Nous suivre

Basket-ball

15 septembre 2019 : L’Espagne est championne du monde de basket

Publié

le

15 septembre 2019 L’Espagne est championne du monde de basket
Photo Icon Sport

BASKET-BALL – Quelques jours avant ce 15 septembre 2019, les Bleus réalisaient l’exploit contre les Américains en quart de finale de la Coupe du monde de basket. Malheureusement ils s’inclinaient dans la foulée contre les Argentins qui retrouvaient, eux, pour la dernière étape, l’Espagne. Retour sur cette finale.

Ça s’est passé le 15 septembre 2019

Si les Sud-Américains n’avaient pas bataillé longtemps contre les Français en demi-finale, les coéquipiers de Marc Gasol étaient poussés dans leurs derniers retranchements par les Australiens et s’imposaient au terme de deux prolongations. Un avantage physique normalement pour les Argentins donc pour cette ultime manche. Pourtant, ce sont bien les Espagnols qui prennent le meilleur départ.

Après le premier quart, ces derniers mènent de neuf points. Cet écart reste plus ou moins stable jusqu’à la pause mais tout penche en faveur de l’Espagne. Menée aux rebonds, l’Argentine est également en manque totale de réussite aux tirs, son adversaire s’éloigne. Fin du troisième quart, la messe est -déjà- dite, Ricky Rubio & friends accumulent alors une vingtaine de pions d’avance avant les dix dernières minutes. La formation de Sergio Hernández ne peut revenir, l’Espagne est sacrée, treize ans après son premier titre.

Info : Personnellement, Ricky Rubio a terminé la rencontre avec 20 unités, 7 rebonds et 3 passes. Il a aussi été élu meilleur joueur de la compétition.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une