Nous suivre

Actualités

XV de France – Crunch : les notes des Bleus face à l’Angleterre

Flo Ostermann

Publié

le

6 Nations – Un naufrage. Le XV de France a coulé à Twickenham face aux Anglais (44-8). Six essais encaissés, et une situation qui s’enlise pour les Bleus. Dominés dans tous les secteurs, ils enchaînent une deuxième défaite dans le Tournoi. Voici nos notes.

Les avants

Jefferson Poirot – 2 : Le pilier girondin a souffert face à la densité physique des Anglais, comme l’ensemble du XV de France. Un ballon perdu et seulement deux ballons d’attaque. Faible. Remplacé par Dany Priso (70′).

Guilhem Guirado – 2 : Le capitaine des Bleus a été rapidement dépassé dans cette rencontre. Un en-avant (2′), deux ballons perdus en tout et cinq plaquages ratés, battu notamment sur l’essai d’Henry Slade avant la pause. Dur pour le Toulonnais, qui semble sombrer mentalement.

Demba Bamba – 4 : Pour sa première titularisation, le jeune pilier a rivalisé par à-coups face à la puissance anglaise. Pénalisé à deux reprises pour des fautes grossières, il a néanmoins été présent dans le combat. Remplacé par Dorian Aldegheri (56′).

Félix Lambey – 3 : Il avait été très bon lors de sa rentrée face aux Gallois. Mais cet après-midi, le jeune deuxième ligne a été davantage dans le dur, notamment lors du premier acte, perdant notamment deux ballons. Il a également perdu ses nerfs avant l’heure de jeu. Davantage disponible jusqu’à son remplacement par Grégory Alldritt (70′). Dur apprentissage pour le Lyonnais.

Sébastien Vahaamahina – 2 : Le Clermontois a été très décevant aujourd’hui, même dans le registre du combat dans les rucks. Aucun mètre gagné avec le ballon en six possessions. Remplacé par Paul Willemse (56′).

Yacouba Camara – 2 : On attendait de lui de la puissance et du mouvement, mais le Montpelliérain a vite disparu de la circulation (six petits mètres avec le ballon). Discret dans le jeu donc, il a également été en difficulté défensivement (trois plaquages loupés).

Arthur Iturria – 3 : S’il ne s’est pas ménagé en défense (10 plaquages), il n’a pas eu l’apport qu’on lui connaît dans le jeu courant sur les rares opportunités françaises. Un contre en touche à mettre à son crédit.

Louis Picamoles – 5 : Le Ciste a bien tenté d’avancer et de mettre les siens dans l’avancée (59 mètres parcourus), en vain. Présent défensivement (12 plaquages), il a malgré tout souffert, comme l’ensemble de l’équipe, face à la pression anglaise.

Les notes des trois-quarts


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une