Nous suivre

Athlétisme

20 août 2009 : Après le 100, le record du 200 m pour Usain Bolt

Publié le

20 août 2009 Après le 100, le record du 200 m pour Usain Bolt
Photo Icon Sport

ATHLETISME – Quatre jours auparavant, Usain Bolt pulvérisait son propre record du monde sur 100 m aux Championnats du monde d’athlétisme. Bis repetita en ce 20 août 2009, sur 200 m cette fois. L’homme le plus rapide du monde a encore frappé.

Ça s’est passé le 20 août 2009

Dans le stade olympique de Berlin, Usain Bolt arrive une nouvelle fois déterminé. Petits pas de danse et sourires mais ne vous y trompez pas, le Jamaïcain sait pourquoi il est là. Et il le réalise à la perfection. C’est parti pour le demi-tour de piste. A peine la moitié de la course effectuée, la Foudre a déjà de l’avance. La ligne d’arrivée se rapproche à très grands pas, les secondes filent, puis s’arrêtent. Usain Bolt termine premier, tous les regards se portent alors sur son nouveau temps réalisé. Lui qui détenait déjà le record du monde sur 200 m en 19.30 l’a amélioré. Il faut désormais courir sous les 19.19 pour obtenir la meilleure marque mondiale.

Deux records et deux titres mondiaux en autant de courses, auxquels s’ajoutent quelques jours plus tard une troisième médaille d’or. Celle-ci, décrochée avec le relais masculin sur 4 x 100 m ne sera pas synonyme de record du monde. Pas encore du moins … car oui, les Jamaïcains -dont Bolt évidemment- ont fini par s’approprier le temps référence lors des Jeux de Londres 2012.

Info : Depuis 2009, ces deux records – sur 100 et 200 – d’Usain Bolt tiennent toujours, celui du relais jamaïcain de 2012 également. Non, ils n’ont pas même été battus avec les nouvelles chaussures.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une