Nous suivre

Histoire

15 mai 2007 : Dirk Nowitzki, premier MVP européen

Publié

le

15 mai 2007 - Dirk Nowitzki, premier MVP européen

BASKET-BALL – Cherchez, cherchez bien, depuis la création du titre de MVP, aucun européen n’a été sacré. Mais ça, c’était avec ce 15 mai 2007 et un certain Allemand du nom de Dirk Nowitzki. Après la fabuleuse histoire de Stephen Curry, retour aujourd’hui sur cette autre première dans l’histoire de la NBA.

Ça s’est passé le 15 mai 2007

Drafté en 1998 par les Bucks de Milwaukee, Dirk Nowitzki est échangé à Dallas dans la foulée. Si les débuts et l’intégration chez les Mavericks s’avèrent compliqués, l’Allemand trouve en Steve Nash un partenaire de jeu complémentaire. Petit à petit, l’ailier fort se fait sa place, les Mavs aussi. Pour la saison 2000-2001, la franchise retrouve les playoffs après dix ans d’absence. Malheureusement, les séries éliminatoires ne se passent pas toujours de la meilleure des manières. Pourtant, la régularité est là au fil des années.

Dirk Nowitzki, de son côté, a finalement parfaitement trouvé sa place et enchaîne les bonnes performances. C’est en 2007, après un bilan de 67 victoires et 15 défaites pour Dallas que le travail de l’Allemand est récompensé. Lors de la remise des Trophées NBA, il devient en ce 15 mai 2007 le premier basketteur européen à être sacré MVP de la saison régulière. Loin d’ôter les regrets dans l’esprit de Nowitzki après un nouvel échec en playoffs, ce dernier vient pourtant d’entrer dans l’histoire de la NBA. Surtout qu’avec un peu de patience, il finira par le soulever, ce trophée Larry O’Brien.

Info : Après 21 saisons sous les couleurs de la même franchise, Dirk Nowitzki joue son dernier match le 10 avril 2019. Meilleur marqueur de l’histoire de Dallas, il est bien loin le temps où il arrivait dans la Grande Ligue. Quant au titre NBA, il le décroche finalement en 2011, le seul des Mavericks.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une