Nous suivre

Football

Women’s ICC : l’OL vient à bout l’Atlético Madrid en fin de match et file en finale

Avatar

Publié

le

Match de reprise pour les équipes de Lyon et de l’Atlético Madrid dans le cadre du pendant féminin de l’ICC. Entre l’ogre lyonnais, avec un nouvel entraîneur, et les championnes d’Espagne en titre, le duel promettait d’être intéressant sous le chaud et étouffant soleil de Caroline du Nord.

Finalistes en titre et quatre fois championnes d’Europe consécutivement, les Lyonnaises veulent aborder la saison 2019-2020 de la meilleure des manières en remportant ce trophée, échappé de peu l’an dernier. Mais ce match est aussi l’occasion de voir les nouvelles recrues, comme Alex Greenwood ou Nikita Parris titulaires, et la nouvelle mise en place tactique du staff de Jean-Luc Vasseur. De son côté, l’Atlético cherchait à se montrer et à progresser dans un match de haut niveau. Les Colchoneras n’étaient clairement pas favorites mais ont vendu chèrement leur peau.

Première mi-temps : les Fenottes trop brouillonnes

En début de partie, les joueuses espagnoles tenaient le ballon et se procuraient rapidement la 1ère occasion du match, mais la gardienne lyonnaise Sarah Bouhaddi intervenait facilement. Mais dès la 10ème minute, l’OL se procurait une belle occasion par son Ballon d’or Hegerberg qui voyait sa tête captée par la gardienne madrilène. Dès lors, les Fenottes se montraient plus pressantes avec des frappes repoussées par le poteau ou qui passaient non loin du cadre. Sur une belle interception, Amel Majri allait au but. Sa frappe passait entre les jambes de la défenseure adverse et se retrouvait déviée, manquant de tromper la vigilance de la cerbère madrilène qui réalisait un arrêt acrobatique pour sauver les siennes.

Même si les Lyonnaises dominaient, les Espagnoles ne se laissaient pas faire et tentaient crânement leur chance au point de faire parcourir un frisson dans l’arrière garde française sur une frappe stoppée par une défenseure. En milieu de mi-temps, l’intensité baissait quelques peu à cause de la chaleur. D’ailleurs, l’arbitre accordait une pause fraicheur pour souffler un peu. Elle semblait avoir été bénéfique sur les organismes puisque les deux équipes se montraient dangereuses tour à tour en frappant de loin. L’OL remontait vite son bloc pour accentuer la pression sur le but adverse, comme en atteste la longue passe de Bronze pour la tête d’Hegerberg qui frôlait le montant droit adverse. Mais à trop se projeter vers l’avant, les Lyonnaises s’exposaient aux erreurs et aux contres, et les Espagnoles n’étaient pas loin de trouver la faille avant que la capitaine Renard n’éloigne le danger de la tête. Finalement, même si l’OL s’est montré dominateur et parfois dangereux, le score restait nul et vierge à la pause.

Deuxième mi-temps : Lyon trouve l’ouverture au bout du bout

La 1ère grosse occasion était à mettre au crédit des Espagnoles lors d’une remontée de balle. Bouhaddi s’interposait pour repousser le ballon en corner. À l’heure de jeu, les coachs procédaient aux premiers changements afin de faire tourner les effectifs avec notamment les entrées de Delphine Cascarino et de la finaliste du Mondial Shanice Van de Senden. Cette dernière se montrait rapidement à son avantage en multipliant les courses sur son aile droite. À la 76ème minute, grosse frayeur pour l’OL avec un contre madrilène. La frappe heurtait le haut de la transversale d’une Sarah Bouhaddi toute heureuse de ne pas être battue. Le deuxième acte était globalement d’un niveau moindre au premier et les Lyonnaises restaient brouillonnes en attaque.

À la 83ème, à la suite d’un beau mouvement collectif, la gardienne madrilène, Gallardo, empêcha l’ouverture du score des Rhodaniennes. Ces dernières se rapprochaient du cadre, comme sur le corner de la 86ème minute mais n’arrivaient toujours pas à tromper la vigilance de la cerbère adverse. Juste avant les arrêts de jeu, un coup franc intéressant était repoussé par le mur madrilène en corner. Sur ce dernier, la délivrance arrivait avec le but de la capitaine Wendie Renard d’une tête rageuse. Lyon finissait par s’imposer 1-0 dans un match encore bouillon. Suffisant pour rejoindre la finale lors de laquelle ils affronteront le Courage de la Caroline du Nord, vainqueur de Manchester City (2-1), pour un remake de l’affiche de 2018.

