Nous suivre

Actualités

Wimbledon 2018 : prêts pour les demi-finales hommes ?

Publié

le

Le « Maître » Roger Federer est tombé, il ne remportera pas un deuxième titre d’affilée, le 9e. Mais même sans lui et avec les nombreuses éliminations surprenantes depuis le début du tournoi, ces demi-finales s’annoncent alléchantes ! D’un côté les revenants Nadal et Djokovic et de l’autre deux joueurs pour qui ça sera une grande première à ce niveau à Wimbledon : Anderson et Isner.

Kevin Anderson et John Isner lors de la victoire d’Isner à Atlanta en 2013 – Getty Images

Kevin Anderson vs John Isner : match à 14h

Dans cette partie de tableau, selon leur classement, la demi-finale attendue était Federer/Cilic. Mais Cilic fait partie des éliminés des premiers tours et Federer a craqué en quarts de finale.

Kevin Anderson, 32 ans, va participer à sa première demi-finale sur le gazon londonien. Ses meilleurs résultats étaient trois huitièmes de finales en 2014, 2015 et 2017. En Grand Chelem, ça sera sa deuxième demi-finale puisqu’il a été finaliste à l’US Open l’année dernière.

2017 a été une belle année pour le Sud-Africain qui a atteint les huitièmes à Roland-Garros après avoir battu Kyrgios au deuxième tour et à Wimbledon où il s’est incliné au bout du 5e set dans un match disputé face à Querrey. A Washington, il bat Thiem au troisième tour et Sock en demi-finale avant de s’incliner face à Alexander Zverev. L’Allemand sera une nouvelle fois son bourreau au Masters du Canada à Montreal en quarts de finale. Il va réaliser un beau parcours à l’US Open. Au troisième tour il élimine Coric tombeur d’Alexander Zverec puis Lorenzi. Il bat Sam Querrey en quarts de finale dans un match serré : 7-6[5] 6-7[9] 6-3 7-6[7]. Pour sa première demi-finale de Grand Chelem il affronte la tête de série n°12 Pablo Carreno-Busta. Il s’impose en quatre sets et devient le joueur le moins bien classé à atteindre la finale de l’US Open (32e mondial). Mais il n’y a pas eu match en finale face à Nadal qui s’est imposé 6-3 6-3 6-4. Le Sud-Africain n’a jamais su se libérer quand l’Espagnol a déroulé tout au long de la rencontre.

Cette année il a remporté son 4e tournoi à Acapulco après 3 ans de disette. Quart de finaliste à Indian Wells et Miami, il a joué sa première demi-finale de Masters 1000 à Madrid face à Thiem. Il atteint son meilleur classement en carrière (7e) en mai dernier.

Tête de série n°8 à Wimbledon, il a successivement éliminé Gombos, Seppi, Kohlschreiber, Monfils dans un match accroché et donc Federer. C’est le premier top 10 qu’il bat de l’année.

C’est la première fois depuis 2015 que Federer jouait sur le court n°1. Tout se passait bien pour le Suisse en début de match qui a remporté le premier set 6-2. Malgré les aces et les coups gagnants d’Anderson, Federer a remporté le deuxième set 7-6[5]. Dans le troisième set, il a eu une balle de match à 5-4 sur le service de son adversaire mais n’a pas réussi à la convertir. Il a perdu son service pour la deuxième fois dans le match et Anderson a remporté la manche 7-5. Plus offensif et agressif, Anderson a mis en difficulté Federer notamment sur coup droit et l’a obligé à faire des fautes. Dans la dernière manche Federer a eu des nouvelles occasions de s’envoler mais n’y est pas parvenu. Au bout du suspense et après un long combat de 4h13, Anderson s’est imposé 2-6 6-7[5] 7-5 6-4 13-11.

C’est une grande première pour John Isner qui va découvrir une demi-finale de Grand Chelem à 33 ans. Son meilleur résultat en Grand Chelem était un quart de finale en 2011 à l’US Open et à Wimbledon il n’avait jamais passé le troisième tour.

Lui aussi a connu de belles années en 2017 et 2018. Trois fois demi-finaliste en Masters 1000, il a remporté deux tournois d’affilée en juillet 2017 : Newport et Atlanta. Plus en difficulté en début d’année, il va réaliser un gros coup d’abord en s’imposant en double avec Jack Sock face aux frères Bryan à Indian Wells puis en s’imposant en simple à Miami. Il a notamment battu Cilic au troisième tour, Del Potro en demi-finale et Alexander Zverev en finale. Il égalera sa meilleure performance avec une 9e place mondiale à ce moment-là.

Tête de série n°9 à Wimbledon, il a éliminé Maden, Bemelmans qui l’a poussé dans ses retranchements, Albot, Tsitsipas et Raonic, tête de série n°13.

Isner s’est imposé 6-7[5] 7-6[7] 6-4 6-3 face à Raonic en quarts de finale. Dans ce duel de gros serveurs, c’est l’Américain qui s’est imposé. Il a été le seul à réussir à réaliser le break. Après une manche d’observation, Isner a mieux relancer les services de son adversaire et a été plus offensif.

