Nous suivre

Handball

16 décembre 2018 : Les Bleues, championnes d’Europe de handball

Publié le

16 décembre 2018 Les Bleues, championnes d’Europe de handball
Photo Icon Sport

HANDBALL – Un an après leur titre mondial, les Bleues accueillent la compétition européenne de handball confiantes. Un seul but, réaliser le doublé Coupe du monde- Championnat d’Europe, encore plus quand ce dernier se joue à domicile.

Ça s’est passé le 16 décembre 2018

Surtout, bien débuter dans cet Euro. Surtout ! Seulement voilà, lors du premier match de la compétition contre les Russes, l’équipe de France s’incline, c’est la douche froide. Mais la pression a du bon, Estelle Nze Minko et ses coéquipières ne font plus d’erreur, ne concédant qu’un petit match nul contre la Suède au tour principal. Pour la grande finale, elles retrouvent ce 16 décembre 2018, pour la seconde fois dans ces Championnats, les championnes olympiques russes. Revanche parfaitement gérée par l’équipe de France malgré le carton rouge -injuste- envers Allison Pineau. C’est peut-être ce dernier qui a fait basculer le match. Ce carton, la défense tricolore et un duo de gardiennes au sommet. Résultat sans appel pour la Russie, les Bleues s’imposent 24-21 et décrochent ainsi leur premier titre européen de l’histoire. Alors forcément, on en redemande.

Info : C’était une double revanche cette finale contre les Russes. D’abord, parce que les joueuses d’Olivier Krumbholz avaient perdu lors de la journée d’ouverture de l’Euro mais aussi parce que si les Russes sont championnes olympiques en 2016, c’est bien au détriment des Bleues qui sont reparties de Rio avec l’argent autour du cou. Nous ne savions pas encore que ce n’était qu’une question de temps… De son côté, la Russie, malgré trois titres olympiques et sept mondiaux, attend toujours son sacre européen.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une