Nous suivre

Champions Cup 2021-2022

Yannick Nyanga : « Je vois dans ces déclarations de la malhonnêteté intellectuelle »

Nicolas Jacquemard

Publié le

Photo Icon Sport

CHAMPIONS CUP – Le torchon brûle entre le Racing 92 et le Stade Rochelais, avant la demi-finale de Champions Cup, à cause du lieu choisi pour le match. 

C’est le Directeur Général du Stade Rochelais, Pierre Venayre, qui a mis le feu aux poudres en début de semaine, en taclant le Racing 92 dans les colonnes de Sud-Ouest. Le club francilien a choisi de délocaliser le match à Lens, la faute à un concert de Sexion d’Assaut organisé ce dimanche à la Paris La Défense Aréna.

Bravo au Racing qui a remporté la première bataille en organisant notre demi-finale à Lens, afin d’empêcher un maximum de supporters rochelais de faire le déplacement pour soutenir leur équipe. Je leur souhaite maintenant de remporter la deuxième en remplissant le stade Bollaert pour faire l’honneur qu’il se doit à ce grand match de Coupe d’Europe.

C’est le Directeur Sportif du Racing 92, Yannick Nyanga, qui lui a répondu dans les colonnes de L’Équipe.

Je trouve que jouer une demi-finale de Coupe d’Europe à Bollaert, qui est l’un des stades les plus mythiques de France, c’est beau. Le public lensois est un super public, le public du Nord a toujours répondu présent quand le rugby est venu chez lui et nous, on continue de penser que c’est super d’emmener le rugby dans un territoire qui n’a pas la chance de voir des matches de ce niveau. (…) Tout le monde savait depuis longtemps que l’Arena était réservée par un concert ce week-end là. On n’a mis personne devant le fait accompli. L’EPCR avait communiqué là-dessus avant les quarts de finale. (…) Une demi-finale de Coupe d’Europe, ça reste exceptionnel. Même le Stade Toulousain n’est pas sûr d’y être. On a prospecté depuis longtemps à Auxerre, à Evry, au Mans, à Lens. C’est pour ça que je vois dans ces déclarations de la malhonnêteté intellectuelle. Dans cette délocalisation, il n’y a rien contre les supporters de La Rochelle. Qu’on arrête avec ces polémiques.

 


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon que de cyclisme.

1 Commentaire
S'abonner
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Toche

Très mauvais choix Lens
Çà sent l embrouille scandaleuse !!!!


Fil Info

Actus à la une