Nous suivre

Football

Women’s ICC : l’OL féminin prend sa revanche face au Courage de Caroline du Nord

Avatar

Publié

le

Jour de finale au Shalen Stadium de Carry entre l’OL féminin et le Courage de Caroline du Nord. Pour la revanche de l’an dernier, les 2 favoris de l’ICC se retrouvaient suite à leur succès en demi-finale contre l’Atlético Madrid et Manchester City. Finalement, l’OL prend sa revanche sur la défaite de l’an dernier dans un match de bon niveau.

Première mi-temps : deux styles opposés et aucun but

L’OL ne changeait pas son onze type alors que le Courage modifiait trois joueuses dont la gardienne. Dans un stade quasiment plein et dans une grosse ambiance, les Rhodaniennes donnaient le coup d’envoi dans une température plus faible qu’en demi-finale. Le début de match était légèrement à l’avantage du Courage qui se montrait un peu plus pressant, mais l’OL repoussait les premières banderilles.

Les joueuses de Jean-Luc Vasseur répondaient cependant sur coups de pied arrêtés mais sans tromper la vigilance de la gardienne canadienne. Dans le premier quart d’heure, les Lyonnaises avaient clairement du mal à tenir le ballon au milieu et subissaient les assauts des championnes des États-Unis. Heureusement, Sarah Bouhaddi se montrait intraitable sur sa ligne.

Même si les Lyonnaises étaient brouillonnes en attaque, elle se sont procurées quelques occasions faisant passer des frissons dans les travées du stade lorsqu’elles arrivaient à garder le ballon et à enchaîner. De leur côté, les Américaines n’étaient pas en reste et se montraient dangereuses à plusieurs reprises. Les organismes étaient mis à rude épreuve de chaque côté et une pause fraîcheur était mise en place pour souffler quelque peu.

Cette pause a redonné de l’allant aux locales qui se sont montrées d’emblée dangereuses. Lyon était légèrement dominé et procédait en contre, notamment Majri qui lançait Le Sommer en profondeur, mais il manquait clairement de liant entre le milieu et l’attaque. Lyon a failli ouvrir le score lorsque la grosse frappe d’Amel Majri fracassa la transversale de Labbé pour ce qui restera la plus belle occasion de cette période.

Deuxième mi-temps : Lyon monte en pression et trouve la faille pour le titre

A la pause, Vasseur fit son premier changement avec l’entrée de Van de Senden, qui provoqua tout de suite un corner. Les joueuses du Courage répliquèrent immédiatement en mettant la pression sur le but lyonnais mais Bouhaddi capta le ballon pour soulager sa défense. Avec les longs ballons en profondeur du Courage, Bouhaddi joua souvent libéro pour écarter le danger. A la 56ème minute, un missile de Marozsan a refroidi le stade en terminant sa course dans la lucarne de Labbé. Lyon ouvrait enfin le score.

S’en est suivie une réorganisation tactique avec la sortie de Le Sommer, qui combinait bien avec Majri, pour la Japonaise Kumagai. Sarah Bouhaddi hérita d’un carton jaune pour avoir tardé à effectuer son renvoi aux 5,50m. Le public, un peu plus de 8000 spectateurs, mit d’ailleurs la pression sur la numéro 16 lyonnaise à chaque fois qu’elle avait le ballon en main en faisant un décompte.

Lyon avait un peu plus de mal à tenir le ballon après le but et le Courage cherchait de la vitesse en essayant de trouver les deux flèches de devant alors que les Lyonnaises évoluaient plutôt en contre. À la 85ème minute, Lyon doublait le score par l’ancienne de l’Université de Caroline du Nord, Lucy Bronze, mais le but fut logiquement refusé pour un hors-jeu.

Le Courage tenta son va-tout dans les 5 dernières minutes du temps additionnel. Mais en vain. L’Olympique Lyonnais remportait le trophée 1-0 pour le plus grand plaisir des supporters venus de tout le continent américain. En plus du titre dans le tournoi, les Fenottes ont trusté les honneurs avec les trophées individuels de meilleure joueuse avec sa capitaine Wendie Renard et meilleure gardienne avec Sarah Bouhaddi.

La victoire de l’OL n’est pas illogique même si la maîtrise n’a pas été totale comparée aux standards de cette équipe. Encore brouillonne, l’animation offensive devra se régler en championnat qui commence la semaine prochaine contre Marseille, le promu, au Groupama Training Center.

