Nous suivre

Tennis

WTA Finals 2023 : Iga Swiatek et Coco Gauff débutent par une victoire

Avatar

Publié le

Photo Icon Sport

WTA FINALS – Iga Swiatek a renversé et écrasé Marketa Vondrousova avant que Coco Gauff ne fasse qu’une bouchée d’Ons Jabeur.

Swiatek et Gauff déroulent

Comme hier, les deux matchs de simple du jour se sont également soldés par des victoires autoritaires.

Tout d’abord, Iga Swiatek affrontait Marketa Vondrousova. Et cela n’a pas bien commencé pour la Polonaise, menée 2-5 après avoir perdu 3 engagements. Mais ensuite, l’ex numéro 1 mondiale a enchaîné : 7-6[3] 6-0. Son 21e set de l’année remporté 6-0.

Ons Jabeur n’a pas vu le jour face à Coco Gauff. L’Américaine a déroulé pour remporter le premier set 6-0 en 24 minutes. Ensuite, il y a eu une longue interruption en raison de la pluie. Car si le Masters se joue normalement en indoor, à Cancun, c’est à l’extérieur. Comme à Guadalajara il y a 2 ans et à Doha en 2010. Mais cette pause n’a pas permis à Jabeur de se remettre dans le match. Si Gauff a eu besoin de 4 balles de match, elle a bien remporté sa première victoire en Finales WTA 6-1 6-0.



Une stat’ qui la rapproche de l’une de ses idoles : elle est la première teenager américaine (19 ans et moins) à s’imposer lors du Masters depuis Venus Williams en 1999.

Les favorites s’imposent en double

Pour leur entrée en lice, Storm Hunter et Elise Mertens, tenante du titre, se sont facilement imposées 6-4 6-2 face aux Japonaises Aoyama/Shibahara. Celles-ci en sont donc à 1 victoire et 1 défaite.



Le second match opposant Krawczyk/Schuurs à Melichar-Martinez/Perez a été reporté à mercredi soir.

Le Masters de la discorde

Derrière les belles photos, ce Masters enchaîne les polémiques. En août, le lieu n’était toujours pas défini. Après plusieurs années à Singapour le Masters s’est tour à tour déroulé à Guadalajara, Fort Worth et donc Cancun. Mais si la ville mexicaine a été entérinée début septembre, des bruits de couloir faisaient état de la volonté d’organiser le tournoi en Arabie Saoudite. Ce qui a divisé les (anciennes) joueuses. Le pays se consolera avec le Masters Next Gen.

Si Prague a également été proposée pour plusieurs années, la ville n’a pas été retenue en raison, entre autres, du risque de non délivrance de visas aux Russes et Biélorusses. Ce qui aurait privé le tournoi de la numéro une mondiale par exemple cette année. Si dans la candidature il a été assuré que ça ne serait pas un problème, des précédents lors du tournoi de Prague cette année n’ont pas rassuré. Direction le Mexique donc.

Mais si en 2021 Guadalajara avait pu accueillir le tournoi au pied levé, étant déjà l’hôte d’un Challenger, Cancun a un peu dû tout faire dans la précipitation. À 2 jours du début de la compétition, il était difficile de croire que le plus grand événement tennistique féminin de la saison allait s’y tenir.

Les joueuses n’ont évidemment pu commencer à s’entraîner sur le court central que très tard. Après sa victoire hier, Sabalenka a critiqué la WTA insistant sur le fait que les organisateurs n’avaient eu que peu de temps. Problème de rebond, d’entraînement, elle a pointé tous les dysfonctionnements. Même son de cloche chez Rybakina.

Ce soir, Marketa Vondrousova a également abondé dans son sens : « Mes premières finales ne sont pas du tout ce que j’imaginais. On travaille dur toute l’année pour y arriver et à la fin, ce n’est qu’une déception. Le stade n’est pas prêt du tout pour les matchs ». Pour elle, la WTA ne se soucie pas des athlètes. Pas la première fois que cette critique intervient.

De plus, comme l’année dernière, ce Masters du bout du monde est placé à 2 jours de la finale de la Billie Jean King Cup. Ainsi, Swiatek a décidé de ne pas y participer. Et évidemment, avec si peu de temps pour promouvoir la compétition, il va sans dire que tous les matchs ne se jouent pas dans un stade plein. Les joueuses s’adaptent de manière différente aux conditions particulières de Cancun ce qui explique peut-être ces nombreux sets 6-0, 6-1 observés depuis 2 jours.

Journaliste/rédactrice depuis septembre 2015 - Supportrice de Chelsea, j'ai pour sports de prédilection le handball, l'athlétisme et le tennis. Si je tweete plus vite que mon ombre, vous pouvez aussi me retrouver les week-ends sur les playgrounds de Bruxelles pour un petit foot ou basket entre potes. Parcourir la France, l'Europe et plus si affinités pour suivre mes sportifs préférés ? Mon kif ! Et c'est avec plaisir que je partage les résultats des sports populaires mais également plus confidentiels pour Dicodusport.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *