Nous suivre

Cyclisme sur route 2023

World Tour : Bora-Hansgrohe, rester dans le top 5 mondial

Publié le

World Tour Bora-Hansgrohe, rester dans le top 5 mondial
Photo Icon Sport

CYCLISME SUR ROUTE 2023 – La Bora-Hansgrohe a réussi sa mue pour remporter son premier Grand Tour en 2022 avec Jay Hindley, à l’occasion du Giro. Avec Evenepoel, Roglic et Thomas sur le Giro et le duel Pogacar vs Vingegaard sur le Tour, il sera difficile de rééditer cette performance en 2023. 

Les classements généraux comme cible

Axée principalement pour les classements généraux, l’équipe allemande compte de nombreux coureurs capables de réaliser de bons classements sur les Grands Tours et les courses par étapes. Vainqueur du Giro, deux ans après s’y être révélé, Jai Hindley tentera de briller sur un Tour de France très montagneux. Néanmoins, la concurrence sera féroce et une place dans le top 5 serait une très belle performance.

De son côté, Aleksandr Vlasov a réussi à finir cinquième du Tour de France l’an passé malgré une grosse chute en début d’épreuve. De plus, le Russe a prouvé une belle régularité sur les courses d’une semaine, en gagnant le Tour de Valence et le Tour de Romandie. Troisième de La Flèche Wallonne, il peut également se distinguer sur les Ardennaises et sur le Lombardie. Quatrième du Tour 2019, Emanuel Buchmann peine à retrouver son niveau malgré une septième place sur le Giro.

Ensuite, Sergio Higuita et Maximilian Schachmann sont spécialisés sur les courses d’une semaine. Le champion de Colombie sur route a remporté le Tour de Catalogne, alors que le double vainqueur de Paris-Nice a connu de nombreux pépins en 2022. Ces deux coureurs peuvent aussi être des atouts sur les Ardennaises et les courses italiennes. Lennard Kämna continuera de jouer son rôle de baroudeur et chasseur d’étapes, tout en apportant son aide en montagne. On conclura cette partie avec le vainqueur du Tour de l’Avenir 2023, Cian Uijtdebroeks, qui aura plus de responsabilités en 2023.

Tour d'Italie 2022 Jai Hindley sacré, la 21ème étape pour Matteo Sobrero (1)

Jay Hindley vainqueur du Tour d’Italie 2022 – Photo Icon Sport

Les Flandriens et les sprinteurs pour gratter des points

Chez les sprinteurs, Sam Bennett est revenu l’hiver passé au sein de la structure germanique, mais il a connu un début de saison difficile. Néanmoins, le sprinteur irlandais a retrouvé des couleurs sur La Vuelta avec le soutien de son poisson-pilote Danny van Poppel pour deux succès d’étape. En 2023, Bennett va devoir réaliser une saison plus complète avec plus de bouquets. L’Irlandais s’est d’ailleurs déjà imposé en ce début de saison, avec un succès d’étape sur le Tour de San Juan. Ensuite, le lauréat de la Primus Classic Jordi Meeus va devoir trouver le chemin de la victoire sur des courses plus prestigieuses, notamment en World Tour.

Enfin, l’axe des Flandriennes sera formé de Nils Politt et de la recrue Bob Jungels. Le coureur allemand a fini deuxième de Paris-Roubaix en 2019 et sera le leader, notamment à Roubaix. Il sera donc soutenu par le rouleur luxembourgeois et par Danny van Poppel pour frotter à l’avant du peloton avant les monts. Politt et Jungels joueront les places d’honneur, sauf situation de course favorable.

Le but de l’équipe Bora-Hansgrohe est de rester dans le top 5 mondial, en allant au moins sur le podium d’un Grand Tour. Il faudra aussi glaner des courses par étapes, des bouquets au sprint et de jouer les premiers rôles sur les classiques.

Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une