Les réactions d’après-match

Jean-Luc Vasseur : « C’était un gros match. On était venus pour ça, pour jouer cette finale et on s’attendait à ce type de match. Tout s’est bien passé pour nous ce soir car on est les gagnants. On est un groupe et tout le monde joue ensemble. Ce soir, on a gagné, c’est tout le groupe qui gagne. Le jour on va perdre, ça sera tout le groupe qui perdra. Après, on va préparer une compétition (championnat) et celle-ci sera très très longue donc on aura besoin de tout le monde, mais pas en même temps.

Ce soir, j’avais l’impression que c’était un match de Ligue des Champions, donc c’était un bon moyen de nous préparer aux compétitions européennes. Et vous le savez mieux que moi, quand on gagne, c’est le meilleur moyen de préparer le prochain match. C’était comme un match de boxe et on savait que l’un ou l’autre allait mettre l’autre KO. Ce soir, on a peut-être eu un peu de chance , plus de talent peut-être, mais ça a été très difficile. Mais c’était une très belle opposition. Il y avait bien-sûr beaucoup de talent en face aussi. »

Sarah Bouhaddi : « Les supporters américains mettaient la pression, mais ça fait partie du spectacle, du jeu, en voulant mettre la pression à l’arbitre pour qu’il siffle un coup-franc indirect. J’ai essayé de temporiser un petit peu car mes coéquipières commençaient à fatiguer un peu. Malheureusement, l’arbitre me met un carton jaune. Mais en gagnant un petit peu de temps et avec l’expérience, ça passe. Concernant le match, c’était deux bonnes équipes, on a eu un peu plus de réussite sur notre but. On a été costaudes défensivement. On a bien travaillé sur les deux matchs et on va rentrer en France avec de bonnes idées. »

Eugénie Le Sommer : « C’était un gros match. On est contentes de la victoire et on a plutôt bien joué. Même si on a concédé des occasions, on en a eues davantage sur l’ensemble du match. Comme au premier match, on a manqué les opportunités de se mettre à l’abri, notamment en première période et ça nous aurait fait du bien de mener au score plus rapidement. Il n’y avait pas de soleil et on jouait plus tard, c’était donc plus agréable que jeudi. »

Wendie Renard : « C’était un peu plus facile physiquement que jeudi et on digère le stage, mais il y a du mieux. On n’est pas encore à 100 % et on a encore concédé quelques occasions, mais on est pas mal. C’est dommage que l’arbitre ait mis un carton (à Sarah Bouhaddi), mais c’est comme ça. Après, le public a commencé à compter pour que l’arbitre siffle contre nous, mais on a réussi à passer outre et à avancer. »

Damien Meunier


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Football

Football – Ligue 1 : notre pronostic pour Monaco – Reims

Nico

Publié

le

Par

AFP

Ligue 1 – Monaco accueille Reims pOur le compte de la 27ème journée du championnat de France. Notre pronostic pour la rencontre.

Monaco – Reims : Samedi 29 février, 20h00

Match important dans la course à l’Europe, surtout pour les locaux. Reims, déjà sauvé ou presque, jouera cette fin de saison en roue libre mais aura bien du mal à accrocher quelque chose. Pour Monaco, il faut gagner à tout prix, c’est pour cela qu’on part sur une victoire des Monégasques.

Samedi 29 février, 20h00
1 N 2
Monaco – Reims
1.73 3.85 5.10

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Football

En 2020, Nîmes a retrouvé des couleurs

Avatar

Publié

le

Par

AFP

Ce soir, le Nîmes Olympique reçoit un autre Olympique aux Costières, celui de Marseille. Un match de gala pour Nîmes dans l’optique du maintien possible en Ligue 1 Conforama.

« Pérenniser le club en Ligue 1 »

Dans un entretien sorti aujourd’hui dans « La Provence », Reda Hammache, le nouveau directeur sportif depuis décembre du Nîmes Olympique s’est voulu clair. La place de Nîmes dans le football français est en Ligue 1 et nulle part ailleurs. Il faut dire que les Nîmois reviennent de loin : seulement 2 petites victoires sur la première partie de saison après la saignée du dernier mercato estival où de nombreux joueurs importants sont partis (Savanier, Bouanga, Thioub, Bobichon, Alioui) ce qui a déstabilisé l’effectif de Bernard Blaquart, qui s’est très peu renouvelé (Ferhat, Sarr, Deaux, Philippoteaux).

Destinés à la Ligue 2 si les résultats n’évoluaient pas, les dirigeants nîmois ont réagi cet hiver en désignant un nouveau directeur sportif, cité ci-dessus, et surtout en réussissant son mercato hivernal.

