Nous suivre

Histoire

27 novembre 2016 : Une première en Coupe Davis pour l’Argentine

Publié

le

27 novembre 2016 Une première en Coupe Davis pour l’Argentine
Photo Icon Sport

TENNIS – Il y a une première fois à tout comme on dit. Et cette première est pour l’Argentine en Coupe Davis. Après quatre échecs en finale, l’Albiceleste écrit enfin son nom au palmarès du fameux saladier d’argent. Le tout sur les terres croates.

Ça s’est passé le 27 novembre 2016

C’est une finale épique qu’ont offert les différents protagonistes. Lors de la première rencontre, Marin Cilic s’est défait, non sans mal, d’un Federico Delbonis qui n’avait pas fini d’épater la galerie. Pour le second simple, Juan Martin Del Potro confirmait son statut de favori contre Ivo Karlovic pour remettre les deux équipes à égalité. Malheureusement lors du double, le match était à sens unique pour la paire croate et les Argentins voyaient la victoire s’échapper une nouvelle fois.

A Zagreb, dans une ambiance folle, comment renverser le cours de cette finale ? Demandez à Del Potro et Delbonis. Le premier, mené deux sets à zéro contre Cilic, est néanmoins parvenu à s’imposer 6-7, 2-6, 7-5, 6-4, 6-3. Le second, alors 41ème mondial, affronte Karlovic, 20ème, pour le titre donc. De cette ultime rencontre, nous retenons qu’elle a sacré l’Argentine, car de match, il n’y en a pas vraiment eu. Sous l’enjeu du point décisif, le Croate a complètement craqué à domicile et s’incline 3-6, 4-6, 2-6. La cinquième est enfin la bonne pour l’Albiceleste, enfin !

PHOTO I-S ref : pxl_271116_17_08

Info : L’Argentine est la seconde nation à s’imposer en Coupe Davis après avoir réalisé l’intégralité de sa campagne à l’extérieur. La formation s’est d’abord déplacée en Pologne avant de revenir victorieuse de l’Italie en quart de finale. Elle s’est ensuite rendue en Grande-Bretagne pour conclure donc, avec succès, en Croatie.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une