Nous suivre

CDM de rugby à XV 2019

Notre XV Type de la Coupe du monde de rugby 2019

Publié

le

Notre XV Type de la Coupe du monde de rugby 2019
Icon Sport & Getty Images

La charnière

9. Faf de Klerk : Quel récital en finale, et plus globalement durant toute la compétition. Écarté de la sélection il y a encore quelques mois encore, il a répondu aux attentes du staff sud-africain.

10. Handre Pollard : Meilleur marqueur de points de la Coupe du monde, le néo-Montpelliérain est l’un des principaux artisans de la victoire des Boks. En finale, s’il a tremblé sur sa première tentative face aux perches, il a ensuite régalé. Fin stratège, il a faut preuve de sang froid.


Les arrières

11. Semi Radradra : Le choix a été compliqué avec l’ailier gallois Josh Adams (meilleur marqueur), pour ne pas dire impossible. Semi Radradra a montré qu’il faisait partie des meilleurs joueurs du monde dans une équipe fidjienne pourtant en difficulté. Les stats parlent d’elles-mêmes : en quatre matchs, il a parcouru 400 mètres avec le ballon, en 62 courses et pour 29 défenseurs battus.

12. Damian de Allende : Ses 61 ballons portés et 50 plaquages résument bien sa Coupe du monde, important dans le dispositif des Boks, aussi bien offensivement que défensivement.

13. Lukhanyo Am : Le deuxième centre des Springboks s’est révélé être un véritable perforateur de défense. En plus de ses 2 essais inscrits, on peut noter ses 11 franchissements et 6 défenseurs battus. Une révélation.

14. Cheslin Kolbe : Il a souvent eu très peu d’occasions de s’exprimer (seulement 27 courses en quatre matchs), mais il a toujours réalisé le geste juste, en attaque comme en défense. Trois essais, dont un magistral en finale, en laissant pour mort Owen Farrell.

15. Beauden Barrett : Même si son rayonnement est parfois moindre qu’à l’ouverture, il a réalisé une Coupe du monde de haut vol, avec pas moins de 460 mètres gagnés ballon en mains, le meilleur total de la compétition. Relanceur hors-pair, il a marqué le Mondial à sa façon.

Revenir aux avants

Dicodusport

 


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

2 Commentaires

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Commentaires
0 Réponses
0 Followers
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponse(s)
2 Nombre d'utilisateurs
occitaniaPhilippe Utilisateurs récents
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
occitania
Invité
occitania

Beaucoup d’Anglais dans cette équipe…….Mais pas champions. Tant mieux

Philippe
Invité
Philippe

Belle composition même si j’aurais préféré voir Gareth en 9 et Matsushima en 11

Fil Info

Actus à la une