Nous suivre

Handisport

WTPS Para Triathlon : Cinq podiums dont deux succès pour les Bleus en Tasmanie

Maxime Cazenave

Publié le

WTPS Para Triathlon : Cinq médailles dont deux titres pour les Bleus en Tasmanie
Photo Icon Sport

WTPS PARA TRIATHLON – L’équipe de France de paratriathlon s’est montrée à son aise pour la première étape du circuit WTPS ce vendredi. À Devonport (Australie), Antoine Perel et Gwladys Lemoussu se sont imposés et les Bleus repartent en tout avec cinq médailles.

Le coup d’envoi de la saison 2024 du circuit WTPS a officiellement été donné ce vendredi. Initialement prévu à Abu Dhabi le weekend dernier, l’épreuve a dû être annulée en raison de conditions météorologiques défavorables. C’est donc du côté de l’Australie, plus précisément sur l’île de Tasmanie, à Devonport, que les Bleus se sont réunis pour les premières épreuves de l’année avec une équipe réduite puisqu’ils étaient neuf (onze avec les guides) à être en lice. Certains des gros noms comme Alexis Hanquinquant, Élise Marc ou Jules Ribstein n’avaient pas fait le déplacement.

Malgré tout, cela n’a pas empêché les Tricolores d’être à la hauteur puisque cinq des neuf athlètes engagés sont parvenus à décrocher un podium. En têtes de gondole, Antoine Perel, avec son guide, Yohan Le Berre, a remporté la catégorie PTVI tandis que Gwladys Lemoussu en a fait de même en PTS5. Louis Noël (PTWC) s’est lui emparé de l’argent. Enfin, Michael Herter (PTS3) et Camille Seneclauze (PTS4) ont pris le bronze.

De quoi lancer en fanfare une saison historique à venir avec les Jeux Paralympiques en apothéose. À partir de lundi, la plupart des paratriathlètes français se rendront à Majorque pour un stage de préparation d’une dizaine de jours (18-29 mars) avant la suite des hostilités.

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *