Nous suivre

Histoire

14 août 2016 : Le plus beau des métaux pour Charline Picon

Publié

le

14 août 2016 Le plus beau des métaux pour Charline Picon
Photo Icon Sport

VOILE – Elle vient tout juste de décrocher l’argent aux Jeux de Tokyo. Elle, c’est Charline Picon, également sacrée championne olympique cinq ans auparavant. Retour sur l’avènement de la Française.

Ça s’est passé le 14 août 2016

Charline Picon connaît ses premiers Jeux en 2008 à Pékin mais en tant que remplaçante de Faustine Merret, championne olympique quatre ans plus tôt. 2012 est l’année de la première titularisation de Charline Picon. Cependant, les résultats ne sont pas ceux qu’elle attendait. A Rio, elle termine 8ème. Mais ce n’est que partie remise, la véliplanchiste devient double championne d’Europe (2013 et 2014) et championne du monde (2014). Le titre continental, cédé en 2015, elle le récupère en 2016, peu avant les Jeux de Rio. Le combat est rude dans la baie de Guanabara. Jusqu’à la dernière étape -dont les points sont doublés- six participantes jouent le titre, dont Charline Picon. Pendant la course, la Française vacille entre l’or et l’argent … Et pour deux points, c’est l’or qu’on lui passe finalement autour du cou sur le podium. La déception de Londres est passée, la consécration enfin arrivée. Mais alors quelle médaille d’or lui manque-t-il ? Aucune …

Info : En cette fin d’année 2016, Charline Picon est de nouveau récompensée et est élue Marin de l’année par la Fédération Française de Voile.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une