Nous suivre

Rugby

XV de France : les notes des Bleus face à l’Écosse

Flo Ostermann

Publié

le

Test Match – Séduisant, le XV de France a largement dominé l’Écosse à Nice (32-3), pour son premier test match avant le Mondial. Voici nos notes pour les Bleus.

Les avants

Jefferson Poirot (CAP) – 5,5 : Trois ballons perdus pour le Girondin ce soir. Très bon en mêlée et efficace en défénse, on l’a peu vu dans le jeu. Un capitaine bien (trop) discret. Remplacé par Dany Priso (55′).

Camille Chat – 6,5 : Beaucoup d’envie chez le Racingman, qui a amené beaucoup de percussion dans le jeu courant. Il parvient à gratter un ballon au sol. Il perd néanmoins deux ballons sur ses lancers en touche. Remplacé par Peato Mauvaka (55′).

Rabah Slimani – 5,5 : Prestation décevante du Clermontois. Hormis sa bonne partition en mêlée, il a rarement été à son avantage le peu de fois où il a eu le ballon entre les mains. Remplacé par Emerick Setiano (55′).

Paul Gabrillagues – 6 : Précieux en conquête, mais un peu trop discret dans le jeu. Le deuxième ligne parisien a été à son avantage dans le combat, comme souvent. Un match intéressant. Remplacé par Félix Lambey (71′).

Sébastien Vahaamahina – 6,5 : Deux ballons grattés et une omniprésence dans le jeu au sol, un domaine dans lequel il rayonne. 18 plaquages à son actif également ainsi que trois ballons pris en touche. En revanche, il s’est monté peu influent dans le jeu. Mais cela reste une prestation de bonne facture pour le Jaunard.

François Cros – 7,5 : Quelle première pour le Toulousain. Fringuant ballon en mains, efficace en défense, il a amené un vrai dynamisme au jeu tricolore, comme en atteste son attitude sur le quatrième essai des Bleus signé Maxime Médard (54′). Un ballon perdu et pénalisé une fois, mais quelle révélation. Réserviste, on demande à revoir, forcément.

Charles Ollivon – 7,5 : Il avait faim ce soir, et cela s’est vu. Réserviste, il a montré qu’il avait ce qu’il fallait pour partir au Japon : envie, ultra-disponible et dynamique, et ce aux quatre coins du terrain. Solide en défense (14 plaquages). Le Toulonnais a marqué de très gros points ce soir.

Grégory Alldritt – 7,5 : Le Rochelais a rayonné. Auteur d’un essai, son troisième en deux sélections, il a surtout fait preuve de dynamisme (51 mètres avec le ballon) et d’efficacité, offensivement mais également défensivement (11 plaquages). Lui aussi a crevé l’écran à Nice. Remplacé par Louis Picamoles (62′).

Les notes de la charnière et des trois-quarts


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

4 Commentaires

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Commentaires
2 Réponses
0 Followers
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponse(s)
4 Nombre d'utilisateurs
BambouAtalanteSeligmannRossini Utilisateurs récents
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Atalante
Invité
Atalante

« Il n y a pas de grande équipe sans grand buteur « LOPEZ a montré depuis des lustres qu il;était pas fiable au but.
L n y a pas ….. sans un grand ouvreur …. LOPEZ ….
LOPEZ et serin ne sont pas au niveau
Medart bien mais trop lent
Excellent DUPONT
Au fait le tôlier c est qui ?

Bambou
Invité
Bambou

Il paraitraît que c’est Poirot… lol…

Rossini
Invité
Rossini

C’est vrai que la 3ème ligne, à été omni presente dans l’attaque comme la défense, la première ligne très décevante, Dupont exvellent, Lopez et Serrin non rien à faire dans l’équipe.

Seligmann
Invité
Seligmann

Pour Dupont je mets un bémol remarquable soliste ses qualités lui permettent de sortir la France de situations difficiles mais ce pas un organisateur comme le serait un Parra Pour Lopez et Serin tout à fait d’accord

Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une