 an – 2020
B. Armirail → 2 ans – 2021
M. Delage →
2 ans – 2021
V. Madouas →
2 ans – 2021
R. Seigle → 2 ans – 2021
R. Sinkeldam → 2 ans – 2021
INEOS
R. Carapaz → Movistar D. De La Cruz → UAE Team Emirates
K. Elissonde →
Trek-Segafredo
K. Halvorsen → EF Education First
W. Poels → Bahrain-Merida
D. Rosa →
Arkéa-Samsic
V. Kiryienka → 1 an – 2020
C. Knees →
1 an – 2020
O. Doull →
2 ans – 2021
M. Golas →
2 ans – 2021
S. Henao → 2 ans – 2021

C. Lawless → 2 ans – 2021
B. Swift → 2 ans – 2021
E. Dunbar → 3 ans – 2022
D. van Baarle → 3 ans – 2022
JUMBO-VISMA
T. Dumoulin → Sunweb
T. Foss → Uno-X
C. Harper → BridgeLane
C. Pfingsten
→ Bora-Hansgrohe
F. De Tier → Corendon-Circus
N. Powless →
EF Education First
D. van Poppel
→ Wanty Gobert
D. Olivier → Retraite
T. Leezer → 1 an – 2020
B-J. Lindeman → 1 an – 2020
P. Martens → 1 an – 2020
M. Wynants → 1 an – 2020
K. Bouwman → 2 ans – 2021
R. Gesink →
2 ans – 2021
S. Kruijswijk→
2 ans – 2021
S. Kuss →
2 ans – 2021
A. Tolhoek→
2 ans – 2021
W. van Aert →
2 ans – 2021
M. Teunissen → 3 ans – 2022
D. Groenewegen → 4 ans – 2023
P. Roglic → 4 ans – 2023
KATUSHA-ALPECIN
Stagiaires :
J. Hollmann → Heizomat Rad-Net.de
S. Cras → Lotto-Soudal
J. Debusschere → Vital-Concept
M. Fabbro →
Bora-Hansgrohe
J. Gonçalves →
Delko Marseille Provence
R. Guerreiro →
EF Education First
N. Haas →
Cofidis
M. Haller →
Bahrain-Merida
P. Kochetkov →
CCC Team
V. Kuznetsov →
Gazsprom-RusVelo
I. Zakarin
→ CCC Team
S. Spilak → Retraite
LOTTO-SOUDAL
S. Cras → Katusha
J. Degenkolb →
Trek-Segafredo
J. Dibben →
Madison Genesis
P. Gilbert
→ Deceuninck – Quick-Step
K. Goossens → Lotto-Soudal U23
M. Holmes → Madison Genesis
S. Oldani → Kometa U23
G. Thijssen → Lotto-Soudal U23
B. van Moer → Lotto-Soudal U23
T. Benoot → Sunweb
V. Campenaerts →
Dimension Data
J. Keukeleire →
EF Education First
L. Naesen →
AG2R La Mondiale
J. Vanendert → Wallonie-Bruxelles
E. Wouters → Tarteletto-Isorex
A. Blythe → Retraite
M. Monfort → Retraite
A. Hansen → 1 an – 2020
F. Frison →
2 ans – 2021
MITCHELTON-SCOTT
B. Peak → SEG Racing
K. Groves → SEG Racing
A. Konyshev → DD for Qhubeka
A. Zeits → AstanaStagiaire :
J. Fouché → Wiggins Le Col
M. Trentin → CCC Team
M. Hayman
→ Retraite
J. Bauer → 1 an – 2020
B. Bookwalter →
1 an – 2020
E. Chaves →
2 ans – 2021
L. Hamilton → 2 ans – 2021
M. Hepburn →
2 ans – 2021
C. Juul-Jansen →
2 ans – 2021
M. Nieve →
2 ans – 2021
MOVISTAR
J-D. Alba → Coldeportes-Zenu
D. Cataldo →
Astana
G. Cullaigh →
Wiggins Le Col
I. Elosegui → Lizarte
J. Hollmann → Heizomad Rad
J. Jacobs → Lotto-Soudal U23
M. Jorgenson → Chambéry Cyclisme Formation
E. Mas → Deceuninck – Quick-Step
E. Rubio → Vejus Aran
S. Samitier → Euskadi-Murias
D. Villela → Astana
 

W. Anacona → Arkéa-Samsic
C. Barbero →
Dimension Data
R. Carapaz →
Ineos
J. Castrillo →
Kern Pharma
M. Landa →
Bahrain-Merida
N. Quintana → Arkéa-Samsic
J. Sutterlin → Sunweb
R. Valls → Bahrain-Merida

 

C. Betancur → 1 an – 2020
A
. Amador → 2 ans – 2021
J. Arcas →
2 ans – 2021
H. Carretero→
2 ans – 2021
I. Erviti→
2 ans – 2021
L. Mas →
2 ans – 2021
N. Oliveira→
2 ans – 2021
A. Pedrero →
2 ans – 2021
J.J Rojas → 2 ans – 2021
SUNWEB
 

T. Arensman → SEG Racing Team (en 2020)
T. Benoot → Lotto-Soudal
A. Dainese → SEG Racing Team
N. Denz →
AG2R La Mondiale
M. Donovan →
Wiggins Le Col
N. Eekhoff →
Development Sunweb
F. Gall →
Development Sunweb
M. Salmon → Development Sunweb
F. Stork →
Development Sunweb
J. Sutterlin → Movistar
I. van Wilder → Lotto-Soudal U23

 

T. Dumoulin → Jumbo-Visma
L. Kämna →
Bora-Hansgrohe
M. Walscheid →
Dimension Data
R. Curvers → Retraite
J. Fröhlinger → Retraite
C. Bool → 2 ans – 2021
C. Haga →
2 ans – 2021
M. Kanter →
2 ans – 2021
A. Kragh Andersen →
2 ans – 2021
M. Matthews
2 ans – 2021
N. Roche → 2 ans – 2021
M. Storer →
2 ans – 2021
M. Tusveld →
2 ans – 2021
TREK – SEGAFREDO
K. Elissonde → Ineos
A. Fancellu →
Polartec-Kometa
A. Kamp →
Riwal Readynez
E. Liepins →
Wallonie-Bruxelles
J. Mosca 
→ D’Amico-UM Tools
A. Nibali → Bahrain-Merida
V. Nibali → Bahrain-Merida
Q. Simmons Lux Development

Stagiaires :
N. Debeaumarché → SCO Dijon
J.P. Lopez → Kometa
F. Beppu → Delko Marseille Provence
J. Degenkolb →
Lotto-Soudal
F. Felline →
Astana
M. Gogl →
Dimension Data
P. Stetina →
Retraite (Gravel)
M. Irizar →
Retraite
J. Pantano → Retraite
T. Skujins → 1 an – 2020
J. Bernard →
2 ans – 2021
G. Ciccone
2 ans – 2021
R. Mullen 2 ans – 2021
A. Kirsch 2 ans – 2021
K. Reijnen 2 ans – 2021
E. Theuns 2 ans – 2021
UAE TEAM EMIRATES A.C. Ardila → EPM
M. Bjerg → Hagens Berman-Axeon
A. Covi → Colpack
D. De La Cruz → Ineos
J. Dombrowski → EF Education First
D. Formolo → Bora-Hansgrohe
B. McNulty → Rally
M. Richeze → Deceuninck – Quick-Step
S. Consonni → Cofidis
D. Martin → Israel Cycling Academy
S. Petilli → Wanty Gobert
R. Sutherland → Israel Cycling Academy
M. Mori → Retraite

M. Marcato →
1 an – 2020
A. Riabushenko →
1 an – 2020
S
.E. Bystrom → 2 ans – 2021
V. Conti → 2 ans – 2021
R. Costa → 2 ans – 2021

A. Kristoff → 2 ans – 2021
T. Pogacar
4 ans – 2023


COFIDIS
P. Allegaert → Sport Vlaanderen-Baloise
F. Barcelo →
Euskadi-Murias
S. Consonni
→ UAE Team Emirates
N. Haas → Katusha
G. Martin → Wanty Gobert
F. Sabatini → Deceuninck – Quick-Step
J. Vermote → Dimension Data
A. Viviani → Arvedi

