Nous suivre

Histoire

2 mars 1962 : Wilt Chamberlain inscrit 100 points dans un match NBA

Sophie Clapier

Publié

le

2 mars 1962 : Wilt Chamberlain inscrit 100 points dans un match NBA
Photo via Basket USA

BASKET-BALL – Premier basketteur élu rookie de l’année et MVP simultanément, Wilt Chamberlain détient, bien avant ce jour, un bon nombre de records NBA. Il avait notamment inscrit 78 points en un match, un record déjà avant ce soir magique.

Ça s’est passé le 2 mars 1962

En ce 2 mars 1962, The Stilt et les Warriors reçoivent les Knicks. La rencontre démarre, Wilt Chamberlain commence par planter 23 points en 12 minutes et arrive à la mi-temps avec un total de 41 points. S’il réitère cette performance en seconde période, il peut alors battre son record personnel de quelques points. Mais un quart-temps et 28 unités plus tard, le pivot monte déjà son total à 69. Puis arrivent les 90, 91, 92èmes points. Il reste alors quelques secondes à jouer avant la fin du match lorsqu’un de ses dunks lui fait passer la barre des 100 points. L’histoire ne dit pas si la rencontre a pu se terminer, le peu de foule envahissant le parquet. Aucune vidéo n’existe de la rencontre, seulement un enregistrement radio et cette photo mythique prise après le match.

©Basket USA

Info : C’est anecdotique, mais les Warriors remportent la rencontre ce soir-là 169-147, ce qui constituera également un record du plus grand nombre de points inscrits lors d’un match jusqu’en décembre 1983 avec la victoire 186-184 des Pistons sur les Nuggets.

À lire aussi

Sophie Clapier


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une