Le portier international espoir, Paul Bernardoni, a vécu une première partie de saison délicate avec les Crocos – AFP

5 victoires en 7 matchs

Avant la défaite à Rennes dans les derniers instants du match la semaine dernière, Nîmes restait sur 5 victoires en 7 rencontres de championnat (Reims, Monaco, Dijon, Nice, Angers). Un beau tableau de chasse avec des nouvelles recrues offensives performantes. Yassine Benrahou (prêté avec option d’achat par Bordeaux) révèle tout son potentiel en prenant du temps de jeu à Nîmes.

L’expérimenté Nolan Roux (2 buts en 5 matchs) est déjà venu marquer ses quelques buts comme à son habitude en Ligue 1 Conforama et apporte son expérience du championnat à une équipe qui en a besoin. Enfin Moussa Koné, en provenance de Dresde en D2 allemande, a pour l’instant joué son rôle de « supersub » avec 2 buts en 3 matchs. Avec la réussite de ces recrues offensives, c’est tout un groupe qui a repris confiance du côté des Costières.

Depuis, Nîmes est sorti du bourbier des deux dernières places et s’est replacé dans le groupe jouant le maintien. 18ème et barragiste (27 points, à 2 points du 15ème) avant le début de la 27ème journée, le Nîmes Olympique devrait embêter plus d’une équipe jusqu’à la fin de la saison, à commencer par l’Olympique de Marseille ce soir.

Romain Delanis


Lire la suite

Football

Europa League : tirage au sort des 8èmes de finale

Avatar

Publié

le

Par

Hier soir ce sont joués les derniers seizièmes de finale de l’Europa League. On connait maintenant les huitièmes de finale qui attendent 16 équipes qualifiées.

Le match entre Salzbourg et Francfort d’hier soir a été reporté en raison d’un avis de tempête. Il se jouera ce vendredi soir à 18h.

Istanbul-FC Copenhague
Olympiakos-Wolverhampton
Glasgow Rangers-Bayer Leverkusen
Wolfsbourg-Chakhtar Donetsk
Inter Milan-Getafe
FC Séville-AS Rome
Salzbourg/Francfort-Bâle
LASK-Manchester United

Les premières équipes citées joueront le match aller à domicile.

Matches aller le jeudi 12 mars (18h55 et 21h)
Matches retour le jeudi 19 mars (18h55 et 21h)

Dicodusport


Lire la suite

Football

Football – Ligue 1 : notre pronostic pour Nîmes – Marseille

Nico

Publié

le

Par

AFP

Ligue 1 – Premier match de la 27ème journée du championnat de France, Nîmes reçoit l’Olympique de Marseille. Notre pronostic.

Nîmes – Marseille : Vendredi 28 février, 20h45

Deux équipes qui restent sur un revers en championnat, même si sur ces dernières semaines, elles ont plutôt enchaîner des résultats positifs. Dur de prévoir une issue à cette rencontre qui ne devrait pas avoir une avalanche de buts. On va partir sur une triple chance buteurs avec les hommes en forme du moment : Benedetto, Payet ou Roux.

Vendredi 28 février, 20h45 Triple chance buteurs
Benedetto/Payet/Roux 1.54

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Football

Ligue des Champions CONCACAF : L’Impact de Montréal de Thierry Henry verra les quarts de finale

Avatar

Publié

le

Par

Jérôme Clerc

Ligue des Champions CONCACAF – Premier match à domicile du nouvel entraîneur de l’Impact, Thierry Henry. Les deux équipes se retrouvaient, après le match nul 2-2 au Costa Rica, au Stade Olympique pour un ticket pour les quarts de finale. Mission accomplie après le match nul et vierge grâce aux 2 buts marqués à l’extérieur au match aller.

Première mi-temps : Stérilité des deux côtés

À cause des blessés survenus au Costa Rica, le XI montréalais devait changer. En effet, Orji Okwonko ne figurait pas sur la feuille de match. L’équipe locale comptait sur l’ancien Barcelonais Bojan, qui a joué avec Thierry Henry, pour marquer. De son côté, le Deportivo Saprissa a eu beaucoup de mal à l’extérieur en Ligue des Champions : il restait sur 11 matchs sans victoire.

Les deux équipes se mettaient vite en évidence avec un tir chacun en 5 minutes. En milieu de mi-temps, le jeu se durcissait et les grosses fautes se multipliaient. Les coups francs ne donnaient cependant rien. Saprissa faisait tourner le ballon, mais sans se montrer trop dangereux. À la 44ème minute, tout le stade a retenu son souffle quand Shamir Shome, drafté en 2017, butait sur le gardien après un débordement montréalais. Finalement, l’Impact a eu 2 tirs cadrés, contre un seul pour les Costaricains, même si ces derniers maîtrisaient plus la balle.