E. Viviani → Deceuninck – Quick-Step
E. Finé → VC Villefranche Beaujolais

Stagiaires :
P. Leyder → EC Saint-Étienne Loire

D. Atapuma → Epowers
N. Bouhanni →
Arkéa-Samsic

H. Hofstetter → Israel Cycling
J. Simon → Total Direct Énergie
G. Soupe → Total Direct Énergie
B. Van Lerberghe → Deceuninck – Quick-Step
Z. Waeytens → Retraite
C. Lemoine → 1 an – 2020
L.A. Maté →
1 an – 2020
P.L. Périchon →
1 an – 2020
S. Rossetto → 1 an – 2020
N. Berhane → 2 ans – 2021
Je. Herrada→
2 ans – 2021
Jo. Herrada →
2 ans – 2021
K. Vanbilsen → 2 ans – 2021
TOTAL DIRECT ÉNERGIE
L. Bonifazio → Sangemini-MG.Kvis-Vega
J. Cabot →
SCO Dijon
V. Ferron →
Vendée U
M. Gaillard →
Vendée U
F. Maître →
Vendée U
L. Manzin →
Vital Concept
J. Simon → Cofidis
G. Soupe → Cofidis
D. Van Gestel → Sport Vlaanderen-Baloise

Stagiaires :
E. Bernard → Vendée U
V. Ferron → Vendée U
C. Orceau → Vendée U
T. Boudat → Arkéa-Samsic
Y. Gene → Retraite
A. Journiaux → Retraite
B. Nauleau → Retraite
A. Pichot → Retraite
P. Quemeneur → Retraite
S. Sellier → 1 an – 2020
R. Taaramäe
1 an – 2020
N. Bonifazio →
2 ans – 2021
L. Calmejane →
2 ans – 2021
J. Cousin → 2 ans – 2021
D. Gaudin → 2 ans – 2021
F. Grellier → 2 ans – 2021
P. Ourselin → 2 ans – 2021
A. Petit → 2 ans – 2021
R. Sicard → 2 ans – 2021
ARKEA-SAMSIC
W. Anacona → Movistar
T. Boudat →
Total Direct Energie
N. Bouhanni →
Cofidis
B. Declercq →
Sport Vlaanderen-Baloise
D. Grondin →
Vendée U
M. Louvel →
VC Rouen 76
D. McLay →
EF Education First
C. Noppe →
Sport Vlaanderen-Baloise
L. Owsian →
CCC
D. Quintana →
Neri Sottoli-Selle Italia-KTM
N. Quintana →
Movistar
D. Rosa →
Ineos
C. Swift →
Madison Genesis

Stagiaires :
A. Doleatto → Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme
Z. Jerman → EC Saint-Étienne Loire
F. Lecamus-Lambert → Pays de Dinan
A. Greipel → Israël Cycling Academy
M. Daniel → Retraite
B. Feillu → Retraite
J. Maison →
Retraite
A. Moinard →
Retraite
R. Wagner → Retraite
F. Bonnamour → 1 an – 2020
B. Jarrier →
1 an – 2020
R. Le Roux → 1 an – 2020
F. Vachon →
1 an – 2020
K. Ledanois →
2 ans – 2021

C. Russo → 2 ans – 2021
W. Barguil → 3 ans – 2022
VITAL CONCEPT – B&B HOTELS
 

F. Backaert → Wanty Gobert
C. Barthe →
Euskadi-Murias
M. Chevalier →
VC Pays de Loudéac
J. Debusschere → Katusha
L. Mozzato → DD for Qhubeka
S. Schönberger Neri Sottoli-Selle Italia-KTM
T-J. Slagter → Dimension Data

 