8-3 pour Isner dans leurs affrontements mais leur dernière rencontre date de 2015. Anderson aura fort à faire face à Isner qui ne se contente pas de réaliser de gros services mais qui se déplace très bien et est très bon à la volée et pour construire des points à son avantage. Ces deux joueurs sont des bosseurs qui ont attendu et travaillé dur pour atteindre cette demi-finale. Anderson a passé ce cap de ne pas seulement ennuyer les meilleurs joueurs mais être également capable de les battre, plusieurs fois. Il a gagné en confiance.

 

Novak Djokovic et Rafael Nadal lors de leur dernière rencontre sur herbe : finale de Wimbledon 2011 – AFP

Novak Djokovic vs Rafael Nadal : match prévu après la rencontre Anderson/Isner

Le retour des vieux briscards.

Triple vainqueur en 2011, 2014 et 2015, Novak Djokovic avait abandonné en quarts de finale l’année dernière.

2017 a été une année assez décevante pour le Serbe qui n’a remporté « que » deux ATP 250 et est sorti du top 10 à la fin de l’année, ce qui ne lui était pas arrivé depuis 2007. A Wimbledon en quarts de finale, il a été forcé d’abandonner en raison d’une blessure au coude. Il effectue un premier retour à l’Open d’Australie cette année mais va finalement subir une opération au coude qui va l’éloigner des courts jusqu’en mars. Ses premiers matchs sont décevants : 1er tour à Indian Wells et Miami, 3e tour à Monte Carlo, 2e tour à Barcelone et Madrid. A Rome, il atteint les quarts de finale où il est éliminé par Nadal après avoir battu Nishikori. Il a également été solide à Roland-Garros en battant Bautista Agut et Verdasco même s’il a été éliminé par Cecchinato en quarts de finale. Il a abordé Wimbledon plus serein puisqu’il venait de s’imposer au Queen’s en battant Dimitrov au deuxième tour mais surtout Marin Cilic après une finale accrochée.

A Wimbledon, il a disposé de Sandgren, Zeballos, Edmund, Khachanov et Nishikori.
Le Djokovic combatif est de retour ! Plus expressif que jamais sur le court, il est venu à bout de Nishikori en quatre sets : 6-3 3-6 6-2 6-2. Son troisième tour face à Edmund dans une ambiance particulière puisque le public était acquis à la cause du Britannique, l’a motivé et gonflé à bloc ! Si à l’origine le gazon est la moins bonne surface pour Nishikori, cette saison il s’est montré solide. Mais « Djoko » était trop fort.

Sur ses cinq dernières participations à Wimbledon, Rafael Nadal avait fait un premier tour, deux 2e tours et 2 huitièmes de finale. Sa dernière finale remonte à 2011, lui qui s’est imposé en 2008 et 2010.

Blessé à la cuisse droite en début d’année après l’Open d’Australie, Nadal a fait son retour à la compétition sur terre battue lors de la Coupe Davis au mois d’avril. Il a ensuite survolé la saison de terre battue en s’imposant à Monte Carlo, Barcelone, Rome et Roland-Garros, ne s’inclinant qu’en quarts de finale à Madrid. Il s’est ensuite reposé et n’a pas joué sur herbe si ce n’est une exhibition avant Wimbledon.

Il s’est facilement défait de Sela, Kukushkin, De Minaur et Vesely.

Quel quart de finale entre Del Potro et Nadal ! Probablement le meilleur match du tournoi si ce n’est de l’année ! Mené deux sets à 1, Nadal a renversé la tendance face à l’Argentin. Après la perte de la première manche 5-7, Del Potro a frappé fort des deux côtés pour perturber l’Espagnol. Solide, il a remporté les deux manches suivantes 7-6[7] 6-4. Mais Nadal est un grand champion qui ne lâche jamais et il a remporté la quatrième manche 6-4. Dans la dernière manche, il est parvenu à breaker Del Potro à 2-2 même s’il a opposé une forte résistance. A 4-3 pour Nadal, il y a eu 6 égalités, 3 balles de break pour Del Potro mais c’est finalement Nadal qui a remporté sa mise en jeu et le set 6-4. 4h48 de combat qui ont mis Del Potro à terre à la fin du match. Gentleman, Nadal a traversé le filet pour aller relever son adversaire et le prendre dans ses bras.

Nadal – Del Potro, la belle image – AELTC/Florian Eisele

Djokovic-Nadal c’est 26 victoires pour le Serbe et 25 pour l’Espagnol mais seulement trois rencontres sur gazon : 2 victoires pour Nadal et 1 pour Djokovic. C’est leur première rencontre en Grand Chelem depuis la victoire de Djokovic à Roland-Garros en 2015. Ce duel s’annonce explosif.

Arlette


Journaliste/rédactrice depuis septembre 2015 - Supportrice de Chelsea, mes sports de prédilection sont le handball, l'athlétisme et le tennis. Si je tweete plus vite que mon ombre, vous pouvez aussi me retrouver les week-ends sur les playgrounds de Bruxelles pour un petit foot ou basket entre potes. Parcourir la France, l'Europe et plus si affinités pour suivre mes sportifs préférés ? Mon kif ! Et c'est avec plaisir que je partage les résultats des sports populaires mais également plus confidentiels pour Dicodusport.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une