Nous suivre

Histoire

11 octobre 2020 : Les Lakers remportent leur 17ème titre NBA

Publié le

11 octobre 2020 : Les Lakers remportent leur 17ème titre NBA
Photo Icon Sport

BASKET-BALL – C’est dans un contexte particulier que se termine la saison NBA 2019-2020. Dans la « bulle Disney », seules quelques franchises jouant les playoffs se retrouvent. Et CoVid-19 oblige, ces derniers y ont aussi lieu. Retour sur la victoire des Lakers.

Ça s’est passé le 11 octobre 2020

Pas d’équipe à domicile donc, et même si Orlando est à la maison, les spectateurs sont bien absents. Mais en cette année pour bien des raisons, les Lakers doivent gagner. Et la quête s’avère plutôt simple pour King James et ses coéquipiers. 4-1 contre Portland au premier tour, puis même punition contre les Rockets et les Nuggets. Il n’y a plus qu’à attendre Miami en finale. Le Heat se bat, mais puise trop dans ses ressources. Les Lakers, eux, déroulent. Au bout d’un game 6 sans vraiment de suspense, la formation de Frank Vogel égale le record des Celtics en allant chercher leur 17ème titre NBA. Dix ans après le dernier décroché par l’inoubliable Kobe Bryant et ses compères, c’était sûrement écrit.

Info : LeBron James récupère ainsi sa quatrième bague de champion et est élu une nouvelle fois MVP des Finals.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une