Nous suivre

Championnats du monde de VTT 2021

VTT Cross-country : Evie Richards championne du monde à Val di Sole

Publié le

VTT Cross-country Evie Richards championne du monde à Val di Sole
Photo UCI MTB

VTT – CHAMPIONNATS DU MONDE 2021 – Evie Richards est devenue championne du monde chez les élites dames à Val di Sole, en Italie. Médaillée d’argent des championnats du monde de VTT juniors en 2015, la Britannique s’est imposée largement devant la Néerlandaise Anne Terpstra. Elle est devenue la première Britannique à devenir championne du monde de VTT cross-country.

D’abord, Rebecca McConnell a pris le meilleur départ tandis que Pauline Ferrand-Prévot, qui s’est élancée en première ligne, a su prendre l’intérieur du premier virage pour se placer en 3e place. Les Suissesses sont restées un peu plus en retrait. L’Italienne Éva Lechner anticipait la descente avec des rochers avec dans son sillage Ferrand-Prévot. Léna Gérault s’est accrochée au peloton de tête dans le « start loop ».

Pauline Ferrand-Prévot pend les devants

Ensuite, Pauline Ferrand-Prévot a mis une petite attaque dès le premier tour dans une portion montante avec quelques longueurs d’avance sur Jolanda Neff. Dans la montée technique, la Française a pris 18 secondes d’avance sur la championne olympique. Sina Frei a effectué un début de course plus prudent en 3e position devant Evie Richards avant de déborder Neff dans la seconde moitié du circuit. Léna Gérault s’est maintenue dans les 10 premières.

Puis, Evie Richards était la plus forte dans les montées dans le duo de chasse en prenant ses distances avec Frei. Tout en puissance, la Britannique a recollé à Pauline Ferrand-Prévot. Pendant ce temps-là, Léna Gérault a perdu des places dans le deuxième tour, alors que Anne Terpstra a mené la chasse devant Frei, McConnell et Wloszczowska à 40 secondes.

Mais Ferrand-Prévot craque

Dans le troisième tour, Evie Richards a pris ses responsabilités en distançant la Française en étant très à l’aise sur les portions techniques. Anne Terpstra s’est débarrassé de ses adversaires dans la course à la médaille de bronze pour revenir à 7 secondes de Pauline Ferrand-Prévot à la fin du tour.

Par la suite, dans le quatrième tour, Anne Terpstra a dépassé la Tricolore dans la première montée. Ferrand-Prévot était dans le rouge et cela a provoqué de nombreuses fautes. PFP a été reprise en fin du tour par les trois concurrents de chasse. Evie Richards avait alors 55 secondes d’avance sur Terpstra au passage sur la ligne d’arrivée.

Le dossard 13 porte bonheur à Evie Richards

Enfin, dès l’entame du dernier tour, Ferrand-Prévot a explosé et n’était plus dans la lutte pour le podium. Malheureusement, Wloszczowska a chuté et a perdu tout espoir d’avoir une breloque. Devant, Evie Richards a géré sa fin de course. La native de Malvern, âgée de 24 ans, a remporté la course avec 1’03 sur Anne Terpstra. Dans un duel entre Suissesses, la vice-championne olympique Sina Frei a complété le podium au sprint devant Jolanda Neff. Pauline Ferrand-Prévot a fini 6e à 2’35. L’autre Française Léna Gérault a terminé 13e à 4’23.

À lire aussi 

Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une