Nous suivre

Wimbledon 2021

Wimbledon : Gaël Monfils battu au deuxième tour par Pedro Martinez

Publié

le

Wimbledon - Gaël Monfils battu au deuxième tour par Pedro Martinez
Photo Icon Sport

WIMBLEDON 2021 – Inférieur dans les deux premières manches, Gaël Monfils a repris confiance dans le troisième acte, avant de craquer à la fin d’une quatrième manche âprement disputée. Pedro Martinez, vainqueur donc en quatre sets (6-3/6-4/4-6/7-6), affrontera Cristian Garin au prochain tour.

Deux dynamiques différentes dans ce premier set

Monfils commence parfaitement son match. Les points s’enchaînent, Martinez commet de nombreuses erreurs et permet à son adversaire de mener 2-0 15-40 sur son service. Mais ce dernier se réveille et efface les deux balles de break avant de remporter son engagement. Derrière, il profite d’une faute de longueur du tricolore pour débreaker sur sa première opportunité. Le match s’est complètement inversé, Monfils multiplie les erreurs quand l’Espagnol réussit tout ce qu’il tente. Ce dernier domine désormais 3-2. Il réalise ensuite le break blanc.

Même le filet lui sourit, puisque ce dernier dévie sa frappe pour faire tomber la balle juste derrière, du côté de Monfils. Il confirme ensuite son break pour mener 5-2. Le Français, qui vient de concéder cinq jeux consécutifs, stoppe l’hémorragie et revient à 3-5. Mais l’Espagnol conclut cette première manche en costaud sur son service. Martinez est très bon dans le petit jeu et amène beaucoup son adversaire au filet. Monfils, qui a pourtant de grandes qualités athlétiques, est souvent dépassé par la justesse et la variété de son adversaire.

Une efficacité qui fait toute la différence

Le second set voit les deux serveurs remporter un jeu blanc. Le tricolore est plus régulier et prend l’avantage. Il s’offre une première balle de break sur le jeu de service adverse bien effacée par une belle amortie. La seconde est elle aussi sauvée. Monfils peut s’en vouloir, d’autant plus qu’il cède une balle de break à son adversaire lors du jeu suivant. Ce dernier convertit l’opportunité et prend les devants. Pour le moment, le Français n’a pas sauvé la moindre balle de break (0/3) quand son adversaire se montre bien plus efficace (5/6).

Les deux joueurs remportent ensuite leur mise en jeu, Martinez mène 4-3. L’Espagnol s’appuie sur une bonne première balle pour remporter un nouvel engagement. Dans un jeu ou les échanges sont particulièrement longs, Monfils revient à 4-5 mais va maintenant laisser son adversaire servir pour le gain de cette deuxième manche. Martinez ne tremble pas et remporte le second set. Il est un peu plus régulier que le Français et surtout, il est meilleur dans les points importants.

Un sursaut pour jouer une manche de plus

Monfils semble frapper plus fort dans ce début de troisième set. Il profite également de la puissance de sa première balle pour faire la course en tête dans ce début de troisième set. Mais Martinez lui répond parfaitement, profitant aussi de la qualité de son service. Le tricolore effectue plusieurs services extérieurs pour s’ouvrir le court et tenter de conclure le point long de ligne. Il mène 2-1, mais son adversaire signe un jeu blanc pour rapidement égaliser. Les deux joueurs remportent leur service et sont désormais dos-à-dos à 3-3. A noter que dans le dernier jeu, Monfils est tombé mais sans gravité.

Ce dernier signe un jeu parfait pour dominer 4-3. Depuis le début de ce set, le Français fait les points et les fautes, avec 12 de chaque, contre 2 et 4 pour Martinez qui laisse le tricolore prendre à son compte le jeu avec sa puissance. Les jeux blancs s’enchaînent, l’Espagnol recolle à 4-4, profitant de plusieurs erreurs de Monfils. Celui-ci utilise une nouvelle fois son service pour remporter son engagement, puis il met la pression à son adversaire. Martinez perd les trois premiers points sur son service, concédant trois balles de set. Monfils convertit la première après un rallye.

Un quatrième acte irrespirable

En ce début de quatrième manche, les deux joueurs sont maîtres sur leurs services. A 2-2, Monfils est le premier en difficulté. On entend le tricolore se plaindre : “bouge tes jambes !”. Mais après plusieurs égalités, il s’en sort sans concéder la moindre balle de break. Martinez remporte facilement son jeu de service, avant de se créer trois nouvelles opportunités de break. Le tricolore les sauve, avant d’effacer la quatrième chance de l’Espagnol. Il mène désormais 4-3 grâce à un ace. C’est au tour de Monfils de se procurer trois balles de break. C’est la première fois que Martinez est en difficulté sur son engagement dans cette manche. Mais l’Espagnol se montre solide et efface les trois opportunités pour remporter ce jeu de service. Les deux joueurs remportent leur engagement sans encombre.

Sur la mise en jeu suivante, Monfils sauve deux balles de break avant de faire une grossière faute de longueur sur la troisième. Martinez va servir pour le gain de ce match. Mais le Français n’abandonne pas. Il mène 0-30 avant d’obtenir une balle de débreak, superbement sauvée par l’Espagnol qui est venu terminer un point bien construit au filet. Ce dernier manque une balle de match et cède sur la seconde opportunité du Français. Les deux joueurs disputeront bien un tie-break. Dans celui-ci, Martinez domine 6-4 et s’offre deux nouvelles balles de match. La première est manquée, l’Espagnol manquant complètement son revers décroisé. Mais la seconde est la bonne, Martinez s’impose en quatre manches et affrontera Cristian Garin au troisième tour.


Journaliste/rédacteur depuis août 2018 - Passionné de sport depuis tout petit, je me suis logiquement tourné vers le journalisme sportif depuis août 2018. Grand supporter des Girondins, je suis aussi un fan de football. Je pratique le tennis et suis l'actualité de la petite balle jaune. En juillet, vous risquez de me croiser sur les routes du Tour.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une