Thierry Henry donne ses consignes à son équipe – Jérôme Clerc

Deuxième mi-temps : Montréal tout en maîtrise

Le capitaine montréalais, le Finlandais Raitala, semblait blessé en 1ère mi-temps. Il était remplacé à la pause par Joël Waterman. Saprissa, dans l’obligation de marquer, se montrait rapidement offensif et obligeait le gardien français Diop à une belle parade pour protéger les siens. Le jeu s’équilibrait ensuite, haché par les fautes. Chaque attaque faisait passer des frissons de peur ou de joie dans les travées du stade. Les 21 500 spectateurs donnaient de la voix pour pousser leurs protégés. Les attaques costariciennes se montraient plus pressantes et précises, mais la défense canadienne tenait bon lors des 10 dernières minutes. D’ailleurs, Clément Diop démontrait tout son talent dans la cage, avec une magnifique envolée à l’entrée du temps additionnel.

Finalement, aucun but de marqué pour ce premier match à domicile pour Thierry Henry. La cloche des 1642 n’a pas sonné durant la partie (elle sonne pour chaque but de l’Impact, tradition de ce groupe de supporters). Montréal verra donc les quarts de finale, cinq ans après la finale de 2015 et sa dernière participation… Globalement, Saprissa a eu le ballon mais sans être plus dangereux que ça.

La réaction d’après-match

Thierry Henry : « Le match a été difficile mais je suis content, car on a réussi à s’adapter à l’adversaire. On rate de peu l’ouverture du score et Clément Diop a fait un bon boulot sur sa ligne. On était fatigué en fin de match mais on le savait, on n’a que deux matchs dans les jambes. On a encore dû faire un changement forcé pour blessure (Raitala), j’attends un retour du médecin à ce propos. »

Damien Meunier


Lire la suite

Fil Info

VoileIl y a 28 minutes

Voile olympique : Charline Picon vice-championne du monde en RS:X

Voile olympique - Championne olympique à Rio, Charline Picon a décroché ce samedi la médaille d'argent lors des Mondiaux, en...

CyclismeIl y a 3 heures

La Chaîne L’Équipe ne compte pas lâcher le cyclisme

Ce vendredi, des rumeurs ont émergées sur le possible retrait de La Chaîne L'Équipe du cyclisme pour la saison 2021....

CyclismeIl y a 3 heures

Royal Bernard Drôme Classic 2020 : le profil de la course

Les Boucles Drôme-Ardèche se terminent avec la Royal Bernard Drôme Classic ce dimanche. Voici le profil de la course pour...

Rugby à XIIIIl y a 3 heures

Rugby à XIII – Super League : notre pronostic pour Hull FC – Dragons Catalans

Super League - Victorieux face à Castleford lors de leur dernier match, les Dragons Catalans veulent enchaîner face à Hull...

CyclismeIl y a 14 heures

Championnats du monde 2020 : Lafargue et D’Almeida médaillés sur le kilomètre, Ermenault en bronze sur la poursuite

Cyclisme sur piste - Championnats du monde 2020 - Quentin Lafargue (argent), Michaël D'Almeida (bronze) sur le kilomètre et Corentin...

FootballIl y a 15 heures

Football – Ligue 1 : notre pronostic pour Monaco – Reims

Ligue 1 - Monaco accueille Reims pour le compte de la 27ème journée du championnat de France. Notre pronostic pour...

TennisIl y a 16 heures

ATP Dubaï : Gaël Monfils manque 3 balles de match et tombe face à Novak Djokovic

ATP Dubaï - Gaël Monfils est passé proche de sa première victoire face à Novak Djokovic, mais s'incline finalement en...

AthlétismeIl y a 17 heures

Dopage : La suspension provisoire de Clémence Calvin validée par le Conseil d’État

Ce vendredi, le Conseil d'État a débouté Clémence Calvin, en validant sa suspension provisoire prononcée par l'AFLD au printemps 2019.

Formule 1Il y a 18 heures

Faut-il s’inquiéter pour Lewis Hamilton et Mercedes ?

Ce jeudi, à l'occasion de la cinquième journée d'essais à Barcelone, Lewis Hamilton, n'a réalisé que le 13ème temps. À...

TennisIl y a 20 heures

Open 6ème Sens Lyon : le projet de Caroline Garcia

Du 29 février au 8 mars se déroule la première édition de l'Open 6ème Sens à Lyon. Ce nouveau tournoi...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2019 - Tous droits réservés