C. Ermenault → Piste
L. Manzin →
Total Direct Énergie
K. Boeckmans → 1 an – 2020
B. De Backer →
1 an – 2020
A. Garel →
1 an – 2020
J. Le Bon →
1 an – 2020
J. Lecroq →
1 an – 2020
M. Cam →
2 ans – 2021
B. Coquard →
2 ans – 2021
J. Morice → 2 ans – 2021
Q. Pacher → 2 ans – 2021
K. Réza → 2 ans – 2021
J. Van Genechten → 2 ans – 2021
DELKO MARSEILLE
PROVENCE
F. Beppu → Trek-Segafredo
P. Barbier →
Natura4Ever-Roubaix-Lille Métropole
S. Carr →
AVC Aix
J.M. Diaz Gallego →
Vorarlberg-Santic
B. Girmay Hailu →
Centre Mondial Cyclisme
J. Gonçalves →
Katusha
M. Hailemichael →
DD for Qhubeka
J. Jules →
Wallonie-Bruxelles
I. Masashiro →
AVC Aix
H. Nakane →
Nippo-Vini Fantini-Europa Ovini
A. Oka →
Utsunomiya Blitzen
D. Rajovic
→ Adria Mobil

Stagiaires :
S. Carr → AVC Aix-en-Provence
A. Delettre → VC Villefranche Beaujolais
M. Guichard → Team Pro Immo Nicolas Roux
I. Filosi → Bardiani-CSF
P. Kasperkiewicz → UC Nantes
J. Leveau → Natura4Ever-Roubaix-Lille Métropole
J. El Fares → 1 an – 2020
D. Fernandez → 1 an – 2020
M. Finetto → 1 an – 2020
R. Navardauskas → 1 an – 2020
E. Siskevicius → 1 an – 2020

Dicodusport

Lire la suite

Cyclisme

Cyclo-cross : Mathieu van der Poel s’impose sur le Flandriencross de Hamme

Avatar

Publié

le

Par

Cyclo-cross - Mathieu van der Poel s'impose sur le Flandriencross de Hamme
Cor Vos

Cyclo-cross – Vainqueur de la 4ème manche de Coupe du monde à Tabor ce samedi, Mathieu van der Poel a remis ça ce dimanche, sur le Flandriencross de Hamme.

Week-end parfait pour Mathieu van der Poel. Au lendemain de sa victoire à Tabor (République Tchèque) pour son retour en Coupe du monde, le Batave l’a emporté ce dimanche sur le Flandriencross de Hamme (Belgique), deuxième manche du DVV Trofee. Le Néerlandais a surclassé la concurrence, devançant de 40 secondes le Belge Laurens Sweeck. Champion de Belgique sur route 2019, Tim Merlier complète le podium. Grand rival de van der Poel depuis le retour aux affaires de ce dernier en CX, Eli Iserbyt a marqué le pas, en prenant la cinquième place.

À noter que Mathieu van der Poel a signé, grâce à ce succès, sa 31ème victoire consécutive en cyclo-cross, la cinquième de la saison, en cinq épreuves courues.

Dicodusport

Lire la suite

Cyclisme

Cyclo-cross : Mathieu van der Poel remporte la Coupe du monde de Tabor

Avatar

Publié

le

Par

Cyclo-cross - Mathieu van der Poel remporte la Coupe du monde de Tabor
Getty Images

Cyclo-cross – Trois jours après l’annonce du décès de son grand-père, Raymond Poulidor, Mathieu van der Poel a remporté la manche de Coupe du monde à Tabor (République Tchèque). C’est sa 30ème victoire consécutive en cyclo-cross.

Il n’a pas failli. Trois jours après le décès de son grand-père adoré, le Néerlandais Mathieu van der Poel a triomphé ce samedi, lors de la quatrième manche de Coupe du monde, à Tabor (République Tchèque). Très loin sur la ligne de départ, aux alentours de la 30ème position, le champion du monde a fait une remontée fantastique pour revenir sur la tête de la course.

Dans un final à suspense, van der Poel a réussi à se défaire dans les derniers mètres de la pépite belge Eli Iserbyt. Ce dernier, vainqueur des trois premières manches de Coupe du monde, n’a rien pu faire face au phénomène batave. Il consolide, néanmoins, sa place de leader au classement général.

