Nous suivre

Tennis

WTA Lausanne : Caroline Garcia cède en demi-finales

Publié le

WTA Lausanne Caroline Garcia cède en demi-finales
Photo Icon Sport

TOURNOI WTA 250 DE LAUSANNE – Caroline Garcia ne disputera pas sa deuxième finale de la saison. Elle a cédé en trois manches contre la Croate Petra Martic (6-4, 1-6, 6-3), après une farouche bataille.

Avec 11 victoires sur ses 12 derniers matchs, Caroline Garcia a retrouvé sa forme en même temps que le top 50. Elle était logiquement la favorite de cette demi-finale contre Petra Martic, une joueuse contre qui elle menait 3-0. Néanmoins, la dernière confrontation remontait à 2018, et la Croate avait retrouvé cette saison un niveau décent. C’est d’ailleurs elle qui a réalisé le premier break de la partie lors du troisième jeu. Son tennis tout en slices et en amorties a gêné la Tricolore, incapable de se montrer menaçante sur l’engagement adverse. Tout naturellement, Petra Martic boucle la première manche 6-4, en 40 minutes, sur sa première balle de set.

Garcia remonte puis s’écroule

Nullement découragée, Caroline Garcia repart à l’assaut en début de seconde manche. Plus agressive, elle finit par breaker la Croate au quatrième jeu. La Lyonnaise est bien supérieure dans ce deuxième set, et breake une deuxième fois une Petra Martic en panne d’inspiration. Souveraine, la Tricolore ne desserre pas son étreinte, et plie la manche 6-1, en moins d’une demi-heure.

La dernière manche s’amorce alors sur un rythme effréné. Mais c’est finalement Petra Martic qui breake au quatrième jeu, profitant d’une baisse de régime de la Française. Menée 4-1, cette dernière est alors au pied du mur. Mais elle s’effondre en concédant le double break contre une adversaire revigorée. Elle jette ses dernières forces dans la bataille, débreake une fois, sauve une balle de match, mais finit par céder 6-4, 1-6, 6-3. Petra Martic se qualifie en finale, où elle affrontera la qualifiée Olga Danilovic. Déception pour Caroline Garcia, mais la Française est revenue à un niveau décent qui lui permettra de bien figurer durant la suite de la saison.


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une