Les réactions

Amandine Henry : « Un match pas facile, notamment à cause de la chaleur, même si c’est pareil pour les deux équipes. Il faut qu’on travaille offensivement pour se mettre à l’abri plus tôt. À propos des nouvelles joueuses, elles s’intègrent bien et apprennent vite le français, même si on fait des efforts pour parler un peu anglais avec elles. »

Eugénie le Sommer : « Sur le match de ce soir, je retiens la victoire, c’est le plus important car il fallait aller en finale et c’est ce qu’on a réussi a faire. Même si ça n’a pas toujours été évident, on a réussi à marquer en fin de match. Nous nous sommes procurées des occasions, mais on a manqué d’efficacité pour marquer plus tôt. C’est bien de s’être créé ces occasions-là. Il faisait chaud, c’était pas évident. En tout cas, c’était un premier match de préparation et c’était pas évident de le gagner. On a poussé jusqu’à la fin et on a rien lâché. Concernant le but de Wendie, elle a tenté plusieurs fois et le dernier était le bon. »

Wendie Renard : « Le but a mis du temps à venir, c’était long et difficile. Ce n’était pas facile pour nous face à une bonne équipe. On a eu des difficulté mais c’est normal, c’est le premier match et il faut intégrer les nouvelles joueuses. Globalement, il y a eu de bonnes choses et d’autres à améliorer, mais c’est de bonne augure pour la suite. On a un tournoi à gagner. Le stage se passe bien, même si ce soir on a eu des difficultés. Il faudra bien récupérer et se remettre au travail dès demain (vendredi). C’était un premier match pour tout le monde, y compris le coach. On fait de bons entraînements mais rien ne remplace les matchs et la compétition. Sur le but sur corner, c’est travaillé. Et ne pas dire que je marque par ce que je suis grande. »

Jean-Luc Vasseur : « Match pas facile face à une belle équipe qui a gagné son championnat. C’est dommage de pas avoir converti les occasions en 1ère mi temps car on aurait pu tuer le match. On vient ici aussi pour affronter ce qui se fait de meilleur. On essaye de s’acclimater à la chaleur mais j’ai trouvé mes joueuses plus en forme en fin de match. C’est vrai qu’on jouera le prochain match dimanche à 19h30 (1h30 heure française), cela a peut-être joué sur la motivation de mes joueuses.

Pour la reprise du championnat, on fera bien évidemment attention à la récupération et au jetlag. On est Lyon, on doit donc être en capacité de gérer tout cela. Alex Glenwood, a fait un match intéressant malgré le peu d’entraînement avec nous. Elle est capable de bien mieux. Concernant Nikita Parris, elle était dans un rôle très énergivore et elle a dû sortir. J’aurais aimé faire des changements plus tôt, car j’avais 6 changements, mais on avait pas le score.  »

Damien Meunier


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Football

Football – Ligue 1 : notre pronostic pour Monaco – Reims

Nico

Publié

le

Par

AFP

Ligue 1 – Monaco accueille Reims pOur le compte de la 27ème journée du championnat de France. Notre pronostic pour la rencontre.

Monaco – Reims : Samedi 29 février, 20h00

Match important dans la course à l’Europe, surtout pour les locaux. Reims, déjà sauvé ou presque, jouera cette fin de saison en roue libre mais aura bien du mal à accrocher quelque chose. Pour Monaco, il faut gagner à tout prix, c’est pour cela qu’on part sur une victoire des Monégasques.

Samedi 29 février, 20h00
1 N 2
Monaco – Reims
1.73 3.85 5.10

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Football

En 2020, Nîmes a retrouvé des couleurs

Avatar

Publié

le

Par

AFP

Ce soir, le Nîmes Olympique reçoit un autre Olympique aux Costières, celui de Marseille. Un match de gala pour Nîmes dans l’optique du maintien possible en Ligue 1 Conforama.

« Pérenniser le club en Ligue 1 »

Dans un entretien sorti aujourd’hui dans « La Provence », Reda Hammache, le nouveau directeur sportif depuis décembre du Nîmes Olympique s’est voulu clair. La place de Nîmes dans le football français est en Ligue 1 et nulle part ailleurs. Il faut dire que les Nîmois reviennent de loin : seulement 2 petites victoires sur la première partie de saison après la saignée du dernier mercato estival où de nombreux joueurs importants sont partis (Savanier, Bouanga, Thioub, Bobichon, Alioui) ce qui a déstabilisé l’effectif de Bernard Blaquart, qui s’est très peu renouvelé (Ferhat, Sarr, Deaux, Philippoteaux).

Destinés à la Ligue 2 si les résultats n’évoluaient pas, les dirigeants nîmois ont réagi cet hiver en désignant un nouveau directeur sportif, cité ci-dessus, et surtout en réussissant son mercato hivernal.

Le portier international espoir, Paul Bernardoni, a vécu une première partie de saison délicate avec les Crocos – AFP

5 victoires en 7 matchs

Avant la défaite à Rennes dans les derniers instants du match la semaine dernière, Nîmes restait sur 5 victoires en 7 rencontres de championnat (Reims, Monaco, Dijon, Nice, Angers). Un beau tableau de chasse avec des nouvelles recrues offensives performantes. Yassine Benrahou (prêté avec option d’achat par Bordeaux) révèle tout son potentiel en prenant du temps de jeu à Nîmes.

L’expérimenté Nolan Roux (2 buts en 5 matchs) est déjà venu marquer ses quelques buts comme à son habitude en Ligue 1 Conforama et apporte son expérience du championnat à une équipe qui en a besoin. Enfin Moussa Koné, en provenance de Dresde en D2 allemande, a pour l’instant joué son rôle de « supersub » avec 2 buts en 3 matchs. Avec la réussite de ces recrues offensives, c’est tout un groupe qui a repris confiance du côté des Costières.

Depuis, Nîmes est sorti du bourbier des deux dernières places et s’est replacé dans le groupe jouant le maintien. 18ème et barragiste (27 points, à 2 points du 15ème) avant le début de la 27ème journée, le Nîmes Olympique devrait embêter plus d’une équipe jusqu’à la fin de la saison, à commencer par l’Olympique de Marseille ce soir.

Romain Delanis


Lire la suite

Football

Europa League : tirage au sort des 8èmes de finale

Avatar

Publié

le

Par

Hier soir ce sont joués les derniers seizièmes de finale de l’Europa League. On connait maintenant les huitièmes de finale qui attendent 16 équipes qualifiées.

Le match entre Salzbourg et Francfort d’hier soir a été reporté en raison d’un avis de tempête. Il se jouera ce vendredi soir à 18h.

Istanbul-FC Copenhague
Olympiakos-Wolverhampton
Glasgow Rangers-Bayer Leverkusen
Wolfsbourg-Chakhtar Donetsk
Inter Milan-Getafe
FC Séville-AS Rome
Salzbourg/Francfort-Bâle
LASK-Manchester United

Les premières équipes citées joueront le match aller à domicile.

Matches aller le jeudi 12 mars (18h55 et 21h)
Matches retour le jeudi 19 mars (18h55 et 21h)

Dicodusport


Lire la suite

Football

Football – Ligue 1 : notre pronostic pour Nîmes – Marseille

Nico

Publié

le

Par

AFP

Ligue 1 – Premier match de la 27ème journée du championnat de France, Nîmes reçoit l’Olympique de Marseille. Notre pronostic.

Nîmes – Marseille : Vendredi 28 février, 20h45

Deux équipes qui restent sur un revers en championnat, même si sur ces dernières semaines, elles ont plutôt enchaîner des résultats positifs. Dur de prévoir une issue à cette rencontre qui ne devrait pas avoir une avalanche de buts. On va partir sur une triple chance buteurs avec les hommes en forme du moment : Benedetto, Payet ou Roux.

Vendredi 28 février, 20h45 Triple chance buteurs
Benedetto/Payet/Roux 1.54

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Football

Ligue des Champions CONCACAF : L’Impact de Montréal de Thierry Henry verra les quarts de finale

Avatar

Publié

le

Par

Jérôme Clerc

Ligue des Champions CONCACAF – Premier match à domicile du nouvel entraîneur de l’Impact, Thierry Henry. Les deux équipes se retrouvaient, après le match nul 2-2 au Costa Rica, au Stade Olympique pour un ticket pour les quarts de finale. Mission accomplie après le match nul et vierge grâce aux 2 buts marqués à l’extérieur au match aller.

Première mi-temps : Stérilité des deux côtés

À cause des blessés survenus au Costa Rica, le XI montréalais devait changer. En effet, Orji Okwonko ne figurait pas sur la feuille de match. L’équipe locale comptait sur l’ancien Barcelonais Bojan, qui a joué avec Thierry Henry, pour marquer. De son côté, le Deportivo Saprissa a eu beaucoup de mal à l’extérieur en Ligue des Champions : il restait sur 11 matchs sans victoire.

Les deux équipes se mettaient vite en évidence avec un tir chacun en 5 minutes. En milieu de mi-temps, le jeu se durcissait et les grosses fautes se multipliaient. Les coups francs ne donnaient cependant rien. Saprissa faisait tourner le ballon, mais sans se montrer trop dangereux. À la 44ème minute, tout le stade a retenu son souffle quand Shamir Shome, drafté en 2017, butait sur le gardien après un débordement montréalais. Finalement, l’Impact a eu 2 tirs cadrés, contre un seul pour les Costaricains, même si ces derniers maîtrisaient plus la balle.

