Nous suivre

Rugby à XV

XV de France : Élisez le meilleur joueur de la Tournée en Australie

Flo Ostermann

Publié

le

XV de France les notes des Bleus lors du deuxième test face à l'Australie
Photo Icon Sport

XV DE FRANCE – Au terme d’une tournée en Australie réussie, plusieurs joueurs de l’équipe de France ont marqué de gros points en vue des prochaines échéances. Parmi eux, six ont été au-dessus de la mêlée. Selon, lequel de ces joueurs a marque le plus les esprits ?

Gaëtan Barlot – Talonneur – 189 minutes jouées sur 240 possibles

Notes moyenne sur les trois matchs : 6,8/10 – 6/10 sur le premier test, 8/10 sur le deuxième, 6,5 sur le troisième.

Novice dans le groupe France à l’amorce de la tournée en Australie, le talonneur castrais a livré trois match de qualité, dont le deuxième, lors duquel il a surnagé. Solide en défense (31/32 au plaquage), il a aussi montré une grosse activité dans le jeu offensif, avec pas moins de 7 défenseurs battus et une avancée quasi permanente. Parfois sur courant alternatif sur ses lancers en touche, Gaëtan Barlot a néanmoins montré un sacré caractère face aux Wallabies. De quoi remettre la hiérarchie des talonneurs en question, Marchand, Chat, Mauvaka et Bourgarit semblant être devant lui ?

Cameron Woki – 3ème ligne – 188 minutes jouées sur 240 possibles

Note moyenne sur les trois matchs : 7,75/10 – Non noté sur le premier test (entre à la 52′), 8/10 sur le deuxième, 7,5/10 sur le troisième.

Sans doute l’une des grandes satisfactions de cette Tournée. Parfois timoré lors de ses précédentes apparitions avec les Bleus, Cameron Woki a livré de (très) belles copies face aux Wallabies. Défensivement, il a plus que tenu la route (28/30 au plaquage), récupérant également 6 ballons, dont trois en touche. Mais c’est surtout offensivement que le troisième ligne girondin a crevé l’écran, notamment lors du deuxième test (62 mètres parcourus). Il est récompensé par un essai d’acrobate lors du dernier match. Monstrueux physiquement, il a marqué de gros points, sans aucun doute.

Anthony Jelonch – 3ème ligne – 230 minutes jouées sur 240 possibles

Note moyenne sur les trois matchs : 7,5/10 – 7/10 sur le premier test, 8,5/10 sur le deuxième, 7/10 sur le troisième.

Capitaine des Bleus pour cette tournée, Anthony Jelonch aura été plus qu’à la hauteur, que ce soit dans son rôle de meneur d’hommes et dans le jeu. Défensivement, le néo-Toulousain a été royal, avec pas moins de 55 plaquages réussis en trois matchs. Un vrai poison également dans le jeu au sol, avec quatre ballons grattés. Ballon en mains, il a été à la hauteur du défi physique proposé par les Australiens. Comme Woki, Jelonch va donner du fil à retordre au staff des Bleus, en vue des prochains échéances.

Arthur Vincent – Centre – 240 minutes jouées sur 240 possibles

Note moyenne sur les trois matchs : 7,2/10 – 7/10 sur le premier test, 8,5/10 sur le deuxième, 6/10 sur le troisième test.

En l’absence de Gaël Fickou et Virimi Vakatawa, Arthur Vincent s’est comporté en patron des lignes arrières, et notamment sur les phases défensives. Infatigable sécateur (43/45 au plaquage), il a montré une belle activité aux quatre coins du terrain, avec une faculté à avancer dans des petits espaces. Physiquement, il a mis à mal les centres des Wallabies. L’Héraultais a, lui aussi, frappé fort !

Jonathan Danty – Centre – 160 minutes jouées sur 240 possibles

Note moyenne sur les trois matchs : 8/10 – 8/10 sur le premier test, 8/10 sur le deuxième, non noté sur le troisième test.

S’il n’a pas joué le troisième et dernier test, le centre néo-Rochelais a fait des ravages lors des deux premières rencontres. En 160 minutes de jeu, l’ancien Parisien a gratté cinq ballons au sol, dont celui qui aurait dû donner la gagne lors du premier test. Fiable en défense (25/26 au plaquage), Jonathan Danty a donc mené la révolte plus d’une fois. Offensivement, il a aussi énormément pesé dans les débats, en étant notamment décisif sur les deux essais de Gabin Villière lors du premier match. Un dur au mal dans tous les compartiments du jeu. Et un vrai joker pour le staff des Bleus. Sinon plus ?

Melvyn Jaminet – Arrière – 240 minutes jouées sur 240 possibles

Note moyenne sur les trois matchs : 7/10 – 5/10 sur le premier test, 8,5/10 sur le deuxième, 7,5/10 sur le troisième test.

LA grande révélation de cette tournée. À 22 ans, Melvyn Jaminet vient de remporter la Pro D2 avec l’USAP, et n’a donc pas encore joué une seule minute en Top 14. Et pourtant, il a été propulsé titulaire à l’arrière dès le premier test. Bon avant d’être l’un des coupables de la fin de match catastrophique des Français, le Catalan a ensuite réalisé un récital. Il offre la gagne aux Bleus lors du deuxième match avec une pénalité (78′), une rencontre durant laquelle il aura réalisé un 8/8 face aux perches, pour un bilan total de 15 coups de pied réussis sur 16 tentés, rien que ça. Capable de franchir la défense adverse, il s’est aussi illustré avec 7 défenseurs battus. Bref, un carton (presque) plein pour celui qui va donner des sueurs froides aux Dulin et autres Ramos.

Faites votre choix !

XV de France : Élisez le meilleur joueur de la Tournée en Australie

Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une