La réaction de Mathieu van der Poel à l’issue de la course

Nous venons de connaître une semaine émouvante et je suis très heureux d’avoir pu gagner. Physiquement et mentalement, j’ai eu beaucoup de mal. Mais je suis content de m’être battu. Je voulais vraiment gagner pour mon grand-père.

Dicodusport

Lire la suite

Fil Info

Mais où en est Laurent Blanc ? Mais où en est Laurent Blanc ?
FootballIl y a 21 minutes

Mais où en est Laurent Blanc ?

Après une fin difficile en 2016 au Paris-Saint-Germain, Laurent Blanc n’a toujours pas retrouvé de poste d'entraîneur en Europe.

Champions Cup - 2ème journée - Nos pronostics pour les clubs français Champions Cup - 2ème journée - Nos pronostics pour les clubs français
Rugby à XVIl y a 2 heures

Champions Cup – 2ème journée : nos pronostics pour les clubs français

La Champions Cup continue ce week-end. Après une première journée mitigée pour les clubs français, voici nos pronostics pour cette...

Top 14 - La FFR annule la sanction du MHR concernant le dépassement du Salary Cap Top 14 - La FFR annule la sanction du MHR concernant le dépassement du Salary Cap
Rugby à XVIl y a 15 heures

Top 14 : La FFR annule la sanction du MHR concernant le dépassement du Salary Cap

TOP 14 - Ce jeudi, la commission d'appel de la Fédération Française de Rugby a annulé l'amende de 400 000...

Mathieu van der Poel _ « Il se pourrait bien que je sois au départ du Tour en 2021 » Mathieu van der Poel _ « Il se pourrait bien que je sois au départ du Tour en 2021 »
CyclismeIl y a 21 heures

Mathieu van der Poel : « Il se pourrait bien que je sois au départ du Tour en 2021 »

En très grande forme en cyclo-cross, Mathieu van der Poel a déclaré au site néerlandais NU son envie d'être au...

Coupe Davis - Jo-Wilfried Tsonga battu, la France en mauvaise posture Coupe Davis - Jo-Wilfried Tsonga battu, la France en mauvaise posture
TennisIl y a 22 heures

Coupe Davis : Jo-Wilfried Tsonga battu, la France en mauvaise posture

Coupe Davis - Pour lancer l'équipe de France face à la Serbie, Jo-Wilfried Tsonga était opposé au numéro 2 serbe, Filip...

Rugby à XIIIIl y a 1 jour

Dragons Catalans, retour au premier plan en 2020 ?

Après la victoire en Challenge Cup en 2018, les Dragons Catalans se sont loupés en 2019, malgré un beau recrutement....

Contrôle antidopage - Clémence Calvin va savoir Contrôle antidopage - Clémence Calvin va savoir
AthlétismeIl y a 1 jour

Contrôle antidopage : Clémence Calvin va savoir

Entendue hier pendant 11 heures avec son mari et entraîneur, Clémence Calvin va bientôt connaître sa sanction après l'affaire de...

Moto GP 2020 - Johann Zarco devrait piloter une Ducati chez Avintia Moto GP 2020 - Johann Zarco devrait piloter une Ducati chez Avintia
MotoIl y a 2 jours

Moto GP 2020 : Johann Zarco devrait piloter une Ducati chez Avintia

Selon GP Inside, le pilote français Johann Zarco devrait trouver un guidon en Moto GP en 2020, en pilotant une...

L'ASM Clermont va changer d'équipementier en fin de saison L'ASM Clermont va changer d'équipementier en fin de saison
Rugby à XVIl y a 2 jours

L’ASM Clermont va changer d’équipementier en fin de saison

Habillée par la marque américaine Under Armour depuis six saisons, l'ASM Clermont va changer d'équipementier à l'issue de l'exercice 2019-2020.

Citroën claque la porte du WRC Citroën claque la porte du WRC
RallyeIl y a 2 jours

Citroën claque la porte du WRC

Depuis l’annonce du retour de Peugeot en endurance pour 2022, la rumeur d’un retrait de Citroën de WRC enflait. C'est...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nos débats

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2019 - Tous droits réservés