Nous suivre

Actualités

Wimbledon 2018 : deux petits tours et puis s’en va

Publié le

Comme à chaque Grand Chelem, les surprises ne manquent pas. Entre blessures et contre-performances, les têtes de série partent les unes après les autres. Parmi elles, certains favoris au titre final…

 

Chez les femmes, la plus grosse surprise est l’élimination de Petra Kvitova au premier tour, la grande favorite du tournoi. La double lauréate de Wimbledon n’avait plus perdu au premier tour depuis ses deux premières participations en 2008 et 2009. Comme l’année dernière, après son titre à Birmingham, elle est éliminée prématurément (2e tour en 2017). Elle s’est inclinée 4-6 6-4 0-6 face à Aliaksandra Sasnovich. Capable de coups d’éclats, la Biélorusse s’est très bien préparée pendant 4 jours pour remporter ce match. Elle s’est entrainée avec un sparring partner gaucher. Son entraîneur l’a également beaucoup aidée sur le plan mental. Elle égale son meilleur résultat en trois participations à Wimbledon (2e tour en 2015 et 2016 et 1er tour en 2017). C’était la première fois que les deux joueuses s’affrontaient. Alors que la Tchèque semblait avoir retrouvé son service au deuxième set, elle s’est fait breaker d’entrée au dernier set et s’est frustrée. « Je voulais vraiment gagner, peut-être un peu trop. […] Quand j’étais plus jeune, je jouais mieux dans les tournois du Grand Chelem que dans les autres tournois. Maintenant c’est l’inverse. Ca ne me préoccupait pas autant avant, malheureusement maintenant c’est le cas. Mais je pense que j’ai déjà gagné le plus gros match de ma vie« .

Les deux grandes favorites au tapis ! Après Kvitova, c’est Muguruza qui a été éliminée au deuxième tour jeudi. La pression de défendre son titre ? A Roland-Garros il y a deux mois elle s’était dit « plus relaxée » maintenant qu’elle n’avait pas à défendre son titre comme en 2017. La Belge de 24 ans Alison van Uytvanck, n°47 mondiale qui n’avait jamais battu de top 10, signe la sa plus belle victoire en carrière. Elle n’a jamais dépassé le deuxième tour en Grand Chelem. C’est désormais chose faite avec sa victoire 5-7 6-2 6-1 face à Muguruza. C’est la première fois depuis février que la Belge enchaîne deux victoire de suite.

La numéro deux mondiale Caroline Wozniacki n’aura pas passé deux tours ! Vainqueur à l’Open d’Australie, elle avait frôlé l’élimination au deuxième tour face à Jana Fett : la 119e mondiale avait servi à deux reprises pour le match et avait même eu deux balles de match mais c’est finalement la numéro 2 mondiale qui s’était imposée. Cette fois, la Danoise n’a pas renouvelé sa performance et elle s’est inclinée 4-6 6-1 5-7 face à Ekaterina Makarova. Plus performante en double, Makarova a frappé un grand coup face à Wozniacki. Dans le dernier set, la Russe a mené 5-1 avant de voir la Danoise, qui n’abandonne jamais, revenir au score. A 5-4, elle servait pour le match et a eu 4 balles de match. Mais tendue, elle a raté ses services et commis des doubles fautes. Elle s’est remobilisée sur son service suivant et c’est finalement à sa 6e balle de match, sur le service de son adversaire que la Russe s’est imposée.

Autre candidate au titre, Elina Svitolina, tête de série n°5 n’y arrive décidément pas en Grand Chelem. Et cette saison semble être pire que l’année dernière pour l’instant avec un quart de finale, un troisième tour et donc une élimination au premier tour (deux huitièmes et un quart l’année dernière). Vainqueur à Majorque, l’Allemande Tatjana Maria signe là sa deuxième victoire sur une top 10 après sa victoire face à Eugenie Bouchard à Miami en 2015.

C’est reparti pour les montagnes russes avec Sloane Stephens ? Toujours est-il que l’Américaine, finaliste à Roland-Garros et tête de série n°4, s’est inclinée au premier tour 1-6 3-6 face à la n°55 mondiale Donna Vekic.

Avec l’élimination de Svitolina et Stephens, c’est la première fois que deux top 5 sont éliminées au premier tour.

Autre prétendante, Maria Sharapova s’est inclinée dans un match marathon face à sa compatriote Vitalia Diatchenko au premier tour 7-6[3] 6-7[3] 3-6. Comme Stephens, elle avait décidé de faire l’impasse sur le début de la saison sur gazon avant Wimbledon. Elle aurait voulu jouer à Birmingham mais avait besoin de repos après sa saison sur terre battue durant laquelle elle « a fait l’erreur de jouer trop de tournois consécutifs ». Les breaks se sont multipliés dans la rencontre et Sharapova a servi à 5-3 dans le deuxième set et a eu plusieurs occasions de capitaliser après des breaks dans la dernière manche mais elle n’y est pas arrivée. C’était le premier match sur gazon de Sharapova depuis sa suspension et son retour de blessure, elle avait atteint les demi-finales en 2015. En deux participations en 2011 et 2015, Diatchenko n’avait jamais passé le premier tour.

