Nous suivre

Histoire

18 mars 2019 : Premier Masters 1000 pour Dominic Thiem

Sophie Clapier

Publié

le

18 mars 2019 - Premier Masters 1000 pour Dominic Thiem
Photo ATP Tour

TENNIS – Les titres ATP, Dominic Thiem connaît bien. Mais aussi prestigieux qu’un Masters 1000, il n’en a jamais remporté encore, jusqu’à ce 18 mars 2019 et la finale d’Indian Wells. Evidemment il s’est imposé, et de quelle manière ! Parce ce que ce n’est pas contre n’importe qui que l’Autrichien a gagné.

Ça s’est passé le 18 mars 2019

Pour cette dernière ligne droite avant trophée, il a en face de lui un certain Roger Federer. Surtout que le Suisse n’a perdu aucun set pendant le tournoi quand Dominic Thiem sort d’une demie bataillée contre Milos Raonic. Mais attention aux paris trop faciles … Le match commence, Roger Federer prend rapidement l’avantage et gagne la première manche 6-3. C’est plié se dit-on alors. Mais non ! Après avoir sauvé une balle de break en début de deuxième set, l’Autrichien ne lâche plus. De son côté, le n°4 mondial multiplie les fautes directes. C’est une troisième et dernière manche de haut vol que proposent alors les deux protagonistes.

Mais pendant ce duel, c’est Dominic Thiem qui en donne le plus. Passé pas loin de la correctionnelle sur son service à 4-3, c’est pourtant bien lui qui prend celui de son adversaire quelques instants plus tard, pour ne plus le céder. Plutôt attendu sur terre battue, l’Autrichien s’adjuge finalement son premier Masters 1000 sur la surface rapide des Etats-Unis. Revivons la balle de match.

Info : Quelques jours plus tard, Roger Federer se consolera en gagnant le Masters 1000 de Miami. Dominic Thiem n’a plus remporté de Masters 1000 depuis mais il a fait mieux, décrocher un Grand Chelem. C’était en 2020 à l’US Open.

Sophie Clapier


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une