Thierry Henry donne ses consignes à son équipe – Jérôme Clerc

Deuxième mi-temps : Montréal tout en maîtrise

Le capitaine montréalais, le Finlandais Raitala, semblait blessé en 1ère mi-temps. Il était remplacé à la pause par Joël Waterman. Saprissa, dans l’obligation de marquer, se montrait rapidement offensif et obligeait le gardien français Diop à une belle parade pour protéger les siens. Le jeu s’équilibrait ensuite, haché par les fautes. Chaque attaque faisait passer des frissons de peur ou de joie dans les travées du stade. Les 21 500 spectateurs donnaient de la voix pour pousser leurs protégés. Les attaques costariciennes se montraient plus pressantes et précises, mais la défense canadienne tenait bon lors des 10 dernières minutes. D’ailleurs, Clément Diop démontrait tout son talent dans la cage, avec une magnifique envolée à l’entrée du temps additionnel.

Finalement, aucun but de marqué pour ce premier match à domicile pour Thierry Henry. La cloche des 1642 n’a pas sonné durant la partie (elle sonne pour chaque but de l’Impact, tradition de ce groupe de supporters). Montréal verra donc les quarts de finale, cinq ans après la finale de 2015 et sa dernière participation… Globalement, Saprissa a eu le ballon mais sans être plus dangereux que ça.

La réaction d’après-match

Thierry Henry : « Le match a été difficile mais je suis content, car on a réussi à s’adapter à l’adversaire. On rate de peu l’ouverture du score et Clément Diop a fait un bon boulot sur sa ligne. On était fatigué en fin de match mais on le savait, on n’a que deux matchs dans les jambes. On a encore dû faire un changement forcé pour blessure (Raitala), j’attends un retour du médecin à ce propos. »

Damien Meunier


Lire la suite

Fil Info

CyclismeIl y a 2 heures

La Chaîne L’Équipe ne compte pas lâcher le cyclisme

Ce vendredi, des rumeurs ont émergées sur le possible retrait de La Chaîne L'Équipe du cyclisme pour la saison 2021....

CyclismeIl y a 2 heures

Royal Bernard Drôme Classic 2020 : le profil de la course

Les Boucles Drôme-Ardèche se terminent avec la Royal Bernard Drôme Classic ce dimanche. Voici le profil de la course pour...

Rugby à XIIIIl y a 3 heures

Rugby à XIII – Super League : notre pronostic pour Hull FC – Dragons Catalans

Super League - Victorieux face à Castleford lors de leur dernier match, les Dragons Catalans veulent enchaîner face à Hull...

CyclismeIl y a 13 heures

Championnats du monde 2020 : Lafargue et D’Almeida médaillés sur le kilomètre, Ermenault en bronze sur la poursuite

Cyclisme sur piste - Championnats du monde 2020 - Quentin Lafargue (argent), Michaël D'Almeida (bronze) sur le kilomètre et Corentin...

FootballIl y a 14 heures

Football – Ligue 1 : notre pronostic pour Monaco – Reims

Ligue 1 - Monaco accueille Reims pour le compte de la 27ème journée du championnat de France. Notre pronostic pour...

TennisIl y a 15 heures

ATP Dubaï : Gaël Monfils manque 3 balles de match et tombe face à Novak Djokovic

ATP Dubaï - Gaël Monfils est passé proche de sa première victoire face à Novak Djokovic, mais s'incline finalement en...

AthlétismeIl y a 16 heures

Dopage : La suspension provisoire de Clémence Calvin validée par le Conseil d’État

Ce vendredi, le Conseil d'État a débouté Clémence Calvin, en validant sa suspension provisoire prononcée par l'AFLD au printemps 2019.

Formule 1Il y a 18 heures

Faut-il s’inquiéter pour Lewis Hamilton et Mercedes ?

Ce jeudi, à l'occasion de la cinquième journée d'essais à Barcelone, Lewis Hamilton, n'a réalisé que le 13ème temps. À...

TennisIl y a 20 heures

Open 6ème Sens Lyon : le projet de Caroline Garcia

Du 29 février au 8 mars se déroule la première édition de l'Open 6ème Sens à Lyon. Ce nouveau tournoi...

FootballIl y a 20 heures

En 2020, Nîmes a retrouvé des couleurs

Ce soir, le Nîmes Olympique reçoit un autre Olympique aux Costières, celui de Marseille. Un match de gala pour Nîmes...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2019 - Tous droits réservés