Demi-finaliste l’année dernière, Magdalena Rybarikova a été la première tête de série (19) du tableau féminin à être éliminée. Sorana Cirstea l’a battue 7-5 6-3. Elle avait pourtant remporté Birmingham le mois dernier.

Après avoir battu Venus Williams au premier tour de l’Open d’Australie, Belinda Bencic, s’est offerte une nouvelle tête de série : la n°6 Caroline Garcia. Vainqueur en junior en 2013, la Suissesse de 21 ans n’a laissé quasiment aucune chance à une Caroline Garcia assez fébrile.

 

Coup de théâtre avec l’élimination de Marin Cilic jeudi battu par Guido Pella 6-3 6-1 4-6 6-7[3] 5-7. C’est probablement l’une des défaites les plus décevantes de sa carrière alors qu’il arrivait à Wimbledon avec un statut de favori. Le match s’est joué en deux parties : mercredi, tout allait bien, le Croate menait deux sets à zéro, 3-1. La pluie a alors interrompu les débats mais les deux hommes ont eu le temps de rejouer un peu, suffisant pour Pella pour breaker Cilic et mener 4-3 dans le troisième set. La rencontre a été définitivement interrompue en raison de la pluie. Jeudi, pour la reprise du match, Pella a pris les choses en mains. Cilic s’est tendu, son coup droit a subi les conséquences de cette tension et il a fait beaucoup d’erreurs.

Wawrinka qui est toujours à la recherche de son meilleur niveau depuis son opération au genou en été dernier, a créé la sensation en éliminant Dimitrov (tête de série n°6) au premier tour. 1-6 7-6[3] 7-6[5] 6-4, malgré des balles de set contre lui à la troisième manche, Wawrinka est parvenu à arracher sa première victoire sur gazon face à un des membres du top 10. Pourtant Dimitrov adore jouer sur gazon et il s’était imposé en 2008 en junior. C’est la première fois qu’il est éliminé au premier tour depuis 2009 quand il avait reçu une wild-card. « Même dans mes rêves les plus fous, je n’ai jamais pensé que je pouvais perdre au premier tour ici. Je ne veux pas chercher d’excuses« . Le Bulgare va profiter de cette élimination pour faire « une petite pause et vraiment mettre la raquette de côté ». Wawrinka n’a pas enchaîné et s’est incliné au deuxième tour face à Thomas Fabbiano en 3 sets.

Borna Coric avait battu Federer pour s’imposer à Halle. S’il n’était pas LE favori, il était au moins un bon outsider et on pouvait s’attendre à le voir passer quelques tours, au moins jusqu’aux huitièmes de finale où il aurait pu affrtoner Federer. Mais il s’est incliné dès le premier tour face à Medvedev 6-7[8] 2-6 2-6.

Tête de série n°10, David Goffin a été battu d’entrée par Matthew Ebden 6-4 6-3 6-4. Le Belge est sur courant alternatif cette année.

N°12 à l’ATP et tête de série n°20, Carreno-Busta s’est incliné face à Albot (n°98) 6-3 0-6 7-6[5] 2-6 1-6.

Thiem a été contraint à l’abandon au premier tour alors que Baghdatis menait 6-4 7-5 2-0. En difficulté au service et touché au dos, il n’était pas à 100% physiquement.

A qui profite le crime ? Chez les femmes, pas de grand changement dans la partie de tableau d’Halep qui pourrait retrouver Kerber en demi-finale. Dans la seconde partie de tableau par contre, le chemin est grand ouvert pour Keys (ou Serena Williams) pour atteindre les demies tout comme pour Karolina Pliskova. Il était déjà ultra favori et sans Coric, Cilic et Dimitrov, Federer a une voie royale pour rejoindre la finale mais attention aux surprises !

Crédits photos : Getty Images

Arlette


Journaliste/rédactrice depuis septembre 2015 - Supportrice de Chelsea, mes sports de prédilection sont le handball, l'athlétisme et le tennis. Si je tweete plus vite que mon ombre, vous pouvez aussi me retrouver les week-ends sur les playgrounds de Bruxelles pour un petit foot ou basket entre potes. Parcourir la France, l'Europe et plus si affinités pour suivre mes sportifs préférés ? Mon kif ! Et c'est avec plaisir que je partage les résultats des sports populaires mais également plus confidentiels pour Dicodusport.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une