Nous suivre

Haltérophilie

19 avril 2007 : L’or européen pour Vencelas Dabaya

Publié

le

19 avril 2007 - L'or européen pour Vencelas Dabaya
Photo AFP

HALTEROPHILIE – Six mois avant ce 19 avril 2007, Vencelas Dabaya devenait champion du monde de l’épaulé-jeté et du total olympique. Un petit exploit déjà quand on sait que le dernier tricolore champion du monde du total remontait à 1922. Le voilà à présent à défendre son titre européen acquis en 2006 également sur l’épaulé-jeté. Et pourquoi ne pas faire coup double en allant aussi chercher le sacre sur le total olympique.

Ça s’est passé le 19 avril 2007

A domicile, l’haltérophile Franco-Camerounais brille. A l’arraché, après avoir réalisé 142 kg, puis 146 et enfin 148 kg, il s’adjuge un nouveau record de France et par la même occasion la médaille d’argent de ce mouvement. Reste alors l’épaulé-jeté avant d’additionner les deux et de savoir qui de Tigran Martirosyan ou lui prendra l’or. A ce jeu-là, c’est Vencelas Dabaya qui s’impose. L’Arménien, qui a sept kilos d’avance après l’arraché, réussit de justesse sa barre à 176 kg. De son côté, c’est sur son second essai que le Français soulève 183 kilos. Strasbourg exulte, lui aussi, il est champion d’Europe du total olympique.

Info : En 2004, représentant le Cameroun, Vencelas Dabaya se classait 5ème des Jeux Olympiques d’Athènes. A Pékin quatre ans plus tard, il décroche l’argent, mais cette fois-ci sous les couleurs de la France.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une